Actualité des Grands Lacs – Semaine du 15 au 21 octobre 2011

23 octobre 2011 18 h 21 min Commentaires fermés

En RDC, des doutes se font de plus en plus jour sur la tenue des élections législatives et présidentielle le 28 novembre. En plus de diplomates et d’observateurs, une ONG, qui suit le processus électoral (l’AETA), évoque les difficultés logistiques, techniques aussi bien que politiques) tandis que le Centre Carter parle d’une « menace sérieuse » sur le maintien de la date prévue. Le vice-président de la CENI évoque lui-même à demi-mot la possibilité d’un report des élections législatives.

Par contre, le président de cette même CENI, qui a fait publier la liste définitive des candidats aux législatives, contestée par l’UDPS, qui annonce que 90.000 urnes sur les 186.000 commandées à la Chine sont attendues ce dimanche et qui a seulement lancé cette semaine en Afrique du Sud l’impression des bulletins de vote, dément tout report en dépit des défis énormes qui restent à surmonter entre autres en matière acheminement du matériel électoral : il déclare aussi que le comptage et la compilation des voix se feront manuellement et sans utilisation du serveur utilisé pour l’enregistrement des électeurs.

Pendant ce temps, des retards continuent à avoir lieu dans le paiement des agents électoraux. Signalons aussi que le président Kabila assure qu’il remportera l’élection présidentielle et critique l’UDPS qui, selon lui, « a peur d’aller aux élections » : il dénonce aussi les manifestations pour réclamer l’audit du fichier électoral, ce à quoi l’UDPS, dont une manifestation a une nouvelle fois été réprimée cette semaine à Kinshasa, réplique que le président « ignore la notion de liberté publique ».

De leur côté, le Conseil de Sécurité prône à nouveau « des élections crédibles et pacifiques », tandis que l’Union européenne a procédé au lancement de sa mission d’observation qui comprendra 147 observateurs et 7 parlementaires européens.

Parmi les autres nouvelles politiques, on mentionnera qu’une fondation sur la gouvernance a classé la RDC en 50ème position sur 53 autres pays africains et que l’Assemblée nationale n’a toujours pas commencé à se pencher sur le budget 2012 qui est le principal point à l’ordre du jour de la session.

Dans le domaine de la sécurité, la nouvelle la plus significative est la décision du président américain, qui a toujours fait de l’éradication de la LRA un objectif important de sa politique en Afrique centrale, d’envoyer une centaine de soldats américains équipés pour le combat pour appuyer les armées de la région dans leur lutte contre ce mouvement qui terrorise les populations du Sud-Soudan, de l’Ouganda, de la RCA et de la RDC. Alors que le ministre de l’information congolais se déclare satisfait de cette décision, le président Kabila déclare que « la RDC n’a pas encore été saisie ». De son côté, le secrétaire d’Etat adjoint américain aux affaires africaines a fait savoir depuis Kinshasa que les troupes américaines ne seront présentes que pour former et conseiller et non pour combattre (sauf en cas de légitime défense) : concernant plus spécifiquement la RDC, les Etats-Unis doivent encore consulter les autorités de ce pays sur ce sujet.

Au Kivu, le président de la République a reconnu que les négociations avec le FDLR ont complètement échoué. Au Sud-Kivu, des affrontements à l’arme lourde ont eu lieu à Baraka entre les FARDC et les milices Maï-Maï Yakutumba, lesquelles continuent à sévir sur le Lac Tanganyika, tandis que d’autres Maï-Maï ont accru leurs activités dans les territoires de Shabunda et de Kalehe. Toujours au Sud Kivu, des militaires FARDC ont attaqué un bureau d’encadrement administratif à Kamituga. Au Nord Kivu, des Maï-Maï ont enlevé près de Butembo trois jeunes gens pour lesquelles ils réclament une rançon. À Rutshuru, l’ancien chef Maï-Maï Zabuloni, contesté par la population, a finalement été nommé commissaire principal de police.

En Province Orientale, malgré l’affirmation de la MONUSCO selon laquelle un calme relatif existe dans cette province, à l’exception de « quelques attaques sporadiques de la LRA », les milices du FRPI, dont le chef spirituel est décédé en prison à Bunia, continuent d’être très actives dans la région de Walendu Bindi où elles ont fait fuir les FARDC et provoqué le déplacement de quelque 30.000 personnes : en fin de semaine, on apprenait que plusieurs localités proches de Bunia étaient tombées entre leurs mains. Par ailleurs, la société civile de Bunia dénonce les récents assassinats de commerçants dans la région.

En Equateur, des dizaines de milliers de réfugiés ayant fui la rébellion des Enyele en 2009 se trouvent toujours au Congo-Brazzaville : ils ne souhaitent pas rentrer au pays tant que leur sécurité n’est pas garantie.

Dans le domaine de la justice, le président Kabila, prétendant privilégier la paix sur la justice, refuse d’exécuter le mandat d’arrêt à l’encontre de Bosco Ntaganda inculpé par la CPI.

Dans le domaine économique, on signalera qu’une entreprise angolaise et une entreprise sud-africaine ont soumis un dossier pour l’acquisition de 58 % du capital de la CINAT.

Au Burundi, six personnes ont été tuées par des hommes armés non identifiés dans la province de Ruyigi. Dans le domaine de la justice, cinq journalistes d’une radio communautaire ont été arrêtés pour avoir semé le désordre dans la rédaction de leur radio : ils ont été relâchés peu après, tandis que le procureur de la République a reçu un rapport sur le massacre de Gatumba dont la teneur n’est pas connue.

En Ouganda, le principal opposant au président Museveni a été arrêté une nouvelle fois pour être relaxé par la suite.

En ce qui concerne le Rwanda, ce pays arrive en troisième position des pays les plus favorables aux entreprises selon le rapport « Doing Business » publié par la Banque mondiale.

Kris Berwouts
EurAC

 

Les commentaires ont été clôturés

Derniers articles...

  • A la Une Actualités Rwanda-FDLR : L’ONU face à ses contradictions

    Rwanda-FDLR : L’ONU face à ses contradictions

    Depuis un quart de siècle, on savait que l’Organisation des Nations Unies, que le général De Gaulle avait qualifié de « machin », s’était illustrée, en ce qui concerne le Rwanda, par ses options qui, systématiquement et scandaleusement, allaient contre les intérêts du peuple rwandais et de la souveraineté de la République Rwandaise. A titre illustratif : – Le 01 octobre 1990, un Etat membre des Nations Unies, en l’occurrence l’Ouganda, lance une guerre d’agression contre un autre Etat membre de l’ONU,  le […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Rwanda : incendies à répétitions ou terrorisme d’Etat

    Rwanda : incendies à répétitions ou terrorisme d’Etat

    Presque jour pour jour, des incendies inexpliqués éclatent dans bon nombre de coins du pays. Que cachent-ils ? Essai d’explication. Genèse Le 5 juin 2014, un incendie a ravagé la prison centrale de Muhanga (Gitarama). Un mois après, soit le 7 juillet, la prison de Rubavu (Gisenyi) a été attaquée par un incendie. Le 9 juillet, un énorme incendie s’est déclaré dans un quartier commercial en plein centre de la ville de Kigali. Quatre magasins ont été détruits. Le 14 juillet, […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Rwanda : le régime du FPR détrousse ses citoyens

    Rwanda : le régime du FPR détrousse ses citoyens

    Le Rwanda saisit les investissements du fondateur d’UTC Tribert Rujugiro Ayabatwa dans le secteur du thé et des résidences privées. Le 25 juin 2014, le gouvernement rwandais a saisi les actions de Tribert Rujugiro Ayabatwa dans Nshili Kivu Tea Factory (NKTF). La Commission des biens abandonnés du district de Nyaruguru a demandé au NKTF de déposer les sommes d’argent ou tout autre avantage qui reviennent à M. Ayabatwa sur le compte bancaire du district « sous garde ». Le gouvernement a ainsi remplacé M. Ayabatwa en […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Attentat contre l’avion du président Habyarimana : le harcèlement de la France va-il-payer ?

    Attentat contre l’avion du président Habyarimana : le harcèlement de la France va-il-payer ?

    Depuis que le juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière s’est saisi du dossier de l’attentat contre l’avion du président rwandais Juvénal Habyarimana dans lequel ont péri également des citoyens français, le Rwanda a sorti son artillerie lourde quand le juge a lancé des mandats d’arrêts internationaux contre Kagame et ses plus proches collaborateurs comme les commanditaires de cet attentat. Paul Kagame a compris que la meilleure défense, c’est l’attaque. Sa ligne de défense : la France est impliquée dans le génocide rwandais. Il […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Rwanda : une histoire récente bâtie sur la désinformation!

    Rwanda : une histoire récente bâtie sur la désinformation!

    Suite à l’effondrement de l’URSS à la fin des années 80, la seule superpuissance du moment, à savoir les USA, a entamé le remodelage du monde selon ses visions géostratégiques. En ce qui concerne l’Afrique et plus particulièrement l’Afrique centrale et orientale, il fut question d’asseoir et de consolider l’influence anglo-saxonne dans la région en y évinçant la France avec des contreparties ou même par confrontations armées indirectes s’il le faut. Le fer de lance avait été bien trouvé en […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Opinion Le cantonnement des FDRL : Colette Braeckman commise à vendre les thèses du régime de Kigali ?

    Le cantonnement des FDRL : Colette Braeckman commise à vendre les thèses du régime de Kigali ?

    On ne présente plus Colette Braeckman dans la région des Grands Lacs. En effet, cette journaliste du quotidien belge « Le Soir » s’est rendue célèbre depuis une vingtaine d’années en publiant des ouvrages plus ou moins téléphonés et présentés comme résultant des recherches sérieuses, de telle sorte qu’elle est actuellement affublée du qualificatif de « spécialiste de la Région des Grands Lacs » comme tant d’autres qui ont proliféré depuis l’invasion et la conquête du Rwanda par des éléments de l’armée ougandaise. Ayant […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Opinion Le Rwanda peut-il lâcher le Kivu ?

    Le Rwanda peut-il lâcher le Kivu ?

    Des incidents frontaliers se sont multipliés ces derniers jours à la frontière rwando-congolaise. Il y a eu morts d’hommes suite à des échanges de tirs. Des exécutions sommaires des dizaines de soldats congolais capturés sont signalées par les autorités militaires de la RDC. Afin d’éviter une escalade qui conduirait à une guerre ouverte, les pays de la région des Grands Lacs sont venus à la rescousse pour aider le Rwanda et la RDC à résoudre le conflit. Leur rapport du 17 juin est […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Opinion Dictature sanguinaire au Rwanda : quelle opposition?

    Dictature sanguinaire au Rwanda : quelle opposition?

    On connaît l’adage: « la vie n’a pas de prix, mais elle a un coût! » Depuis 1994, la vie des Rwandais est menacée par un régime sanguinaire installé à Kigali (capitale du Rwanda). Année après année, la classe politique et les associations de Rwandais à l’étranger font des analyses d’opinion se rattachant à l’évolution de la situation politique au Rwanda, mais, est-on forcé de le constater, les actions de redressement proposées ont eu autant d’efficacité qu’une rustine appliquée sur […]

    Lisez la suite →