Le FMI est satisfait de la mise en œuvre des réformes financières au Burundi

vendredi 25 mars 2011 par Jean-Claude Mubisharukanywa

Bujumbura, le 24 mars 2011(www.presidence.bi) : Mark W.

enfants burundais-photo unicef.org

Plant, Directeur adjoint du département Afrique au Fonds monétaire international (FMI) a confirmé au Chef de l’Etat Burundais qui le recevait en audience ce matin de jeudi qu’il est satisfait de l’exécution des accords d’opérationnalisation des réformes des finances publiques et de la politique monétaire par le Burundi.

« Nous sommes satisfaits des progrès réalisés en matière de réformes des finances au Burundi » a affirmé à la presse M. Plant au terme de l’audience. Le directeur adjoint du département Afrique au FMI reconnaît toutefois qu’il reste beaucoup à faire et que son organisation reste disposer à appuyer le pays dans cette direction.

« Les besoins sont énormes alors que les moyens internes sont limités » constate Monsieur Plant. « La contribution de notre institution s’avère indispensable » ajoute-t-il avant d’annoncer le développement d’un pays comme le Burundi qui vient de sortir des crises répétitives nécessite des efforts de plusieurs partenaires.

M. Plant a également indiqué que des questions de bonne gouvernance, de hausse du prix de carburant dans le monde, de reconstruction du pays et d’appui budgétaire ont été abordées au cours des échanges avec le Président burundais.

Le Président Nkurunziza a également reçu ce même jeudi l’Ombudsman d’Angola, Paulo Tjipilica qui était venu lui faire part de son vif souhaite de voir le Burundi devenir membre de l’association des Ombudsmans africains(AOMA), une association dont il est lui-même président.

« Nous souhaitons ardemment que l’institution d’ombudsman dernièrement mise en place dans votre pays fasse partie de notre association » a déclaré Monsieur Tjiipilica en demandant au Numéro Un Burundi de plaider en faveur de ladite association auprès des autres pays de l’Afrique de l’est.

Source : burundi-info.com

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Emmanuel Macron, Joe Biden et Maky Sall à l’ONU. La RDC n’est pas un État agressé
A la Une
0 partages206 vues
A la Une
0 partages206 vues

Emmanuel Macron, Joe Biden et Maky Sall à l’ONU. La RDC n’est pas un État agressé

Nicaise Kibel'bel Oka - 22 septembre 2022

La 77ème session de l’assemblée générale des Nations-Unies révèle des choses inexplicables pour les RD-Congolais. Aucune allusion sur la situation de la RDC comme État agressé. Et…

La médiation de la France dans le conflit de l’Est de la RDC. Pour sauver la face du Rwanda et de l’Ouganda?
A la Une
0 partages1039 vues
A la Une
0 partages1039 vues

La médiation de la France dans le conflit de l’Est de la RDC. Pour sauver la face du Rwanda et de l’Ouganda?

Emmanuel Neretse - 21 septembre 2022

La recette miracle d'Emmanuel Macron pour mettre sous le boisseau la situation à l'Est de la RDC née de la résurgence du M23 sans qu'aucun des protagonistes…

Injustice et terrorisme d’Etat à Kangondo et Kibiraro :  le régime dictatorial du FPR  s’enfonce dans la brouille  et la faillite vis-à-vis de  la population.
A la Une
0 partages266 vues
A la Une
0 partages266 vues

Injustice et terrorisme d’Etat à Kangondo et Kibiraro : le régime dictatorial du FPR s’enfonce dans la brouille et la faillite vis-à-vis de la population.

Echos d'Afrique - 18 septembre 2022

  Les FDU-Inkingi, parti d’opposition au régime dictatorial du FPR, suivent avec tristesse les péripéties violentes que vivent les habitants des quartiers Kangondo I & II et…

Les plus populaires de cette catégorie