Nafissatou Diallo a bien été violée par DSK, selon la psychologue qui la suit

Nafissatou Diallo

Pour Mariama Diallo, la psy de Nafissatou Diallo, la jeune Guinéenne a bien été violé.

La psychothérapeute Mariama Diallo, spécialisée dans l’aide aux femmes africaines en difficulté, est de la même ethnique que la victime présumée de DSK, détail qui a son importance. En effet, alors que la presse américaine faisait ses gorges chaufdes sur la prétendue prostitution de Nafissatou Diallo ou sur la conversation avec son « fiancé », la jeune Guinéenne avait par la suite fait savoir que ladite conversation (dont une partie seulement a été publiée à son insu), avait été mal transcrite du fulani à l’anglais.

Concernant les faits graves reprochés à DSK, Mariama Diallo est formelle, « le viol a bien eu lieu ». La psychothérapeute, mandaté début juillet par Kenneth Thompson (avocat américain de N.D) pour suivre la jeune femme, a rencontré celle-ci plusieurs fois.

Nafissatou Diallo défendue par Amara Tarawally, son « fiancé »

Autre rebondissement dans l’affaire DSK, Nafissatou Diallo, qui accuse Dominique Strauus-Kahn de l’avoir sauvagement violé dans une chambre d’hôtel du Sofitel de New York, peut compter sur Amara Tarawally, celui que la presse a présenté comme son « fiancé ».

Amara Tarawally, un Sierra-léonais de 35 ans actuellement emprisonné, s’est exprimé dans les colonnes du Newsweek, qui est allé le rencontrer en prison. Pour celui dont une transcription d’une partie de la conversation avec Nafissatou Diallo a permis aux avocats de DSK de vouloir décrédibiliser la victime présumée, sa « fiancée » est tout sauf une menteuse. Selon lui, Nafissatou Diallo est une femme « très honnête » qui n’avait aucune raison de mentir sur ce que l’ex-patron du FMi lui a fait le 14 mai.

Dominique Strauss-Kahn a de nouveau rendez-vous avec la justice américaine le 1er aout. Il est aussi sous le coup d’une plainte d’une autre femme (Tristane Banon, Ndlr) en France. Celle-ci l’accuse d’avoir tenté de la violer en février 2003. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire à ce sujet. ©Culturefemme.com

 

Vous pourriez être intéressé(e)

FPR Inkotanyi : 1994-2024, trente ans au pouvoir. Quel bilan ?
A la Une
0 partages772 vues
A la Une
0 partages772 vues

FPR Inkotanyi : 1994-2024, trente ans au pouvoir. Quel bilan ?

Vestine Mukanoheri - 11 avril 2024

Il y a trois décennies, le FPR INKOTANYI a conquis le pouvoir par des armes au Rwanda, à l’issue d’une violence indescriptible et un chaos sans précédent,…

Rwanda. 30ème commémoration du «Génocide»: La Vérité sacrifiée sur l’autel du mensonge!
A la Une
0 partages231 vues
A la Une
0 partages231 vues

Rwanda. 30ème commémoration du «Génocide»: La Vérité sacrifiée sur l’autel du mensonge!

Tharcisse Semana et Amiel Nkuliza - 11 avril 2024

Nous sommes le 6 avril 2024. Cela fait déjà 30 ans, jour après jour, que le Front patriotique rwandais (FPR), au pouvoir depuis 1994, se dit «sauveur…

Rwanda. Kwibuka30. Le président Macron a-t-il fait un dérapage?
A la Une
0 partages557 vues
A la Une
0 partages557 vues

Rwanda. Kwibuka30. Le président Macron a-t-il fait un dérapage?

Echos d'Afrique - 9 avril 2024

La presse française a publié des déclarations du président Emmanuel Macron comme quoi  « La France aurait pu arrêter le génocide avec ses alliés occidentaux et africains…

Les plus populaires de cette catégorie