Nafissatou Diallo, la femme qui a repoussé les avances de DSK

18 mai 2011 10 h 48 min Commentaires fermés
Qui est vraiment LA VIERGE Nafissatou Diallo? Celle qui a dit NON comme le president Sekou Toure.

 

 

 

 

Une jolie femme de nationalité guinéenne sans histoire, sérieuse et qui n’a pu être manipulée selon ses collègues et employeur.

Selon sa famille, qui préfère rester anonyme, Nafissatou Diallo, 32 ans, est aux États-Unis depuis treize ans, où elle menait jusqu’à samedi 14 mai 15H09 une vie sans histoire.

Fille d’un commerçant guinéen, originaire de la région de Labé Guinee-Conakry ou Sekou Touré, Nafissatou Diallo a suivi son mari, un commerçant guinéen, aux États-Unis en 1998. Ce qu’on appelle en France un regroupement familiale.

Détentrice d’une carte verte (Carte de résident américaine), employée comme femme de chambre par la chaîne hôtelière française Sofitel depuis trois ans, Nafissatou Diallo a la réputation d’être une fille sérieuse et travailleuse selon son employeur.

Mamadou Chérif Diallo, tuteur de la victime, un Guinéen de 35 ans qui travaille pour une agence de la ville de New York, et chargé de représenter la famille déclare:

C’est une bonne africaine. Elle est vraiment très jolie, comme beaucoup de femmes Africaines, mais dans notre culture, on n’accepte pas ce type d’agressivité. Franchement, Dominique Strauss-Kahn est tombé sur la mauvaise personne! C’est un scandale.

La famille explique que Nafissatou Diallo a été emmenée par la police de New York dans un endroit tenu secret, pour la protéger des médias d’intox. Elle est assistée par un avocat. Le bureau du procureur de Manhattan, selon ABC news, a refusé de confirmer l’identité de Nafissatou Diallo dans un premier temps, une mesure qui relève de la protection des victimes aux États-Unis.

La famille paraît dépassée par les événements, et insiste sur le fait que Nafissatou Diallo n’a pas encore formellement porté plainte. Formellement, c’est le procureur qui porte plainte au pénal, la victime peut en revanche choisir ultérieurement de porter plainte au civil, pour un procès en dommages et intérêts.

Source : http://afrohistorama.over-blog.com/

Les commentaires ont été clôturés

Derniers articles...

  • A la Une Actualités Rwanda-FDLR : L’ONU face à ses contradictions

    Rwanda-FDLR : L’ONU face à ses contradictions

    Depuis un quart de siècle, on savait que l’Organisation des Nations Unies, que le général De Gaulle avait qualifié de « machin », s’était illustrée, en ce qui concerne le Rwanda, par ses options qui, systématiquement et scandaleusement, allaient contre les intérêts du peuple rwandais et de la souveraineté de la République Rwandaise. A titre illustratif : – Le 01 octobre 1990, un Etat membre des Nations Unies, en l’occurrence l’Ouganda, lance une guerre d’agression contre un autre Etat membre de l’ONU,  le […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Rwanda : incendies à répétitions ou terrorisme d’Etat

    Rwanda : incendies à répétitions ou terrorisme d’Etat

    Presque jour pour jour, des incendies inexpliqués éclatent dans bon nombre de coins du pays. Que cachent-ils ? Essai d’explication. Genèse Le 5 juin 2014, un incendie a ravagé la prison centrale de Muhanga (Gitarama). Un mois après, soit le 7 juillet, la prison de Rubavu (Gisenyi) a été attaquée par un incendie. Le 9 juillet, un énorme incendie s’est déclaré dans un quartier commercial en plein centre de la ville de Kigali. Quatre magasins ont été détruits. Le 14 juillet, […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Rwanda : le régime du FPR détrousse ses citoyens

    Rwanda : le régime du FPR détrousse ses citoyens

    Le Rwanda saisit les investissements du fondateur d’UTC Tribert Rujugiro Ayabatwa dans le secteur du thé et des résidences privées. Le 25 juin 2014, le gouvernement rwandais a saisi les actions de Tribert Rujugiro Ayabatwa dans Nshili Kivu Tea Factory (NKTF). La Commission des biens abandonnés du district de Nyaruguru a demandé au NKTF de déposer les sommes d’argent ou tout autre avantage qui reviennent à M. Ayabatwa sur le compte bancaire du district « sous garde ». Le gouvernement a ainsi remplacé M. Ayabatwa en […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Attentat contre l’avion du président Habyarimana : le harcèlement de la France va-il-payer ?

    Attentat contre l’avion du président Habyarimana : le harcèlement de la France va-il-payer ?

    Depuis que le juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière s’est saisi du dossier de l’attentat contre l’avion du président rwandais Juvénal Habyarimana dans lequel ont péri également des citoyens français, le Rwanda a sorti son artillerie lourde quand le juge a lancé des mandats d’arrêts internationaux contre Kagame et ses plus proches collaborateurs comme les commanditaires de cet attentat. Paul Kagame a compris que la meilleure défense, c’est l’attaque. Sa ligne de défense : la France est impliquée dans le génocide rwandais. Il […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Rwanda : une histoire récente bâtie sur la désinformation!

    Rwanda : une histoire récente bâtie sur la désinformation!

    Suite à l’effondrement de l’URSS à la fin des années 80, la seule superpuissance du moment, à savoir les USA, a entamé le remodelage du monde selon ses visions géostratégiques. En ce qui concerne l’Afrique et plus particulièrement l’Afrique centrale et orientale, il fut question d’asseoir et de consolider l’influence anglo-saxonne dans la région en y évinçant la France avec des contreparties ou même par confrontations armées indirectes s’il le faut. Le fer de lance avait été bien trouvé en […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Opinion Le cantonnement des FDRL : Colette Braeckman commise à vendre les thèses du régime de Kigali ?

    Le cantonnement des FDRL : Colette Braeckman commise à vendre les thèses du régime de Kigali ?

    On ne présente plus Colette Braeckman dans la région des Grands Lacs. En effet, cette journaliste du quotidien belge « Le Soir » s’est rendue célèbre depuis une vingtaine d’années en publiant des ouvrages plus ou moins téléphonés et présentés comme résultant des recherches sérieuses, de telle sorte qu’elle est actuellement affublée du qualificatif de « spécialiste de la Région des Grands Lacs » comme tant d’autres qui ont proliféré depuis l’invasion et la conquête du Rwanda par des éléments de l’armée ougandaise. Ayant […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Opinion Le Rwanda peut-il lâcher le Kivu ?

    Le Rwanda peut-il lâcher le Kivu ?

    Des incidents frontaliers se sont multipliés ces derniers jours à la frontière rwando-congolaise. Il y a eu morts d’hommes suite à des échanges de tirs. Des exécutions sommaires des dizaines de soldats congolais capturés sont signalées par les autorités militaires de la RDC. Afin d’éviter une escalade qui conduirait à une guerre ouverte, les pays de la région des Grands Lacs sont venus à la rescousse pour aider le Rwanda et la RDC à résoudre le conflit. Leur rapport du 17 juin est […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Opinion Dictature sanguinaire au Rwanda : quelle opposition?

    Dictature sanguinaire au Rwanda : quelle opposition?

    On connaît l’adage: « la vie n’a pas de prix, mais elle a un coût! » Depuis 1994, la vie des Rwandais est menacée par un régime sanguinaire installé à Kigali (capitale du Rwanda). Année après année, la classe politique et les associations de Rwandais à l’étranger font des analyses d’opinion se rattachant à l’évolution de la situation politique au Rwanda, mais, est-on forcé de le constater, les actions de redressement proposées ont eu autant d’efficacité qu’une rustine appliquée sur […]

    Lisez la suite →