Actualité des Grands Lacs – Semaine du 15 au 21 octobre 2011

23 octobre 2011 18 h 21 min Commentaires fermés

En RDC, des doutes se font de plus en plus jour sur la tenue des élections législatives et présidentielle le 28 novembre. En plus de diplomates et d’observateurs, une ONG, qui suit le processus électoral (l’AETA), évoque les difficultés logistiques, techniques aussi bien que politiques) tandis que le Centre Carter parle d’une « menace sérieuse » sur le maintien de la date prévue. Le vice-président de la CENI évoque lui-même à demi-mot la possibilité d’un report des élections législatives.

Par contre, le président de cette même CENI, qui a fait publier la liste définitive des candidats aux législatives, contestée par l’UDPS, qui annonce que 90.000 urnes sur les 186.000 commandées à la Chine sont attendues ce dimanche et qui a seulement lancé cette semaine en Afrique du Sud l’impression des bulletins de vote, dément tout report en dépit des défis énormes qui restent à surmonter entre autres en matière acheminement du matériel électoral : il déclare aussi que le comptage et la compilation des voix se feront manuellement et sans utilisation du serveur utilisé pour l’enregistrement des électeurs.

Pendant ce temps, des retards continuent à avoir lieu dans le paiement des agents électoraux. Signalons aussi que le président Kabila assure qu’il remportera l’élection présidentielle et critique l’UDPS qui, selon lui, « a peur d’aller aux élections » : il dénonce aussi les manifestations pour réclamer l’audit du fichier électoral, ce à quoi l’UDPS, dont une manifestation a une nouvelle fois été réprimée cette semaine à Kinshasa, réplique que le président « ignore la notion de liberté publique ».

De leur côté, le Conseil de Sécurité prône à nouveau « des élections crédibles et pacifiques », tandis que l’Union européenne a procédé au lancement de sa mission d’observation qui comprendra 147 observateurs et 7 parlementaires européens.

Parmi les autres nouvelles politiques, on mentionnera qu’une fondation sur la gouvernance a classé la RDC en 50ème position sur 53 autres pays africains et que l’Assemblée nationale n’a toujours pas commencé à se pencher sur le budget 2012 qui est le principal point à l’ordre du jour de la session.

Dans le domaine de la sécurité, la nouvelle la plus significative est la décision du président américain, qui a toujours fait de l’éradication de la LRA un objectif important de sa politique en Afrique centrale, d’envoyer une centaine de soldats américains équipés pour le combat pour appuyer les armées de la région dans leur lutte contre ce mouvement qui terrorise les populations du Sud-Soudan, de l’Ouganda, de la RCA et de la RDC. Alors que le ministre de l’information congolais se déclare satisfait de cette décision, le président Kabila déclare que « la RDC n’a pas encore été saisie ». De son côté, le secrétaire d’Etat adjoint américain aux affaires africaines a fait savoir depuis Kinshasa que les troupes américaines ne seront présentes que pour former et conseiller et non pour combattre (sauf en cas de légitime défense) : concernant plus spécifiquement la RDC, les Etats-Unis doivent encore consulter les autorités de ce pays sur ce sujet.

Au Kivu, le président de la République a reconnu que les négociations avec le FDLR ont complètement échoué. Au Sud-Kivu, des affrontements à l’arme lourde ont eu lieu à Baraka entre les FARDC et les milices Maï-Maï Yakutumba, lesquelles continuent à sévir sur le Lac Tanganyika, tandis que d’autres Maï-Maï ont accru leurs activités dans les territoires de Shabunda et de Kalehe. Toujours au Sud Kivu, des militaires FARDC ont attaqué un bureau d’encadrement administratif à Kamituga. Au Nord Kivu, des Maï-Maï ont enlevé près de Butembo trois jeunes gens pour lesquelles ils réclament une rançon. À Rutshuru, l’ancien chef Maï-Maï Zabuloni, contesté par la population, a finalement été nommé commissaire principal de police.

En Province Orientale, malgré l’affirmation de la MONUSCO selon laquelle un calme relatif existe dans cette province, à l’exception de « quelques attaques sporadiques de la LRA », les milices du FRPI, dont le chef spirituel est décédé en prison à Bunia, continuent d’être très actives dans la région de Walendu Bindi où elles ont fait fuir les FARDC et provoqué le déplacement de quelque 30.000 personnes : en fin de semaine, on apprenait que plusieurs localités proches de Bunia étaient tombées entre leurs mains. Par ailleurs, la société civile de Bunia dénonce les récents assassinats de commerçants dans la région.

En Equateur, des dizaines de milliers de réfugiés ayant fui la rébellion des Enyele en 2009 se trouvent toujours au Congo-Brazzaville : ils ne souhaitent pas rentrer au pays tant que leur sécurité n’est pas garantie.

Dans le domaine de la justice, le président Kabila, prétendant privilégier la paix sur la justice, refuse d’exécuter le mandat d’arrêt à l’encontre de Bosco Ntaganda inculpé par la CPI.

Dans le domaine économique, on signalera qu’une entreprise angolaise et une entreprise sud-africaine ont soumis un dossier pour l’acquisition de 58 % du capital de la CINAT.

Au Burundi, six personnes ont été tuées par des hommes armés non identifiés dans la province de Ruyigi. Dans le domaine de la justice, cinq journalistes d’une radio communautaire ont été arrêtés pour avoir semé le désordre dans la rédaction de leur radio : ils ont été relâchés peu après, tandis que le procureur de la République a reçu un rapport sur le massacre de Gatumba dont la teneur n’est pas connue.

En Ouganda, le principal opposant au président Museveni a été arrêté une nouvelle fois pour être relaxé par la suite.

En ce qui concerne le Rwanda, ce pays arrive en troisième position des pays les plus favorables aux entreprises selon le rapport « Doing Business » publié par la Banque mondiale.

Kris Berwouts
EurAC

 

Les commentaires ont été clôturés

Derniers articles...

  • A la Une Actualités François Bugingo : chute d’une icône médiatique ou neutralisation d’un escroc ?

    François Bugingo : chute d’une icône médiatique ou neutralisation d’un escroc ?

    Les milieux médiatiques du Canada et du monde entier sont secoués par l’affaire « François Bugingo » du nom de ce journaliste rwando-canadien qui vient d’être reconnu comme un affabulateur étant donné que tous les reportages qu’il a vendus pendant des années aux plus grands médias du Québec étaient « bidonnés ». Mais seuls les non-rwandais seraient choqués de découvrir cette supercherie de la part d’un « journaliste » dont les déclarations faisaient autorité non seulement dans les médias mais aussi dans les services de police […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Complexité de la crise burundaise : qui sera le « dindon de la farce » ?

    Complexité de la crise burundaise : qui sera le « dindon de la farce » ?

    Depuis mi- avril 2015, le Burundi vit une crise politique et militaire sans précédent. Tout est parti de l’interprétation de certains articles de la Constitution et de l’Accord d’Arusha quant aux mandats et au mode de scrutin du président de la République. Le mandat de 5 ans  que Pierre Nkurunziza a entamé en 2010 devant s’achever cette année, celui-ci estime qu’il peut se représenter pour un autre mandat  n’ayant été élu qu’une seule fois ( en 2010) au suffrage universel […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Rwanda-Union Européenne : Cacophonie diplomatique ?

    Rwanda-Union Européenne : Cacophonie diplomatique ?

    Les positions des représentants successifs de l’Union Européenne à Kigali sont-elles réellement celles de cette institution qu’ils sont censés représenter ? Sur le site pro-gouvernemental rwandais « igihe.com » dans son édition du 23 mars 2015, le journaliste Deus Ntakirutimana rapporte en Kinyarwanda les propos du représentant de l’Union Européenne au Rwanda, l’ambassadeur Michael Ryan. Pour ce diplomate, l’Union Européenne ne s’offusquerait pas à ce que Paul Kagame fasse amender la Constitution pour se maintenir au pouvoir. Répondant au journaliste qui lui […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Judi Rever, lauréate 2015 du Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix

    Judi Rever, lauréate 2015 du Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix

    Judi Rever, une journaliste canadienne, a été désignée,  ce 28/02/2015 à Bruxelles, lauréate du Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix. Organisé par le Réseau international des Femmes pour la Démocratie et la Paix chaque année, ce prix récompense toute personnalité, physique ou morale, qui s’est distinguée dans la promotion de la démocratie, de la paix, du leadership féminin et dans la défense des droits élémentaires, spécialement dans la Région des Grands Lacs africains. Le jury était […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités ONU : Ne tirez pas sur des innocents!

    ONU : Ne tirez pas sur des innocents!

    Cet article a miraculeusement disparu du site, signe qu’il y a des gens qui veulent nous faire taire. Nous le reproduisons en intégralité. Les principaux partis politiques d’opposition au régime rwandais (FDU-Inkingi, RNC-Ihuriro Nyarwanda, Amahoro People’s Congress, PDR-Ihumure, PS-Imberakuri, PDP-Imanzi) sont unanimes pour dénoncer l’option belliqueuse de l’ONU comme réponse à un problème politique. Dans une lettre datée du 12 janvier 2015 mais rendue publique le 22 janvier, les principaux partis politiques d’opposition  ont attiré l’attention de la Communauté Internationale sur la […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Vers une invasion « ouverte et autorisée » de la RDC par les armées du Rwanda et de l’Ouganda ?

    Vers une invasion « ouverte et autorisée » de la RDC par les armées du Rwanda et de l’Ouganda ?

    Dans le cadre d’un plan de démanteler les FDRL et conséquemment massacrer les réfugiés hutu à l’Est de la RDC, des manœuvres sont en cours pour remplacer la MONUSCO par l’EASF, une force armée sous la coupe de Kagame et Museveni. Au cours, d’une conférence de presse tenue le 21 février 2015 à Kigali en marge de la visite du ministre allemand des Affaires étrangères, la ministre rwandaise des Affaires étrangères a fait une déclaration qui ne devrait pas passer […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Livres et revues Vient de paraître :  « Maneuvering for Ethnic Hegemony. A Thorny Issue in The North Kivu Peace Process (DR CONGO) », un livre du Prof. Stanislas B. Mararo

    Vient de paraître : « Maneuvering for Ethnic Hegemony. A Thorny Issue in The North Kivu Peace Process (DR CONGO) », un livre du Prof. Stanislas B. Mararo

    Au moment où l’on parle du désarmement des rebelles hutu rwandais des FDRL et de leur éventuel bombardement, le professeur Stanislas Bucyalimwe Mararo démontre que l’entrisme des Rwandais au Kivu est aujourd’hui la source de tous les malheurs que connaît cette région. Le livre, écrit en anglais, a pour titre : « Maneuvering for Ethnic Hegemony. A Thorny Issue in The North Kivu Peace Process (DR CONGO) ». Il comporte deux tomes : – Volume I : The 1959-1997 History of North […]

    Lisez la suite →
  • A la Une Actualités Nord-Kivu/RDC : Le jihadisme, une réalité incontestable et un danger

    Nord-Kivu/RDC : Le jihadisme, une réalité incontestable et un danger

    Le phénomène ADF islamiste, une réalité incontestable et une menace pour la région. Le Ruwenzori puis Beni s’est islamisé entre 2003 et 2006. Butembo puis Goma ont suivi pour enfin voir le Nord-Kivu se « jihadiser ». Sous la fausse appellation des NALU. Les ADF qui signifie Alliance des Forces démocratiques est une appellation dénuée de tout sens raisonnable. Une fausse appellation qui cache bien des intentions d’une foi (armée) rattachée au sacrifice sous le fallacieux prétexte de faire respecter […]

    Lisez la suite →