Changement de Premier Ministre au Rwanda !

Bernard Makuza

Kigali – le 07 octobre 2011 – Echos d’Afrique. La radio Rwanda a annoncé hier soir la nomination d’un nouveau Premier Ministre par le Président Paul Kagame. Il s’agit de Monsieur Pierre Damien Habumuremyi, qui venait de passer quelques mois seulement au gouvernement comme ministre de l’éducation. Il remplace ainsi Bernard Makuza qui était premier Ministre depuis 11 ans (un record dans l’histoire politique du Rwanda depuis l’indépendance).

Le nouveau Premier Ministre n’est pas très connu dans la vie politique rwandaise. Il n’y est pas nouveau pourtant, parce qu’il a été notamment Secrétaire Exécutif de la Commission électorale nationale jusqu’en 2008, avant d’être désigné Membre du Parlement de la Communauté est-africaine (2008-2010).

C’est un hutu originaire de la province du Nord (ancienne préfecture de Ruhengeri). Agé de 50 ans, il est marié et père de 5 enfants.

Dans la foulée, le Président Kagame a nommé 4 sénateurs devant compléter le tableau de ceux qui ont été élus il y a quelques jours : le désormais ancien Premier Ministre Bernard Makuza, Jean Damascène Ntawukuriryayo du PSD (il était jusque là Vice-président de l’Assemblée nationale), Tito Rutaremara (qui était l’Ombudsman), et une femme, Madame Pénélope Kantarama. Ensemble ils prêtent serment ce vendredi matin pour commencer leur long mandat de 8 ans.

En nommant un Hutu Premier Ministre, Kagame veut rassurer les occidentaux et convaincre les rwandais qu’il y a au Rwanda un réel « partage de pouvoir ». Mais peu de gens succomberont à cette supercherie. Son autre intention semble être de placer Ntawukuriryayo sur le perchoir du Sénat (vous vous souviendrez que ce dernier était candidat à la présidentielle de 2010 qui était tout sauf démocratique). Il se verrait donc récompensé d’avoir servi à donner un semblant de crédit à la victoire de Kagame.

La nomination de Bernard Makuza comme sénateur cache mal une stratégie à la Poutine selon des observateurs. En effet, tout indique que  le moment venu, il va remplacer Kagame à la tête du pays pour une période de 7 ans après laquelle Kagame se représentera et rempilera encore pour un double mandat de 14 ans.

Le nouveau Premier Ministre a formé son gouvernement. Pas de grands changements. Le ministère de l’éducation, le secrétariat d’Etat aux Affaires sociales et celui en charge de l’énergie et de l’eau restent vacants.

JM Bwenge-bwa-Migani
Echos d’Afrique

 

 

 

 

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.
A la Une
0 partages668 vues
A la Une
0 partages668 vues

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.

Mohamed Qayaad - 20 septembre 2020

Le Jeudi 27 Septembre 1990, à 22h45, un attentat a été commis par quatre hommes arrivés à bord d’un taxi contre deux cafés de la place du…

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites
A la Une
0 partages3254 vues
A la Une
0 partages3254 vues

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites

Sylvestre Nsengiyumva - 17 septembre 2020

Un billet d'humeur de Sylvestre Nsengiyumva La rumeur saugrenue de la mort de Paul Kagame a pris naissance dans la cervelle en délire d'un prêtre rwandais "défroqué"…

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma
A la Une
0 partages737 vues
A la Une
0 partages737 vues

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma

Jean-Jacques Wondo - 14 septembre 2020

Annoncé en grande pompe par la Présidence congolaise, ses organes de presse et de communication, ainsi que les médias congolais, le mini-sommet des chefs d’Etat de la…

Les plus populaires de cette catégorie