Rwanda : Dans les coulisses de la visite de Paul Kagame à Paris.

Kagame à Paris/Photo leprophete.fr

Echos d’Afrique vous a livré le reportage de son envoyé spécial à Paris qui a couvert la visite du président rwandais effectuée en France du 11 au 13 septembre 2011. Il a notamment été question de la grande manifestation de l’opposition du 12 septembre 2011. Comme toujours en pareilles circonstances, le côté visible des évènements est quelquefois loin de donner une idée de tout ce qui s’est passé. Nous avons pu reconstituer l’enchaînement de petits incidents et autres surprises qui n’ont pas été révélés au grand public mais dont la signification est lourde de sens pour tout observateur avisé.

Ainsi Paul Kagame est arrivé à Paris le 11 septembre comme prévu. Mais il n’a pas rencontré les rwandais emmenés du Rwanda ou recrutés à travers l’Europe pour l’acclamer à l’hôtel Concorde Lafayette comme initialement prévu. En effet, une semaine avant son arrivée, l’ambassade du Rwanda à Paris qui avait réservé une salle dans cet hôtel s’est vue signifier que la réservation était annulée sans autre explication. L’ambassade a alors loué en catimini une salle à Aubervilliers et à la même occasion elle commanda 5000 plats.

Le 12 septembre, Kagame a déjeuné comme prévu avec Nicolas Sarkozy et l’opposition a défilé dans les rues de Paris. Mais ce qui n’a pas été rapporté, c’est que, au même moment sur les Champs Elysées, un membre de la délégation de Kagame – paraît-il un avocat de profession – se faisait tabasser par quelques Congolais excités.

Le 13 septembre, le même Kagame devait rencontrer les patrons de la MEDEF. La rencontre eut effectivement lieu, mais non au siège de la MEDEF ni à10 heures 30 comme initialement prévu mais à 08 heures 30, et à l’hôtel du Ritz où logeait Kagame et d’où les responsables de sa sécurité n’ont pas voulu le sortir. Il est vrai que les activistes de Reporters Sans Frontières (RSF) manifestaient déjà devant cet hôtel dès 08 heures.

La visite officielle de Paul Kagame fut donc caractérisée par le gêne très visible de ses hôtes, des changements brusques de programmes, des incidents entre la délégation officielle et les habitants de Paris, la nervosité des gorilles de Kagame et de ses ministres,… Cette visite a laissé en France une image d’une dictature aux abois et aux pratiques propres aux républiques bananières.

Echos d’Afrique

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale
A la Une
0 partages19489 vues2
A la Une
0 partages19489 vues2

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale

Emmanuel Neretse - 3 mai 2017

Rwanda. Horreur à Kigali, cynisme à Bruxelles [caption id="attachment_4875" align="alignleft" width="250"] Des restes effets personnels des enfants brûlés vifs[/caption] En date du 28 avril 2017, les services…

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme
A la Une
0 partages210 vues
A la Une
0 partages210 vues

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme

Echos d'Afrique - 24 avril 2017

Ancien candidat à la présidentielle du Niger, Hama Amadou a été condamné lundi 13 mars 2017 à un an de prison ferme pour une affaire de trafic d’enfants.…

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »
A la Une
0 partages1449 vues
A la Une
0 partages1449 vues

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »

Emmanuel Neretse - 18 avril 2017

La période de commémoration du génocide rwandais offre l’occasion aux représentants du régime dictatorial de Paul Kagame à l’étranger d’exploiter honteusement ce drame dont il est le…

Les plus populaires de cette catégorie