Semaine d’actualité en RDC:16-22/4/2011

amulette bayeke sculptée en ivoire
amulette bayeke sculptée en ivoire

amulette Bayeke sculptée en ivoire

En RDC, l’enrôlement des électeurs continue toujours à poser problème qu’il s’agisse de centres d’enregistrement trop peu nombreux  ou trop éloignés des électeurs, de menaces sur les agents de la CENI, de pannes techniques, de délocalisation de centres, etc. L’ASADHO se déclare très préoccupée par le retard pris dans la publication du calendrier électoral, tandis que l’Assemblée nationale a commencé à débattre du projet de loi révisant la loi électorale qui privilégierait un scrutin de type mixte et une caution électorale similaire à celle de 2006. De leur côté, l’UDPS dénonce des arrestations de ses militants, tandis que Vital Kamerhe (UNC) évoque des actes d’intolérance et de répression contre les militants de son parti au Kivu – Maniema. Pendant ce temps, la crise s’approfondit au sein du MLC qui a limogé son secrétaire général.

En province, où le bilan du fonctionnement des assemblées provinciales apparaît mitigé, on signalera que trois députés provinciaux du Kasaï Oriental ont perdu leur mandat pour absences prolongées et injustifiées et qu’un nouveau gouverneur a été élu au Kasaï Occidental : à cette occasion, un sénateur de la majorité présidentielle, qui s’était présenté comme candidat indépendant, a été exclu de cette majorité pour indiscipline.

Dans le domaine de la sécurité, alors que l’ambassadeur de Grande-Bretagne, en visite à Goma, affirme que la sous-région des Grands Lacs est en passe de devenir un espace de paix, l’insécurité continue à régner dans l’est. Au Maniema, plus de 1.500 déplacés, du fait des actions des FDLR, sont en détresse dans le territoire de Kabambare, tandis qu’au Sud Kivu, les combattants FDLR ont attaqué des positions des FARDC en territoire de Kalehe et que les autorités coutumières du territoire d’Uvira demandent la sécurisation des axes routiers attaqués par les FDLR dans leur région. Au Nord Kivu, on notera une irruption suivie de pillages des Maï-Maï Simba en territoire de Lubero. En Province Orientale, des hommes armés non identifiés ont assassiné deux personnes en territoire de Djugu au nord de Bunia, tandis que des affrontements entre les FARDC et la LRA ont eu lieu à deux reprises dans la cité de Doruma dans le Haut Uélé et que des miliciens ont attaqué les forces armées au sud de Bunia. Enfin, au Katanga, une mission de la MONUSCO et des autorités locales s’est rendue dans un camp de 54.000 déplacés près de Kalemie.

Toujours dans le domaine de la sécurité, on signalera que des femmes et enfants de militaires se trouvent dans un grand dénuement au port de Kisangani où ils attendent de rejoindre leurs maris à la base de Kitona.

Dans le domaine économique, l’International Crisis Group a publié un rapport de mission au Nord Kivu pour évaluer les différentes stratégies de lutte contre le trafic des ressources minières : on signalera à ce propos de report de l’échéance obligeant les sociétés américaines à certifier la provenance des minerais achetés. Toujours dans le domaine minier, on signalera la montée en phase de projets d’exploitation de mines d’or en RDC par des sociétés d’origine canadienne, sud-africaine et chinoise. Dans le domaine aérien, la nouvelle compagnie aérienne belgo-congolaise, Korongo Airlines, figure sur la liste noire des compagnies aériennes interdites d’exploitation en Europe, mais cette société n’exploite que les lignes congolaises.

Dans le domaine des relations extérieures, les présidents du Congo-Brazzaville et de la RDC se sont rencontrés à Kinshasa pour débattre de la question des Congolais dont la RDC réclame l’extradition.

Eurac

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible
A la Une
0 partages136 vues
A la Une
0 partages136 vues

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible

Bernard Lugan - 17 avril 2021

Emmanuel Macron s’obstine à refuser de voir que la France, l’Algérie et le Rwanda ne parlent pas de la même chose quand est évoquée la question mémorielle.…

Relations France-Rwanda. La tête de Madame Agathe Kanziga la veuve du Président Juvénal Habyarimana proposée par Vincent Duclert  et Alain Gauthier comme monnaie d’échange.
A la Une
0 partages1220 vues
A la Une
0 partages1220 vues

Relations France-Rwanda. La tête de Madame Agathe Kanziga la veuve du Président Juvénal Habyarimana proposée par Vincent Duclert  et Alain Gauthier comme monnaie d’échange.

Emmanuel Neretse - 16 avril 2021

Depuis son accession au pouvoir en 2017, Emmanuel Macron a inscrit dans ses priorités l'amélioration des relations entre la France et le régime en place au Rwanda…

Les autres clés du Rapport Duclert – Étayant d’urgence à la fois le régime rwandais et le globalisme made in USA
A la Une
0 partages488 vues
A la Une
0 partages488 vues

Les autres clés du Rapport Duclert – Étayant d’urgence à la fois le régime rwandais et le globalisme made in USA

Joan Carrero - 13 avril 2021

L’objectif du rapport commandé à la commission présidée par Vincent Duclert semble clair. Selon les mots d’Emmanuel Macron lui-même, un “rapprochement” entre la France et le Rwanda…

Les plus populaires de cette catégorie