Actualités des Grands lacs-Semaine du 9 au 15 juillet 2011

Joseph Kabila, président de la RDC

En RDC, l’enrôlement des électeurs se termine avec difficulté et dans un climat de contestation. Une ONG spécialisée dans l’observation des élections, dénonce les obstacles et les contraintes dans le processus, tandis que la Voix des sans Voix déplore tout recours à la violence d’où qu’elle vienne. Par ailleurs, l’UDPS a organisé un nouveau sit-in devant la CENI pour protester contre la mort d’un de ses militants lors de la précédente manifestation. Au Kasaï Oriental, le gouverneur a décidé de déférer à la justice les organisateurs de la plate-forme de soutien à Etienne Tshisekedi et tente d’apaiser, avec l’appui du président du RCD/N, Roger Lumbala, la tension politique qui est très forte à Mbuji-Mayi. Au Nord Kivu, où la société civile demande une prolongation du processus jusqu’au 30 juillet, l’enrôlement s’est clôturé sans enthousiasme. Au Bandundu, l’enrôlement a dépassé les 100 %, mais les députés plaident aussi pour une prolongation. En Equateur, le processus a été clôturé sans la présence de nombreux témoins des partis politiques. Le président de la CENI, qui a une nouvelle fois plaidé pour un dialogue entre toutes les parties prenantes et a reçu une délégation de partis d’opposition et a répondu aux critiques de l’UDPS, a déclaré clôturées les dernières opérations d’enrôlement dans 7 provinces et a prolongé de quelques jours en Equateur, au Sud Kivu, au Nord Kivu et à Kinshasa : selon la CENI, plus de 30 millions d’électeurs sont inscrits, un chiffre qui serait conforme aux prévisions.

Du côté de l’opposition, un forum s’est clôturé à Kinshasa : il a donné lieu à des « échanges d’idées », mais à aucune décision sur une candidature unique. Au MLC, l’ex-secrétaire général exclu du parti a créé une plate-forme et pourrait annoncer sa candidature à l’élection présidentielle. Par ailleurs, un ancien cadre de l’UDPS a annoncé la création d’une nouveau parti dissident.

Dans le domaine de la sécurité, le Conseil de Sécurité a adopté une résolution qui élargit le concept de crimes de guerre aux attaques contre les écoles et les hôpitaux et qui pourrait s’appliquer aux bandes armées sévissant en RDC. Sur le terrain, le colonel déserteur, qui s’est rendu la semaine dernière, ne serait pas impliqué dans les viols commis dans la région de Fizi selon le commandant de l’opération Amani : une enquête a été cependant décidée. Au Nord Kivu, les bandes ougandaises de l’ADF-NALU sont impliquées dans des vols, des extorsions et des menaces de mort à l’est de Beni, tandis qu’une ONG dénonce l’impunité pour des lynchages populaires en territoire de Lubero et de Rutshuru. Au Maniema, des affrontements ont eu lieu entre les FDLR et les FARDC en territoire de Kabambare. Au Katanga, un camp militaire de la garde républicaine a été attaqué par des hommes armés près de Lubumbashi, tandis qu’un comptoir d’achat de maïs a été attaqué et pillé à Kanyama. Enfin, au Kasaï Oriental, les FARDC sont accusés d’arrestations arbitraires par des creuseurs de diamant en territoire de Lusambo.

Dans le domaine de la justice et des droits de l’homme, le procès Bemba a été suspendu jusqu’au 22 août pour raison de vacances judiciaires. Par ailleurs, le directeur d’une chaîne de radio-télévision proteste contre la suspension de ses émissions.

Dans le domaine économique, l’Inde et la RDC ont signé un accord de financement pour la construction d’une centrale hydroélectrique à Katende au Kasaï Oriental. Par ailleurs, la Conférence internationale sur la paix, la sécurité, la démocratie et le développement des pays des Grands Lacs recommandent que les taxes sur l’or soient réduites de 300 %. On signalera aussi que l’inflation en RDC continue de croître. Dans le domaine minier, la Gécamines aurait cédé d’une manière peu transparente certains de ses meilleurs actifs  à des groupes étrangers. Dans le domaine des transports, le crash de l’avion d’Hewa Bora à Kisangani la semaine passée donne lieu à de nombreuses réactions parmi lesquelles une décision de suspension de la licence d’exploitation, l’arrestation de deux contrôleurs aériens et à la recherche des responsabilités par le ministère de la Justice.

Dans le domaine social, les professeurs de l’Université de Kinshasa ont levé la menace de grève suite à la réaction positive du gouvernement sur l’octroi d’une prime académique. Au ministère de la Fonction publique, les fonctionnaires ont organisé un sit-in pour protester contre l’irrégularité dans le versement de leur salaire.

Dans le domaine de la coopération, un nouvel accord de trois ans a été conclu entre la RDC et la Belgique francophone : il porte sur une trentaine de projets relatifs à l’éducation et de la culture.

Au Burundi, une attaque d’hommes armés a eu lieu dans la province de Muyinga tandis que 16 membres présumés de FNL ont été appréhendés

En Ouganda, le premier procès pour crimes de guerre contre un ancien commandant de la LRA a débuté cette semaine. Par ailleurs, Human Rights Watch dénoncent les conditions déplorables de détention dans les prisons ougandaises.

Au Rwanda, une nouvelle attaque à la grenade a eu lieu dans le sud-ouest du pays, près de la frontière avec la RDC. On signalera aussi que le président Kagame a remanié ses services de sécurité.

Enfin, dans le domaine régional, la BEI et l’UE vont s’impliquer dans le montage financier relatif à la construction de la centrale hydroélectrique de la Ruzizi qui desservira la RDC, le Rwanda et la Burundi.

Kris Berwouts
EurAc

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Avec des services de sécurité américanisés, Paul Kagame bafoue les droits de l’homme à sa guise
A la Une
0 partages191 vues
A la Une
0 partages191 vues

Avec des services de sécurité américanisés, Paul Kagame bafoue les droits de l’homme à sa guise

Jean-Jacques Karamira - 27 septembre 2017

[caption id="attachment_5124" align="alignleft" width="431"] Préparatifs US Army-Rwanda Defense Forces[/caption] Paul Kagame, président du Rwanda, a misé sur le bon cheval en se mettant au service du pays…

Faut-il condamner la négation des génocides?
A la Une
0 partages177 vues
A la Une
0 partages177 vues

Faut-il condamner la négation des génocides?

Anne Staquet - 21 septembre 2017

Faut-il condamner la négation des génocides ? Anne Staquet Professeur de philosophie Université de Mons Le MR vient de déposer à la chambre un projet de loi…

La déportation de Munyakazi est un échec moral et une occasion qui conforte P. Kagame dans la chasse à ses opposants politiques
A la Une
0 partages185 vues
A la Une
0 partages185 vues

La déportation de Munyakazi est un échec moral et une occasion qui conforte P. Kagame dans la chasse à ses opposants politiques

Gaspard Musabyimana - 21 septembre 2017

    L’article ci-après a été rédigé à partir d’un billet de Bill Zlatos, un écrivain indépendant vivant à Ross, USA. Léopold Munyakazi était enseignant dans un…

Les plus populaires de cette catégorie