Burundi : Biographie du président Melchior Ndadaye

Melchior NDADAYE est né le 28 mars 1953 à Murama dans la province de Muramvya. Après ses études primaires (1960-1966), il fut admis à l’Ecole normale de Gitega qu’il a dû quitter en 1972 vers le Rwanda suite à la guerre civile qui sévissait au Burundi. Il termina ses humanités au Groupe Scolaire de Butare (Rwanda). Entre 1975 et 1980, il fit une licence Sciences de l’Education à l’Institut Pédagogique National du Rwanda. De retour dans son pays en 1983, il poursuivit une formation bancaire à l’Institut Technique de Banque du Conservatoire National des Arts et Métiers de France (1987-1992).

Très intéressé par la politique, il participa, en 1979, à la fondation du Parti des Travailleurs du Burundi (UBU) et en 1986, il fut l’un des principaux membres fondateurs du parti SAHWANYA-FRODEBU (FROnt pour la DEmocratie au BUrundi). A la tête de ce parti, il se présenta aux élections présidentielles et fut élu à la magistrature suprême du Burundi en juin 1993 avec 64,79 % des suffrages. Sa carrière politique fut brève car il sera assassiné par des militaires putschistes le 21 octobre 1993.

Le livre : Raphaël Ntibazonkiza, Biographie du Président Melchior Ndadaye. L’homme et son destin, Sofia, Bulgarian Helsinki Committee, 1996.

EdA Press

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale
A la Une
0 partages19625 vues2
A la Une
0 partages19625 vues2

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale

Emmanuel Neretse - 3 mai 2017

Rwanda. Horreur à Kigali, cynisme à Bruxelles [caption id="attachment_4875" align="alignleft" width="250"] Des restes effets personnels des enfants brûlés vifs[/caption] En date du 28 avril 2017, les services…

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme
A la Une
0 partages225 vues
A la Une
0 partages225 vues

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme

Echos d'Afrique - 24 avril 2017

Ancien candidat à la présidentielle du Niger, Hama Amadou a été condamné lundi 13 mars 2017 à un an de prison ferme pour une affaire de trafic d’enfants.…

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »
A la Une
0 partages1477 vues
A la Une
0 partages1477 vues

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »

Emmanuel Neretse - 18 avril 2017

La période de commémoration du génocide rwandais offre l’occasion aux représentants du régime dictatorial de Paul Kagame à l’étranger d’exploiter honteusement ce drame dont il est le…

Les plus populaires de cette catégorie