Actualité des Grands Lacs – Semaine du 15 au 21 octobre 2011

23 octobre 2011 18 h 21 min Commentaires fermés

En RDC, des doutes se font de plus en plus jour sur la tenue des élections législatives et présidentielle le 28 novembre. En plus de diplomates et d’observateurs, une ONG, qui suit le processus électoral (l’AETA), évoque les difficultés logistiques, techniques aussi bien que politiques) tandis que le Centre Carter parle d’une « menace sérieuse » sur le maintien de la date prévue. Le vice-président de la CENI évoque lui-même à demi-mot la possibilité d’un report des élections législatives.

Par contre, le président de cette même CENI, qui a fait publier la liste définitive des candidats aux législatives, contestée par l’UDPS, qui annonce que 90.000 urnes sur les 186.000 commandées à la Chine sont attendues ce dimanche et qui a seulement lancé cette semaine en Afrique du Sud l’impression des bulletins de vote, dément tout report en dépit des défis énormes qui restent à surmonter entre autres en matière acheminement du matériel électoral : il déclare aussi que le comptage et la compilation des voix se feront manuellement et sans utilisation du serveur utilisé pour l’enregistrement des électeurs.

Pendant ce temps, des retards continuent à avoir lieu dans le paiement des agents électoraux. Signalons aussi que le président Kabila assure qu’il remportera l’élection présidentielle et critique l’UDPS qui, selon lui, « a peur d’aller aux élections » : il dénonce aussi les manifestations pour réclamer l’audit du fichier électoral, ce à quoi l’UDPS, dont une manifestation a une nouvelle fois été réprimée cette semaine à Kinshasa, réplique que le président « ignore la notion de liberté publique ».

De leur côté, le Conseil de Sécurité prône à nouveau « des élections crédibles et pacifiques », tandis que l’Union européenne a procédé au lancement de sa mission d’observation qui comprendra 147 observateurs et 7 parlementaires européens.

Parmi les autres nouvelles politiques, on mentionnera qu’une fondation sur la gouvernance a classé la RDC en 50ème position sur 53 autres pays africains et que l’Assemblée nationale n’a toujours pas commencé à se pencher sur le budget 2012 qui est le principal point à l’ordre du jour de la session.

Dans le domaine de la sécurité, la nouvelle la plus significative est la décision du président américain, qui a toujours fait de l’éradication de la LRA un objectif important de sa politique en Afrique centrale, d’envoyer une centaine de soldats américains équipés pour le combat pour appuyer les armées de la région dans leur lutte contre ce mouvement qui terrorise les populations du Sud-Soudan, de l’Ouganda, de la RCA et de la RDC. Alors que le ministre de l’information congolais se déclare satisfait de cette décision, le président Kabila déclare que « la RDC n’a pas encore été saisie ». De son côté, le secrétaire d’Etat adjoint américain aux affaires africaines a fait savoir depuis Kinshasa que les troupes américaines ne seront présentes que pour former et conseiller et non pour combattre (sauf en cas de légitime défense) : concernant plus spécifiquement la RDC, les Etats-Unis doivent encore consulter les autorités de ce pays sur ce sujet.

Au Kivu, le président de la République a reconnu que les négociations avec le FDLR ont complètement échoué. Au Sud-Kivu, des affrontements à l’arme lourde ont eu lieu à Baraka entre les FARDC et les milices Maï-Maï Yakutumba, lesquelles continuent à sévir sur le Lac Tanganyika, tandis que d’autres Maï-Maï ont accru leurs activités dans les territoires de Shabunda et de Kalehe. Toujours au Sud Kivu, des militaires FARDC ont attaqué un bureau d’encadrement administratif à Kamituga. Au Nord Kivu, des Maï-Maï ont enlevé près de Butembo trois jeunes gens pour lesquelles ils réclament une rançon. À Rutshuru, l’ancien chef Maï-Maï Zabuloni, contesté par la population, a finalement été nommé commissaire principal de police.

En Province Orientale, malgré l’affirmation de la MONUSCO selon laquelle un calme relatif existe dans cette province, à l’exception de « quelques attaques sporadiques de la LRA », les milices du FRPI, dont le chef spirituel est décédé en prison à Bunia, continuent d’être très actives dans la région de Walendu Bindi où elles ont fait fuir les FARDC et provoqué le déplacement de quelque 30.000 personnes : en fin de semaine, on apprenait que plusieurs localités proches de Bunia étaient tombées entre leurs mains. Par ailleurs, la société civile de Bunia dénonce les récents assassinats de commerçants dans la région.

En Equateur, des dizaines de milliers de réfugiés ayant fui la rébellion des Enyele en 2009 se trouvent toujours au Congo-Brazzaville : ils ne souhaitent pas rentrer au pays tant que leur sécurité n’est pas garantie.

Dans le domaine de la justice, le président Kabila, prétendant privilégier la paix sur la justice, refuse d’exécuter le mandat d’arrêt à l’encontre de Bosco Ntaganda inculpé par la CPI.

Dans le domaine économique, on signalera qu’une entreprise angolaise et une entreprise sud-africaine ont soumis un dossier pour l’acquisition de 58 % du capital de la CINAT.

Au Burundi, six personnes ont été tuées par des hommes armés non identifiés dans la province de Ruyigi. Dans le domaine de la justice, cinq journalistes d’une radio communautaire ont été arrêtés pour avoir semé le désordre dans la rédaction de leur radio : ils ont été relâchés peu après, tandis que le procureur de la République a reçu un rapport sur le massacre de Gatumba dont la teneur n’est pas connue.

En Ouganda, le principal opposant au président Museveni a été arrêté une nouvelle fois pour être relaxé par la suite.

En ce qui concerne le Rwanda, ce pays arrive en troisième position des pays les plus favorables aux entreprises selon le rapport « Doing Business » publié par la Banque mondiale.

Kris Berwouts
EurAC

 

Les commentaires ont été clôturés

Derniers articles...

  • A la Une Actualités Le professeur belge Filip Reyntjens dans le collimateur du régime de Paul Kagame

    Le professeur belge Filip Reyntjens dans le collimateur du régime de Paul Kagame

    Dans un article d’une rare violence publié sur le site pro-FPR « Igihe.com » version française daté du 17/11/2014, le sénateur Jean Damascène Bizimana, un prêtre catholique  franco-rwandais défroqué, s’en prend à Filip Reyntjens , le professeur belge unanimement  reconnu comme un grand spécialiste du Rwanda. La virulence des propos doublée de la nullité de l’argumentation de cette sortie médiatique pourrait inciter à ne lui réserver qu’un poli mépris si son auteur ne se trouvait pas être un des éminences grises du […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Rwanda : La chasse aux personnalités hutu par le FPR à l’étranger a commencé bien avant 1994

    Rwanda : La chasse aux personnalités hutu par le FPR à l’étranger a commencé bien avant 1994

    Il est généralement admis que la chasse aux anciens dignitaires du régime Habyarimana a commencé après la prise du pouvoir par la rébellion tutsi du FPR en juillet 1994. Les documents d’archives de l’époque montrent que les agents du FPR qui allaient plus tard devenir des dignitaires du régime FPR après sa prise du pouvoir, avaient commencé à harceler et à proférer de fausses accusations aux personnes ciblées bien avant 1994. Un des cas illustratifs de ce constat est celui […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Rwanda : Autopsie des soutiens aveugles à Paul Kagame en Occident

    Rwanda : Autopsie des soutiens aveugles à Paul Kagame en Occident

    Depuis la première diffusion du documentaire « Rwanda’s Untold Story » produite par la chaîne britannique BBC Two le 01 octobre 2014, des réactions ont fusé de partout. Mises à part celles épidermiques et disproportionnées du régime dictatorial de Paul Kagame, on aura noté celles provenant de divers milieux occidentaux qui, contre toute logique, s’emploient à défendre l’un des grands criminels encore en exercice dans le monde. La promptitude avec laquelle ces milieux ont défendu l’image du dictateur Kagame et son régime […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Rwanda : Pour le régime du général Paul Kagame, le documentaire de la BBC est une « affaire d’Etat ». Pourquoi?

    Rwanda : Pour le régime du général Paul Kagame, le documentaire de la BBC est une « affaire d’Etat ». Pourquoi?

    Le 01 octobre2014, la chaîne britannique de télévision publique BBC Two a diffusé pour la première fois un documentaire intitulé « Rwanda’s Untold Story ». Aussitôt, dans les cercles du pouvoir à Kigali, ce fut un tollé. Les réactions le plus souvent épidermiques et dictées par les services de propagande officiels ont éclaté dans tous les sens. A Kigali même, des jeunes « Intore », la milice du parti-Etat qu’est le FPR, a été jetée dans les rues pour scander des slogans hostiles à […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Au Rwanda l’arbitraire et la répression politique font office de « Justice » : Le cas de Sylvain Sibomana

    Au Rwanda l’arbitraire et la répression politique font office de « Justice » : Le cas de Sylvain Sibomana

    Sylvain Sibomana est Secrétaire Général du parti d’opposition FDU-Inkingi. Il est, depuis plusieurs mois, détenu au Rwanda où il purge des peines infligées arbitrairement parce qu’il s’oppose au régime du FPR. Malgré les aides massives versées au régime dictatorial de Paul Kagame par les puissances occidentales pour soi-disant améliorer et soutenir son système judiciaire, en dépit des dispositions de la Constitution dont plusieurs articles reconnaissent les droits fondamentaux de l’homme, admettent la démocratie basée sur la diversité des idées et […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Rwanda : les statistiques du génocide, un enjeu politique ?

    Rwanda : les statistiques du génocide, un enjeu politique ?

    Depuis sa prise du pouvoir en juillet 1994, Paul Kagamé et sa rébellion du FPR ont imposé au monde entier des statistiques concernant le « génocide » qui ne doivent ni être discutées et encore moins contestées, sous peine d’être accusé de « négationnisme » ou encore de « divisionnisme », accusations graves qui ont valu aux opposants comme la présidente du parti FDU-Inkingi Madame Victoire Ingabire, de lourdes peines de prison. Ainsi, les Rwandais doivent d’abord accepter et chanter partout que le génocide de 1994 a […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Le meeting du parti FDU-Inkingi à Bruxelles : les militants et sympathisants n’ont pas cédé à une propagande mensongère

    Le meeting du parti FDU-Inkingi à Bruxelles : les militants et sympathisants n’ont pas cédé à une propagande mensongère

    Le meeting du parti FDU-Inkingi tenu à Bruxelles le 25/10/2014 a affiché complet. Les militants et sympathisants du parti étaient au rendez-vous malgré la propagande mensongère relayée par des journaux paraissant sur le net. Des articles anonymes faisaient état de ce que le parti FDU-Inkingi aurait empêché des gens à participer à la manifestation contre Paul Kagame à Londres. Pourtant, le porte-parole du parti, Justin Bahunga, était bien présent et la vidéo de son intervention après la manifestation le prouve […]

    Lisez la suite →
  • Actualités Rwanda/Pays-Bas : Complicité dans la violation des Droits de l’Homme ?

    Rwanda/Pays-Bas : Complicité dans la violation des Droits de l’Homme ?

    Depuis quelques temps, le monde réalise avec effroi et étonnement qu’il ne fait pas bon de vivre aux Pays-Bas quand on est opposant politique au dictateur rwandais Paul Kagame. Les observateurs les plus avisés avaient déjà noté que les Pays-Bas avaient joué un rôle de premier plan dans la consolidation du régime du général Kagame après sa conquête du Rwanda en venant de l’Ouganda. En effet ce pays de l’Union Européenne a régulièrement contribué au budget ordinaire du régime de […]

    Lisez la suite →