Attaque cérébrale : consommer de l’huile d’olive pour réduire les risques

Huile d'olive/photo maxisciences.com

Consommer de l’huile de l’olive réduit chez les personnes âgées de plus de 65 ans les risques d’attaque cérébrale. C’est ce que révèle une récente étude menée auprès de plus de 7.600 personnes en France.

Les personnes de plus 65 ans qui consomment régulièrement de l’huile d’olive ont moins de risques d’être victimes d’une attaque cérébrale que ceux qui n’en mangent pas. Telle est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’Institut National de la Santé et de la Recherche médicale (Inserm) de Bordeaux, et publiée le 15 juin dans la revue scientifique américaine Neurology.

Les chercheurs ont suivi pendant cinq ans quelque 7.625 personnes âgées de 65 ans et plus, toutes originaires de Bordeaux, Dijon et Montpellier. Les sujets ont été répartis en deux groupes : ceux qui consommaient régulièrement de l’huile d’olive, et ceux qui n’en utilisaient jamais. Au cours des cinq ans pendant lesquels a été conduite l’étude, 148 attaques cérébrales ont eu lieu parmi les participants. Les chercheurs de l’Inserm ont alors examiné les critères de poids, d’activité physique et de régime alimentaire des sujets, et c’est ainsi qu’ils ont découvert que le risque d’attaque cérébrale chez les consommateurs réguliers d’huile d’olive était 41% moins important que chez les personnes âgées qui n’en utilisent jamais.

« Notre étude tend à montrer qu’une nouvelle série de recommandations alimentaires devrait être publiée pour prévenir les attaques chez les personnes de 65 ans et plus. (…) Les attaques sont très répandues chez les personnes âgées. L’huile d’olive est une méthode peu coûteuse et simple pour aider à les prévenir », estime Cécilia Samieri, l’un des auteurs principaux de cette recherche. 

Retrouvez cet article sur maxisciences.com

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Au Rwanda, multiplication d’exécutions extrajudiciaires de paisibles paysans par les soldats de Paul Kagame. Pourquoi ?
A la Une
0 partages560 vues
A la Une
0 partages560 vues

Au Rwanda, multiplication d’exécutions extrajudiciaires de paisibles paysans par les soldats de Paul Kagame. Pourquoi ?

Emmanuel Neretse - 17 octobre 2021

Constat   Depuis quelques années, des exécutions extrajudiciaires par les forces de Paul Kagame qui abattent froidement de simples citoyens non armés se multiplient à un rythme…

Igicumbi 94 – Chronique d’une mort subite annoncée !
A la Une
0 partages513 vues
A la Une
0 partages513 vues

Igicumbi 94 – Chronique d’une mort subite annoncée !

Sylvestre Nsengiyumva - 11 octobre 2021

Pour la troisième fois, hier encore, un grand naïf qui y avait cru m'a demandé ce que seraient occupés à mijoter Basabose&Co, après leurs fracassantes apparitions introductives.…

Mort du colonel Bagosora, accusé d’avoir été le « cerveau du génocide » du Rwanda, mais acquitté par le TPIR du chef d’accusation de préméditation de ce même génocide…
A la Une
0 partages348 vues
A la Une
0 partages348 vues

Mort du colonel Bagosora, accusé d’avoir été le « cerveau du génocide » du Rwanda, mais acquitté par le TPIR du chef d’accusation de préméditation de ce même génocide…

Bernard Lugan - 27 septembre 2021

Présenté par le régime de Kigali et par les médias  comme  le « cerveau du génocide » du Rwanda, le colonel Théoneste Bagosora vient de mourir à l’âge de 81 ans…

Les plus populaires de cette catégorie