La Chine va-t-elle coloniser l’Europe?

Europe-Chine : François Hollande a raison !*

Enfin un commentaire lucide de la part d’un homme politique français sur le danger que représente l’influence grandissante de la République Populaire de Chine dans les affaires européennes ! « La Chine est désormais la maîtresse du jeu, de sorte que le sommet du G20 des 3 et 4 novembre, qui devait être le moment de vérité pour le yuan, va consacrer l’empire économique chinois » a déclaré François Hollande au quotidien « Le Monde » daté du 29 octobre.

Nul ne saurait contester le fait que la Chine de Pékin soit à présent une puissance économique incontournable. Il n’en demeure pas moins que le système politique chinois est un régime à parti unique et ce, depuis sa fondation en 1949. Ce système est dominé par une petite aristocratie qui coopte ses dirigeants parmi ses membres sans que le peuple n’ait son mot à dire. Certes, l’époque de la terreur communiste du « Grand bond en avant » ou de la « Révolution culturelle » semble être définitivement révolue. Il n’en demeure pas moins que cette république qui n’a de populaire que le nom reste une dictature qui nie quotidiennement les libertés les plus fondamentales : celle de s’exprimer, celle d’avoir accès à l’information, celle de pratiquer la religion de son choix, celle de militer politiquement en dehors du tout puissant Parti Communiste Chinois.

Ce « communisme » à la chinoise n’est d’ailleurs communiste que de nom, puisqu’il masque en réalité un effroyable capitalisme sauvage où les droits des travailleurs sont massivement bafoués et où la raison du plus fort, celle du profit triomphant, est toujours la meilleure. Tout cela sans les « garde-fous » sociaux dont disposent les sociétés « capitalistes » occidentales. Grâce à son yuan autoritairement sous évalué, la Chine parvient à inonder le monde avec ses exportations de produits made in China.

Du communisme maoïste, le régime de Pékin a conservé certaines habitudes, comme celle d’enfermer les opposants ou les « déviants » dans des camps de concentration appelés « camps de rééducation ».  Ce champion de la lutte anticolonialiste pratique en outre les pires formes de colonialisme dans des régions devenues chinoises par la force brutale, telles que le Tibet ou le Turkménistan Oriental (renommé « Xinjiang » par les autorités de Pékin). Ce colonialisme est un colonialisme de peuplement, qui fait que les Mongols sont désormais ultra minoritaires en Mongolie dite « intérieure » et que les Tibétains et les Ouighours sont en passe de le devenir chez eux.

En Libye, en Syrie et ailleurs dans le monde, l’Union Européenne se pose en championne du droit des peuples. Pour nos dirigeants, ces bons principes ne sauraient cependant s’appliquer au peuple chinois, dont les oppresseurs ont droit au tapis … rouge, dans nos capitales européennes !

C’est cette Chine dictatoriale, plus que jamais sûre d’elle-même et dominatrice, que les dirigeants européens appellent au secours afin de faire face à la crise suscitée par le poids de la dette. De partenaire économique, Pékin est en train de devenir l’usurier de l’Europe. Un usurier qui, n’en doutons pas, influera sur les décisions politiques et commerciales de l’Union Européenne.

Partout dans le monde, la Chine s’empare de parts de marchés jadis détenues par les Européens. Aujourd’hui, cette même Chine est devenue actionnaire de l’Europe. François Hollande a raison d’exprimer son inquiétude face à une telle évolution qui ne pourra qu’être nuisible aux intérêts économiques et politiques de l’Union Européenne. Par opportunisme politique et vision à court terme, il est fort à craindre qu’à Bruxelles, le tandem Merkel-Sarkozy n’ait fait entrer le « loup » chinois dans la « bergerie » européenne.

Hervé Cheuzeville, 29 octobre 2011

(Auteur de trois livres: « Kadogo, Enfants des guerres d’Afrique centrale« , l’Harmattan, 2003; « Chroniques africaines de guerres et d’espérance« , Editions Persée, 2006; « Chroniques d’un ailleurs pas si lointain – Réflexions d’un humanitaire engagé« , Editions Persée, 2010)

*Le titre  » La Chine va-t-elle coloniser l’Europe? » est ajouté par Echos d’Afrique.  

 

Vous pourriez être intéressé(e)

« Rwanda, la vérité sur l’Opération Turquoise » : un livre qui pose de bonnes questions sur la tragédie rwandaise
A la Une
0 partages14 vues
A la Une
0 partages14 vues

« Rwanda, la vérité sur l’Opération Turquoise » : un livre qui pose de bonnes questions sur la tragédie rwandaise

Charles Onana - 21 novembre 2019

Ce texte est tiré de la conclusion du livre de Charles Onana, Rwanda, la vérité sur l’Opération Turquoise, Paris, Editions l’Artilleur 2019, pp. 621-626. Le titre de…

Analyse de la thèse de doctorat de Jean Damascène Bizimana, secrétaire exécutif du CNLG
A la Une
0 partages102 vues
A la Une
0 partages102 vues

Analyse de la thèse de doctorat de Jean Damascène Bizimana, secrétaire exécutif du CNLG

Laurien Uwizeyimana - 16 novembre 2019

Monsieur BIZIMANA Jean Damascène est connu pour ses propos extrémistes, outranciers, voire racistes, sur la société rwandaise. Pourrait-on dès lors lire les prémisses de tels débordements dans…

Vient de paraître : « Face aux coups de l’adversité. Une autobiographie », un livre du prof. Dr Stanislas Bucyalimwe Mararo
A la Une
0 partages66 vues
A la Une
0 partages66 vues

Vient de paraître : « Face aux coups de l’adversité. Une autobiographie », un livre du prof. Dr Stanislas Bucyalimwe Mararo

Echos d'Afrique - 15 novembre 2019

Stanislas Bucyalimwe Mararo alias Mbarimo Mbazi (Bilingos pour les intimes) : l’homme, un destin. De Kibabi à Anvers, en passant par Rugari, Buhimba, Murhesa, Kinshasa, Lubumbashi, Bukavu, Buffalo, Bloomington, Bukavu, New…

Les plus populaires de cette catégorie