Valentine Sendanyoye Rugwabiza

Rugwabiza Rushemeza / Photo wto.org

Valentine Sendanyoye Rugwabiza a longtemps occupé des postes élevés dans la fonction publique et dans le secteur privé. Ces trois dernières années, elle a été à la fois Représentante permanente du Rwanda auprès de l’ONU à Genève, Chef de la délégation auprès de l’OMC et Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en Suisse. Elle a aussi été Chef adjoint de la délégation pour le premier examen de la politique commerciale du Rwanda en 2004.

Valentine Sendanyoye Rugwabiza  / Photo wto.org

Valentine Sendanyoye Rugwabiza / Photo wto.org

Avant les fonctions qu’elle occupe actuellement, elle était conseiller au Conseil des affaires économiques et sociales au Bureau du Président du Rwanda, à Kigali. À ce titre, elle a représenté le gouvernement rwandais à de nombreuses conférences internationales.

Avant de rejoindre la fonction publique en 2000, Mme l’Ambassadeur Sendanyoye Rugwabiza gérait sa propre société, qu’elle avait créée à son retour au Rwanda en 1997. Elle avait auparavant travaillé pendant huit ans en tant que cadre supérieur dans une grande société multinationale suisse, d’abord en tant que chef du développement commercial et des opérations de marketing pour l’Afrique centrale, à Yaoundé (Cameroun), puis en tant que directrice régionale pour l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest, à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Mme l’Ambassadeur Sendanyoye Rugwabiza est membre fondateur de la Fédération rwandaise du secteur privé, de l’Organisation rwandaise des femmes chefs d’entreprise et du Women Leaders’ Caucus du Rwanda.

Elle a été coordonnatrice du Groupe africain à l’OMC. Elle est l’un des deux ambassadeurs représentant les PMA au Groupe de travail du Cadre intégré. Elle a lancé le Cadre intégré au Rwanda.

Mme l’Ambassadeur Sendanyoye Rugwabiza a obtenu son diplôme et sa maîtrise de sciences à l’Université nationale du Zaïre (maintenant RDC) en 1985 et 1988, respectivement.

Sorce : WTO.org

 

Vous pourriez être intéressé(e)

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.
A la Une
0 partages710 vues
A la Une
0 partages710 vues

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.

Mohamed Qayaad - 20 septembre 2020

Le Jeudi 27 Septembre 1990, à 22h45, un attentat a été commis par quatre hommes arrivés à bord d’un taxi contre deux cafés de la place du…

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites
A la Une
0 partages3275 vues
A la Une
0 partages3275 vues

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites

Sylvestre Nsengiyumva - 17 septembre 2020

Un billet d'humeur de Sylvestre Nsengiyumva La rumeur saugrenue de la mort de Paul Kagame a pris naissance dans la cervelle en délire d'un prêtre rwandais "défroqué"…

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma
A la Une
0 partages739 vues
A la Une
0 partages739 vues

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma

Jean-Jacques Wondo - 14 septembre 2020

Annoncé en grande pompe par la Présidence congolaise, ses organes de presse et de communication, ainsi que les médias congolais, le mini-sommet des chefs d’Etat de la…

Les plus populaires de cette catégorie