Réaction à l’article d’Hervé Cheuzeville : «Pourquoi un Etat palestinien ne devrait pas être reconnu en septembre»

La Palestine en 1920-photo http://membres.multimania.fr

J’ai lu, avec intérêt l’article de Monsieur Cheuzeville, sur sa position quant à la question de la reconnaissance de l’Etat palestinien en septembre.

On reconnaît aisément à la lecture de cet article un digne défenseur du sionisme et de l’Etat d’Israël. Un procès méthodique de toutes les occasions manquées, de par la faute des arabes et des palestiniens en particulier, des tentatives de faire la paix entre Israël et la Palestine.

Comme tout défenseur de cela, il commence dès son premier paragraphe par souligner que l’hostilité à l’Etat juif provient entre autre d’un « antijudaïsme non avoué ». L’antijudaïsme, entendez par là : antisémitisme. Que deviendrais l’Etat d’Israël sans son arme favorite : l’antisémitisme ? Dès que quelqu’un tente de critiquer cet Etat, sa politique expansionniste et raciste, sa politique d’apartheid à l’égard des palestiniens il se fait taxer d’antisémite. Belle affaire : à les en croire ils n’y auraient donc que des antisémites pour critiquer cet Etat ? Doit-on rappeler le nombre de penseurs juifs qui on critiqué cet Etat ? Einstein, par exemple, ou les rabbins antisionistes, sont-ils eux aussi des antisémites ? Monsieur Cheuzeville pourrait-il nous éclairer sur la question ? On peut s’estimer cultivé mais bloqué devant cette question. Aidez à comprendre.

Ensuite il continue en disant (accrochez vous, ce n’est pas triste) : « Depuis quelques années, il est devenu de plus en plus difficile, en France et en Occident, d’exprimer des opinions qui ne soient pas hostiles à Israël. ». Monsieur Cheuzeville devrait soit lire les journaux ou bien s’il le fait et qu’il ose écrire des choses pareils soit immigrer en Israël soit se lancer dans la carrière de comique. Comment peut-on, au vu de la seule affaire Dieudonné en France, dire une chose pareille, comment un seul sketch de cet humoriste terminant par « Heil Israël », par simplement souligner les ressemblances de traitements des êtres humains qu’avait l’Allemagne nazie envers les juifs avec les traitements des palestiniens par l’Etat d’Israël. Je sais ce que l’on va me répondre : « Dieudonné est un antisémite et un négationniste ». Réponse facile. Maintenant qui sur TF1, France2, France3 ou les chaines belges, européennes critique Israël ? Qui, Mr Cheuzeville ? Pourquoi est il, selon vos propres mots « devenu de plus en plus difficile, en France et en Occident, d’exprimer des opinions qui ne soient pas hostiles à Israël. », s’il vous plait citer nous des exemples, nous en crevons d’envie.

Ensuite, vous nous faites un bel exposé sur la patrie ancestrale des juifs, du caractère hébraïque de Jérusalem, Jéricho, ou de Nazareth, des millions de juifs sont des citoyens d’Israël avec une capitale « leur chère Yerushalaïm ». Un récit tout autant biblique que sentimental, merci mr Cheuzeville, il ne manquait que ça pour endormir les enfants. Pensez-vous que vos lecteurs sont aussi des enfants ? Comment pouvez vous dire : « Nul ne pourra comprendre la complexité du problème s’il n’accepte de prendre d’abord en considération le lien très fort, parfois même irrationnel, qui lie les Juifs à la cette terre que les plus croyants d’entre eux pensent avoir reçu de Dieu. » Pardon Mr Cheuzeville tout le monde comprend les liens qui lient les Juifs à cette terre, qui l’a remis en cause ? Personne. Le problème c’est que du temps où les arabes détenaient Jérusalem tous les juifs pouvaient revenir, religieusement, en Palestine. La différence, et c’est celle-ci qui oppose les juifs avec les sionistes : les rabbins antisionistes le disent : les juifs ne pouvaient revenir à Jérusalem que religieusement, c’est le sionisme qui préconisait de créer un Etat Politique Juif, entendez politique et non religieux. De plus est ce que parce qu’ils vivaient là depuis des millénaires qu’ils doivent alors chasser ceux qui on occupé les terres qu’ils avaient fuit lors de l’incendie du Grand Temple ? Répondez nous, est-ce justifié ?

La terre appartient à celui qui la cultive ! Voilà une vérité ! Quel acte de propriété vont-ils nous sortir ? La Bible ? Le Pentateuque ? Qui est le légataire officiel ? Moïse ou le Roi David ? Éclairez-nous ou bien cessez ces raisonnements qui n’ont leur place que dans les cercles férus d’histoire biblique ou de catéchumènes.

Monsieur Cheuzeville, je sais que vous écrivez aussi sur l’Histoire du Rwanda. Donc selon votre raisonnement, comme les Tutsi on eu main mise sur le Rwanda durant des siècles, que la monarchie Tutsi dirigeait le Rwanda, les Hutu devraient eux aussi comprendre que  l’attaque du FPR du 1er octobre 90 était justifiée de part l’attachement ancestral des Tutsi pour le Rwanda ? Que il est vrai qu’il y a eu des mort hutu mais le lien irrationnel des Tutsi pour cette terre les justifient parfaitement ? Ou encore que, comme le Kivu, fut il y a très longtemps, sous le joug Rwandais que les Rwandais ont le droit de reconquérir cette terre avec laquelle ils ont aussi certainement un lien irrationnel avec le Kivu?

Vous parlez de modus vivendi acceptable ? Pour qui ? Les palestiniens vivent actuellement dans une misère incroyable, l’eau est rationnée ou carrément détournée par Israël. Des check point partout qui empêchent les palestiniens d’avoir ne seraient qu’un horaire précis, ils ne savent pas si ils pourront rentrer chez eux le soir. Merci de penser à eux lorsqu’a huit heures pile du soir vous mangerez avec la certitude ensuite d’aller vous coucher dans votre lit. J’aimerais franchement vous voir en train d’expliquer à un père de famille qu’on bloque à un check point et qui à ce moment saura qu’il devra dormir dehors à la merci des soldats israéliens loin de sa femme et de ses enfants : « il faut comprendre ils ont un lien ancestral avec cette terre ». A vrai dire je ne sais pas si je devrais classer ça dans le cynisme ou bien dans la bêtise aveugle, mais en tout cas là c’est fort.

On remet le couvert : décidément à la lecture de l’article concernant tout d’abord un le rejet du partage de part les arabes du plan de partage onusien et ensuite du fait que les arabes n’ont jamais été intégrés dans les autres pays arabes dans lesquels ils étaient réfugiés. Décidément, vous avez une dent contre les arabes ou bien c’est juste parce que vous comptez bientôt prendre des vacances en Israël que vous voulez faire bonne figure ? Revenons sur un problème de syntaxe, va-t-on dire : Les arabes, un plan de partage onusien : rein de bien palestinien dans tout ça. Les palestiniens sont oui des arabes mais avant tout ils sont Palestinien et le drame de ce conflit ce que justement on a trop longtemps parlé du problème israélo-arabe. Et bien je vais vous dire : il n’existe aucun problème israélo-arabe. Il existe un problème israélo-palestinien. Golda Meir, cette bonne vieille dame, qui disait qu’il n’existe pas de palestinien irait certainement bien avec ceux qui aujourd’hui affirment qu’il n’y a jamais eu de chambre à gaz. Mais bon laissons là les divagations de la chienne de Buchenwald* made in Israël et reconnaissons que les palestiniens existent et qu’ils ont droit comme chaque peuple à ce droit de « disposer de lui-même », rappelez-vous cela Mr Cheuzeville. Ensuite vous dites que les réfugiés palestiniens n’ont jamais été intégrés dans les pays arabes dans lesquels ils étaient réfugiés. Et alors ? En quoi cela nous avance-t-il ? Voulez-vous faire une généralité et nous dire que donc les arabes sont mauvais entrent eux ? Est que les français du Maréchal Pétain et de la France de Vichy étaient-ils bons avec les Français du Général Gaulle et de la France Libre ? Que voulez-vous nous prouver par là ? Nous le savons que les réfugiés palestiniens étaient traités très mal dans les pays arabes voisins, personne ne le nie. Rappelez-vous que ces même chefs d’Etat arabes que ça soit Sadate, Moubarak, Ben Ali, Hussein de Jordanie, Hassan II du Maroc, j’en passe et des meilleurs, étaient des complices ouverts d’Israël, qu’ils n’ont jamais dit soutenir les Palestiniens. Le Liban, Sabbra et Chatila, septembre noir, l’occupation du Sinaï et du Golan, qui aurait osé s’opposé à Israël ? A vous en croire, l’attitude des Etats arabes refléteraient une attitude particulière qui décrirait ethnologiquement les arabes eux-mêmes. Non Mr Cheuzeville, les gouvernements arabes ne sont pas à prendre seuls en compte pour définir un caractère général arabe envers les réfugiés palestiniens. Définiriez-vous l’attitude générale du peuple belge en prenant comme exemple des crimes de Léopold II au Congo ou bien mettant Léon Degrelle comme preuve que les belges furent tous des collaborateurs durant la période sombre de l’Occupation.

Vous parlez du SEUL exemple au monde de non intégration ! Quel culot ! Comment pouvez-vous citer les millions d’Allemands de Silésie, de Prusse Orientale et des Sudètes comme étant des exemples d’intégration au vu qu’ils ont été parfaitement intégrés à l’Allemagne post-Seconde Guerre Mondiale. Tous ces territoires étaient des territoires allemands que le traité de Versailles avait séparés de l’Allemagne suite à la Première Guerre Mondiale. Des Allemands se sont intégrés en Allemagne, merci Mr Cheuzeville. Ça on le copiera. Les Palestiniens ont une culture à eux, qui n’a rien avoir avec la culture libyenne, marocaine, algérienne ou tunisienne. Mis à part la langue et la religion musulmane, largement majoritaire dans les pays arabes, dites en quoi un marocain de Casablanca aurait-il la même culture qu’un palestinien de Gaza ? Dites-moi, alors que ici en Belgique ou en France, qu’on aille au nord ou au Sud la culture change déjà. Cessez de prendre les gens comme des incultes incapables de voir dans votre raisonnement une minimisation, aux limites du racisme, des arabes.

Vous dites qu’on ne parle pas des réfugiés juifs ? Pour ne laisser en première page que les réfugiés palestiniens. Une seule réponse : comparer en un an, à la télévision, le nombre d’émissions de télé, d’articles de journaux et de commémorations qu’il y a pour les horribles souffrances du peuple juif et ceux qu’il y a pour le sort des réfugié palestiniens. Comparez et on en reparle dans un an.

Ensuite vous nous dites : « En France, le processus d’intégration des minorités juive et protestante a duré des siècles, et l’intégration des populations originaires du Maghreb ne se fait pas sans heurts, encore de nos jours ». Arrêtez les machines : SARKOZY à un fils caché ou un frère non révélé. Des juifs et des protestants qui s’intègrent mieux que des magrébins. Dois-je tout d’abord vous rappeler qu’il existe des juifs et des protestants dans le Maghreb ? Vous n’arrivez décidemment pas à mettre une frontière entre religion et culture, entre la confession religieuse et l’origine géographique d’un homme. Deuxièmement, comment pouvez-vous nous dire que des protestants et des juifs se sont intégrés dans notre Europe, je le rappelle de culture judéo-chrétienne ? Dites-moi, Mr Cheuzeville, les protestants venaient d’où pour avoir à s’intégrer en Europe ? Martin Luther et Calvin étaient-ils des immigrés sud-africains ? Ou bien Ouzbeks ? Le protestantisme est une forme différente de pratiquer le christianisme par rapport au catholicisme c’est tout. De quelle intégration vous nous parlez ?

Voilà arriver l’heure du Grand Mufti de Jérusalem, ce type s’il ne serait pas né les anti-arabes l’auraient créé ! Je vous jure, pas un rappel sur ce Grand Mufti et son alliance avec Adolf Hitler et les Nazis. Ensuite de nous rappeler quand même que les juifs extrémistes, selon vos termes, n’étaient pas eux non plus enclin au dialogue. Non Mr Cheuzeville, eux aussi ont collaboré avec notre cher Adolf, eux aussi ont magouillé avec les Nazis. Et oui le Grand Mufti, Adolf et les sionistes, et oui la Sainte Alliance ! Au lieu de nous citer le Grand Mufti, citez nous des groupes du Betar en Allemagne nazie, organisation juive sioniste. Donc une organisation juive en Allemagne, je rappelle l’Allemagne nazie, ouvertement antisémite.

Voici une photo de ce groupe à Berlin en 1936 (un an après la promulgation des lois antisémites de Nuremberg) :

Troops of Betar in Uniform Berlin 1936 (Photo Institut Jabotinsky)

Mais attendez c’est pas tout, il y a aussi l’arrestation en juin 1941, par les troupes alliées, de Abraham Stern et de Naftali Loubentchik, du groupe sioniste Brit Ha’birionim fondé en 1931 dans les bureaux des services secrets nazis à Damas ! Et n’oublions pas non plus l’arrestation, par les autorités britanniques en décembre 1941, de Mr Yitzhak Shamir pour « terrorisme et collaboration avec l’ennemi nazi ». Et oui Mr Cheuzeville :Yitzhak Shamir le futur Premier Ministre d’Israël avait lui aussi travaillé avec les nazis. Mais comme vous dites ils ont du appliquer l’adage « l’ennemi de mon ennemi est mon ami », et oui tout comme le Grand Mufti de Jérusalem.

Vous accusez toujours les arabes d’être ceux qui bloquent, depuis, les années 60, les processus de paix. Ne seriez-vous pas bloqué vous-même devant l’incroyable armée israélienne, devant ses chefs. Israël est le seul pays au monde, avec les Usa, à ne jamais prendre en compte les résolutions des Nations-Unies. Israël a toujours adopté une attitude arrogante vis-à-vis de ces résolutions ainsi que de tous ceux qui osaient mettre en doute ses décisions.

Vous nous dites que la chartre du Hamas prévoit l’installation d’un état islamique du Jourdain à la mer et la destruction d’Israël. Que nous direz-vous alors du projet sioniste de Théodore Herzl, le fondateur du sionisme, d’installer un état juif allant du Nil à l’Euphrate, ce projet avait pour nom Eretz Israël. En 1973, le directeur du Fonds National Juif, Joseph Weitz déclarait : « La seule solution est Eretz Israel (Grand Israël), ou au moins Eretz Israel Ouest (toutes les terres à l’ouest du Jourdain), sans les arabes. Il n’y a pas de place pour un compromis sur ce point. Nous ne devons pas laisser un seul village, pas une seule tribu ». Et Rafael Eitan, Chef d’Etat-Major des Forces de la Défense Israélienne, ne déclarait-il pas en 1983 : « Nous déclarons ouvertement que les Arabes n’ont aucun droit de s’établir sur ne serait-ce un seul centimètre du Grand Israël… La force est l’unique chose qu’ils comprennent. Nous devons utiliser la force absolue jusqu’à ce que les Palestiniens viennent ramper devant nous ».

Pour le projet du Hamas, Israël disparaît, certes, pour le projet des Sionistes là, la totalité de la Palestine, de la Jordanie, du Liban et une partie de l’Egypte, de l’Arabie Saoudite, de l’Irak et de la Syrie sont appelé à disparaître.

La question avant de dire que les arabes ont rejeté toutes les démarches en vue de faire la paix, il faut aussi se demander si Israël était sincère en le faisant.

Vous nous dites que la mort de la famille Fogel tuée par deux jeunes palestiniens n’a pas suscité autant de d’effroi et d’indignation que la mort filmée du petit Mohammed al-Doura à Gaza. Comment pouvez-vous comparer les deux affaires ? La mort du petit Mohammed est causée par des soldats israéliens, ces gens portent l’uniforme du Tsahal, c’est un crime qui relève de la justice internationale, crimes de guerre. La mort de la famille Fogel relève tout au plus du crime crapuleux. Les deux affaires n’ont rien de comparables, apprenez, Mr Cheuzeville que comparaison n’est pas raison. Pour ce qui est de faire des comparaisons et des parallèles vous n’êtes d’ailleurs pas en marge : de la Nouvelle Guinée Occidentale à la République Turque de Chypre du Nord en passant par l’Indonésie tous les prétextes sont bons pour justifier vous arguments. Votre argumentation correspond en tous points à ce que Molière fait dire à Eliante dans le Misanthrope :

L’amour, pour l’ordinaire, est peu fait à ces lois,
Et l’on voit les amants vanter toujours leur choix;
Jamais leur passion n’y voit rien de blâmable,
Et dans l’objet aimé tout leur devient aimable:
Ils comptent les défauts pour des perfections,
Et savent y donner de favorables noms.

Tout est donc pour vous un argument de plus en faveur de la politique israélienne, et ce qui normalement devrait la desservir est soit glorifié comme un grand acte soit mis à la poubelle faute de moyens de défense.

On ne choisit pas ses voisins, certes, vous le dites bien, et comme vous dites ces le même cas pour les Palestiniens et les Israéliens. En fait la Palestine vivait en paix, jusqu’à l’arrivée de ses voisins israéliens, qui ne connaissaient pas bien ce qu’on appelle le bon voisinage, ils ne connaissent toujours pas d’ailleurs. Le fondateur du sionisme, Théodore Herzl, avait longuement réfléchi avant de choisir la Palestine comme terre de colonisation par les sionistes. Lisez, Mr Cheuzeville, « L’Etat Juif » de Herzl et vous verrez qu’avant de penser à la Palestine, Herzl avait pensé à l’Argentine comme terre du futur Etat Juif. Sans doute comme vous dites « une raison ancestrale », un judaïsme latino originel, ou que sais-je d’autre.

Vous nous dites qu’on ne reconnaît pas le caractère juif de l’Etat d’Israël mais qu’on reconnaît le caractère arabe des 21 pays qui forment le monde arabe. Quoi de plus normal ? Qu’est ce qui vous choque. Les arabes, comme je vous le disais, c’est une origine géographique et culturelle, linguistique. Vous l’ignorez certainement mais le fait d’être juif relève du religieux. Ou bien alors Israël deviendrait, alors, avec l’Iran, le second pays théocratique au monde. République Islamique d’Iran et Etat Juif d’Israël, c’est ça Mr Cheuzeville ?

Monsieur Cheuzeville, votre raisonnement n’a rein d’anodin, il n’est pas contestataire non plus, il est dans l’air du temps, vous êtes d’un conformisme idéologique normal. Rien de plus rien de moins. Ce que vous dites, tout le monde le dit, enfin tout le monde, le monde de la mondialisation des médias, des lobbys, des politiques, ce que vous dites n’a rien d’extraordinaire. Sarko, l’Union Européenne, les USA, les politiquement corrects, tout ce beau monde dit la même chose. Pauvre Israël, tes missiles, ton arme nucléaire, tes traités de paix bidons, tes massacres impunis, tes invasions, tes bombardements. Pauvre pays, tu n’es plus seule : Monsieur Cheuzeville est là. Merci Oh Messie d’avoir envoyé Hervé Cheuzeville pour défendre ce pays au bord du gouffre, ce pays sans cesse assailli par ces palestiniens buveurs de sang.

Sabra et Chatila, Deïr Yassin, les bombardements du Liban, l’assassinat de Cheikh Yassin, les check point, les zones tampons, le mur, tes caterpillars qui détruisent les maisons des palestiniens qu’aurais-tu fais sans Mr Cheuzeville. Merci de votre contribution qui ira certainement rejoindre les résolutions de l’ONU qu’Israël à mis à la poubelle.

En défendant Israël, vous défendez le dernier Etat qui pratique l’apartheid, vous défendez un Etat, dont tous les dirigeants n’ont jamais caché leurs hostilité, pour ne pas dire leur racisme envers les arabes. Vous défendez l’indéfendable et lui trouvez des justifications. Le pire ce que je pense que vous le faites même gratuitement. N’étant ni Sarko, ni TF1 , ni du LICRA etc., vous parlez de ce que tout le monde parle mais vous vous le faites dans le désert et gratuitement. Vous dites ce que tous ces grands médias acquis à la cause sioniste disent, vous n’êtes ni plus ni moins qu’un petit « collabo » à un système raciste d’occupation illégale qui s’appelle Israël. Qui martyrise depuis 1947 le peuple palestinien, le chassant de ses terres, le privant du minimum vital. On parle aisément du génocide des juifs, laissez-moi vous rappeler la définition donnée du terme génocide par l’article 2 de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, adoptée par l’assemblée générale des Nations unies, le 9 décembre 1948, et qui affirme :

« Dans la présente Convention, le génocide s’entend de l’un quelconque des actes ci-après commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :
a) Meurtre de membres du groupe ;
b) Atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe ;
c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ;
d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ;
e) Transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe.  »

Mr Cheuzeville pour les 4 premiers points Israël est bel et bien coupable de crime de génocide envers les palestiniens et selon la terminologie de la Convention ci-dessus citée.

Rappelez-vous ce qu’Abraham Lincoln disait : On peut tromper une partie du peuple tout le temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps.

Loisse Jérémy

 

* La Chienne de Buchenwald : surnom donné à Ilse Koch la femme du premier commandant du camp de Buchenwald. Célèbre pour sa cruauté envers les prisonniers.

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale
A la Une
0 partages19403 vues2
A la Une
0 partages19403 vues2

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale

Emmanuel Neretse - 3 mai 2017

Rwanda. Horreur à Kigali, cynisme à Bruxelles [caption id="attachment_4875" align="alignleft" width="250"] Des restes effets personnels des enfants brûlés vifs[/caption] En date du 28 avril 2017, les services…

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme
A la Une
0 partages206 vues
A la Une
0 partages206 vues

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme

Echos d'Afrique - 24 avril 2017

Ancien candidat à la présidentielle du Niger, Hama Amadou a été condamné lundi 13 mars 2017 à un an de prison ferme pour une affaire de trafic d’enfants.…

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »
A la Une
0 partages1438 vues
A la Une
0 partages1438 vues

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »

Emmanuel Neretse - 18 avril 2017

La période de commémoration du génocide rwandais offre l’occasion aux représentants du régime dictatorial de Paul Kagame à l’étranger d’exploiter honteusement ce drame dont il est le…

Les plus populaires de cette catégorie