Nafissatou Diallo a bien été violée par DSK, selon la psychologue qui la suit

Nafissatou Diallo

Pour Mariama Diallo, la psy de Nafissatou Diallo, la jeune Guinéenne a bien été violé.

La psychothérapeute Mariama Diallo, spécialisée dans l’aide aux femmes africaines en difficulté, est de la même ethnique que la victime présumée de DSK, détail qui a son importance. En effet, alors que la presse américaine faisait ses gorges chaufdes sur la prétendue prostitution de Nafissatou Diallo ou sur la conversation avec son « fiancé », la jeune Guinéenne avait par la suite fait savoir que ladite conversation (dont une partie seulement a été publiée à son insu), avait été mal transcrite du fulani à l’anglais.

Concernant les faits graves reprochés à DSK, Mariama Diallo est formelle, « le viol a bien eu lieu ». La psychothérapeute, mandaté début juillet par Kenneth Thompson (avocat américain de N.D) pour suivre la jeune femme, a rencontré celle-ci plusieurs fois.

Nafissatou Diallo défendue par Amara Tarawally, son « fiancé »

Autre rebondissement dans l’affaire DSK, Nafissatou Diallo, qui accuse Dominique Strauus-Kahn de l’avoir sauvagement violé dans une chambre d’hôtel du Sofitel de New York, peut compter sur Amara Tarawally, celui que la presse a présenté comme son « fiancé ».

Amara Tarawally, un Sierra-léonais de 35 ans actuellement emprisonné, s’est exprimé dans les colonnes du Newsweek, qui est allé le rencontrer en prison. Pour celui dont une transcription d’une partie de la conversation avec Nafissatou Diallo a permis aux avocats de DSK de vouloir décrédibiliser la victime présumée, sa « fiancée » est tout sauf une menteuse. Selon lui, Nafissatou Diallo est une femme « très honnête » qui n’avait aucune raison de mentir sur ce que l’ex-patron du FMi lui a fait le 14 mai.

Dominique Strauss-Kahn a de nouveau rendez-vous avec la justice américaine le 1er aout. Il est aussi sous le coup d’une plainte d’une autre femme (Tristane Banon, Ndlr) en France. Celle-ci l’accuse d’avoir tenté de la violer en février 2003. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire à ce sujet. ©Culturefemme.com

 

Vous pourriez être intéressé(e)

« Rwanda, la vérité sur l’Opération Turquoise » : un livre qui pose de bonnes questions sur la tragédie rwandaise
A la Une
0 partages14 vues
A la Une
0 partages14 vues

« Rwanda, la vérité sur l’Opération Turquoise » : un livre qui pose de bonnes questions sur la tragédie rwandaise

Charles Onana - 21 novembre 2019

Ce texte est tiré de la conclusion du livre de Charles Onana, Rwanda, la vérité sur l’Opération Turquoise, Paris, Editions l’Artilleur 2019, pp. 621-626. Le titre de…

Analyse de la thèse de doctorat de Jean Damascène Bizimana, secrétaire exécutif du CNLG
A la Une
0 partages102 vues
A la Une
0 partages102 vues

Analyse de la thèse de doctorat de Jean Damascène Bizimana, secrétaire exécutif du CNLG

Laurien Uwizeyimana - 16 novembre 2019

Monsieur BIZIMANA Jean Damascène est connu pour ses propos extrémistes, outranciers, voire racistes, sur la société rwandaise. Pourrait-on dès lors lire les prémisses de tels débordements dans…

Vient de paraître : « Face aux coups de l’adversité. Une autobiographie », un livre du prof. Dr Stanislas Bucyalimwe Mararo
A la Une
0 partages66 vues
A la Une
0 partages66 vues

Vient de paraître : « Face aux coups de l’adversité. Une autobiographie », un livre du prof. Dr Stanislas Bucyalimwe Mararo

Echos d'Afrique - 15 novembre 2019

Stanislas Bucyalimwe Mararo alias Mbarimo Mbazi (Bilingos pour les intimes) : l’homme, un destin. De Kibabi à Anvers, en passant par Rugari, Buhimba, Murhesa, Kinshasa, Lubumbashi, Bukavu, Buffalo, Bloomington, Bukavu, New…

Les plus populaires de cette catégorie