Al-Bashir & Darfour LA CONTRE-ENQUETE

 

Un livre de Charles Onana

Al-Bashir & Darfour LA CONTRE-ENQUETE
Menaces sur le Soudan et révélations sur le procureur Ocampo

Un livre de Charles ONANA
Editions Duboiris 2011

Le 3 novembre 1997, Bill Clinton impose des sanctions économiques au Soudan. Un mois plus tard, Madeleine Albright, sa Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, déclare que les Etats-Unis vont isoler le Soudan sur la scène internationale. Le 20 août 1998, ils bombardent Khartoum, la capitale soudanaise. Qu’a fait ce pays africain pour déclencher les foudres de Washington ?
Depuis 2009, le président soudanais est visé par un mandat d’arrêt international et accusé d’avoir commis un génocide au DARFOUR (province du Soudan). L’acteur George Clooney, l’ex-président George Bush, M. Bernard Kouchner, le collectif Urgence Darfour, des personnalités comme Bernard-Henri Lévy, etc. se mobilisent contre le régime de Khartoum et contre le président Al-Bashir. Ils prétendent vouloir « sauver les Noirs du DARFOUR ». Peut-on les croire après les mensonges qui ont justifié l’invasion de l’Irak ?

À la suite d’une exceptionnelle contre-enquête au Soudan, aux Etats-Unis, au Canada et en France, l’auteur révèle les véritables mobiles de l’énorme campagne médiatique sur le Darfour, loin des préoccupations humanitaires affichées par ses promoteurs.

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale
A la Une
0 partages19489 vues2
A la Une
0 partages19489 vues2

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale

Emmanuel Neretse - 3 mai 2017

Rwanda. Horreur à Kigali, cynisme à Bruxelles [caption id="attachment_4875" align="alignleft" width="250"] Des restes effets personnels des enfants brûlés vifs[/caption] En date du 28 avril 2017, les services…

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme
A la Une
0 partages210 vues
A la Une
0 partages210 vues

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme

Echos d'Afrique - 24 avril 2017

Ancien candidat à la présidentielle du Niger, Hama Amadou a été condamné lundi 13 mars 2017 à un an de prison ferme pour une affaire de trafic d’enfants.…

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »
A la Une
0 partages1449 vues
A la Une
0 partages1449 vues

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »

Emmanuel Neretse - 18 avril 2017

La période de commémoration du génocide rwandais offre l’occasion aux représentants du régime dictatorial de Paul Kagame à l’étranger d’exploiter honteusement ce drame dont il est le…

Les plus populaires de cette catégorie