Pierre Péan : La République des mallettes

17 octobre 2011 10 h 46 min Commentaires fermés

Editions Fayard-septembre 2011

La démocratie est-elle en train de tuer la démocratie, à bas bruit ?
L’actualité a égrené depuis quinze ans des scandales politico-financiers sans que nous ne puissions en comprendre la logique, s’il devait même y en avoir une. Après plus d’un an d’enquête, au cours de laquelle de très nombreux acteurs, jusqu’au sommet de l’État, ont accepté de lui parler, à condition que cela soit souvent en « off », Pierre Péan met au jour bien des aspects passés inaperçus sur les activités dans les zones grises de l’État. Dans toutes ces affaires, un seul enjeu : constituer un « trésor de guerre », en vue de la campagne présidentielle suivante. À chaque fois, il s’agit de tirer la manne des grands contrats civils ou militaires.
Le durcissement de la législation sur le financement des partis a accouché d’un monstre : désormais, la pratique des rétrocommissions est devenue la règle d’un certain commerce international d’État. Cette « République des mallettes » a pris le pas sur l’État démocratique. Son fonctionnement et les décisions les plus stratégiques du pays semblent aiguillonnés, plutôt que par l’intérêt national, par le souci de perpétuer ce système et de le rendre le plus fluide possible par la constitution d’une oligarchie restreinte occupant les postes « stratégiques » : à la tête des grandes entreprises à capital public, à l’Élysée et dans les ministères régaliens. Une oligarchie pour qui l’argent est devenu roi.
À travers l’incroyable itinéraire de l’un des « facilitateurs » de ce système, personnage au passé des plus troubles, Pierre Péan démonte une à une les pièces d’un mécanisme qui, si nous n’y prenons garde, finira par ronger le système démocratique français, comme c’est déjà le cas en Russie ou en Italie.

Biographie de Pierre Péan

Journaliste et écrivain français. Né le 05 mars 1938.
Du scandale provoqué par l’affaire des diamants de Valéry Giscard d’Estaing en 1979 à la première affaire Elf, la plupart des grandes polémiques qui ont secoué la vie politique françaisedepuis les années 1970 ont vu le jour sous la plume de Pierre Péan. Journaliste chevronné, le sarthois fait ses débuts comme grand reporter pour l’AFP puis pour L’ Express. Très vite, ses travaux d’investigation se concentrent sur la face cachée des rapports entre la France et l’Afrique, comme en témoignent des ouvrages tels que ‘Affaires africaines’ en 1983, ou ‘L’ Argent noir’ en 1988. Pour mettre à jour des réalités aussi compromettantes, Péan axe sesrecherches sur certaines grandes figures de la République et n’hésite pas à dévoiler les passés obscurs de François Mitterrand avec ‘Une jeunesse française’, du secrétaire général de l’Elysée Jacques Foccart dans ‘L’ Homme de l’ombre’ ou celui du populaire ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, avec ‘Le Monde selon K.’. Autre cheval de bataille : les médias. De ‘TF1, un pouvoir’ en 1997 à la ‘Face cachée du Monde’ en 2003, Pierre Péan s’affirme là encore comme un journaliste indépendant et impertinent, en marge du circuit médiatique consensuel.

Source : http://www.evene.fr

Les commentaires ont été clôturés

Derniers articles...