Burundi: L’Etat fait la promotion de la circoncision pour lutter contre le SIDA

Bujumbura, Burundi – Une campagne nationale de sensibilisation à la circoncision pour lutter plus efficacement contre la propagation du VIH/SIDA est mise en oeuvre au Burundi où la pandémie toucherait déjà au moins 3% de l’ensemble des quelque 8,1 millions de citoyens, apprend-on de la ministre burundaise de la Santé publique, Mme Sabine Ntakarutimana. Se basant sur des ‘études’ qui ont prouvé que des hommes circoncis présentaient moins de risques de contamination que ceux qui ne le sont pas, la ministre Ntakarutimana a appelé d’autres institutions, comme le Parlement national, les confessions religieuses ou encore les pouvoirs publics à se joindre aux efforts du gouvernement dans la sensibilisation à cette autre méthode de lutte contre le SIDA qui suscite déjà des espoirs et l’enthousiasme ailleurs dans le monde.

La ministre s’est dit, notamment, ‘encouragée’ par les voisins du Rwanda qui ont expérimenté avec succès la nouvelle méthode de lutte contre la propagation du VIH/SIDA.

L’expérience est également encouragée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’ONUSIDA qui vont jusqu’à soutenir que la circoncision peut diminuer le risque d’infection par le VIH de 55 à 60%.

Pana 15/04/2011

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Les Congolais seraient-ils dans une traversée du désert ?
A la Une
0 partages232 vues
A la Une
0 partages232 vues

Les Congolais seraient-ils dans une traversée du désert ?

Patrick Mbeko - 14 août 2017

[caption id="attachment_4982" align="alignleft" width="470"] Sindika Dokolo/photo https://actualite.cd[/caption] Dans l’une de ses chansons (Feu de l’amour), l’artiste JB Mpiana aborde la question du rapport du Kinois — et…

La FIDH se ravise-t-elle au sujet de Paul Kagame?
A la Une
0 partages1114 vues
A la Une
0 partages1114 vues

La FIDH se ravise-t-elle au sujet de Paul Kagame?

Charles Onana - 12 août 2017

[caption id="attachment_4966" align="alignleft" width="300"] photo ingeta.com[/caption] En plus, on n'a pas le temps de faire ce genre de chose, il faut d'abord chercher à gagner sa croûte,…

La presse locale n’en parle pas beaucoup : le feu et le sang au Kenya après les élections présidentielles
A la Une
0 partages351 vues
A la Une
0 partages351 vues

La presse locale n’en parle pas beaucoup : le feu et le sang au Kenya après les élections présidentielles

Echos d'Afrique - 12 août 2017

Soi-disant pour ne pas mettre de l'huile sur le feu la presse kenyanne reste réservée sur ce qui se passe après les élections présidentielles. La consigne est…

Les plus populaires de cette catégorie