L’expression du jour : « Traîner une casserole »

casserole

L’expression « Traîner une casserole » signifie : Avoir été compromis dans une affaire douteuse. Traîner, dans sa réputation, les conséquences négatives d’un acte passé.

Origine de l’expression

Certains méchants marmots sont capables d’attacher des récipients métalliques (dont des casseroles) à la queue d’un chien qui, gêné par ce qu’il traîne et affolé par le bruit qu’ils font, se met à courir de façon désordonnée et très peu discrète.

Ces ‘casseroles’ sont pour lui à la fois embarrassantes, gênantes et bruyantes. Tout à fait comme une sale affaire dans laquelle a trempé quelqu’un, que certains n’ont pas oublié et se chargent de rappeler au bon moment pour jeter le discrédit sur la personne lorsqu’elle devient gênante.

Cette expression est très utilisée en politique, milieu plein de personnes aimables, saines et honnêtes, dans lequel, si jamais vous avez eu le malheur de faire un écart un jour dans votre vie (plus grave, quand même, que d’attacher des casseroles à la queue d’un chien), un de vos adversaires se chargera de le rappeler le plus bruyamment possible à vos électeurs au plus mauvais moment pour vous.
Et vous voilà, d’un coup, traînant derrière vous une ‘casserole’ devenue d’un coup très embarrassante et dont le bruit risque fort de compromettre vos chances d’être élu.
La métaphore est donc très parlante.

Source

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible
A la Une
0 partages136 vues
A la Une
0 partages136 vues

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible

Bernard Lugan - 17 avril 2021

Emmanuel Macron s’obstine à refuser de voir que la France, l’Algérie et le Rwanda ne parlent pas de la même chose quand est évoquée la question mémorielle.…

Relations France-Rwanda. La tête de Madame Agathe Kanziga la veuve du Président Juvénal Habyarimana proposée par Vincent Duclert  et Alain Gauthier comme monnaie d’échange.
A la Une
0 partages1218 vues
A la Une
0 partages1218 vues

Relations France-Rwanda. La tête de Madame Agathe Kanziga la veuve du Président Juvénal Habyarimana proposée par Vincent Duclert  et Alain Gauthier comme monnaie d’échange.

Emmanuel Neretse - 16 avril 2021

Depuis son accession au pouvoir en 2017, Emmanuel Macron a inscrit dans ses priorités l'amélioration des relations entre la France et le régime en place au Rwanda…

Les autres clés du Rapport Duclert – Étayant d’urgence à la fois le régime rwandais et le globalisme made in USA
A la Une
0 partages485 vues
A la Une
0 partages485 vues

Les autres clés du Rapport Duclert – Étayant d’urgence à la fois le régime rwandais et le globalisme made in USA

Joan Carrero - 13 avril 2021

L’objectif du rapport commandé à la commission présidée par Vincent Duclert semble clair. Selon les mots d’Emmanuel Macron lui-même, un “rapprochement” entre la France et le Rwanda…

Les plus populaires de cette catégorie