Conférence de presse de Faustin Twagiramungu à Bruxelles le 19/03/2014

 
Mercredi 19 mars 2014 a eu lieu àBruxelles une conférence de presse

organisée par Faustin Twagiramungu,

président du parti RDI-Rwanda nziza.

Sur le podium, il était avec le docteur Paulin Murayi

président du parti Union Démocratique Rwandaise.

 

 

 

Les représentants des autres partis

de la coalition, à savoir les FDRL et

le PS Imberakuri étaient absents faute de visas

comme cela a été expliqué par les conférenciers.

 

 

 

 

 

Un parterre de journalistes

avait répondu présents :

– Colette Braeckman du journal Le Soir,

– Peter Verlinden de la VRT,

– le journaliste free lance François Janne d’Othée,

 

 

– des journalistes de RFI,

– de BBC,

– de France 24,…

 

 

 

Les questions ont porté sur

l’après Kagame en 2017, le soutien aux FDRL,

la coalition de l’opposition

politique rwandaise, les divisions entre les rwandais,

les programmes socio culturels

controversés (Ndi Umunyarwanda, …), etc.

 

 

 

 

Liens audio :

Des divisions au sein du peuple rwandais

Les FDRL

Le changement avec ou sans Kagame (question de J-Claude Nkubito de la BBC)

Le pourquoi de la coalition

Conférence de presse de F. Twagiramungu (Partie II)

Contexte général

Question d’un journaliste de l’AFP : négocier avec un régime criminel?

Question de Colette Braeckman du journal « Le Soir »: Extrémistes hutu, FDRL, impunité?

Tous les réfugiés dans les forêts congolaises globalement génocidaires?

Explication sur la coalition; Appel à la RNC,…

 

 

 

[Sons et images d’Agnès Mukarugomwamis en ligne par Gaspard Musabyimana]
25/03/2014

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible
A la Une
0 partages150 vues
A la Une
0 partages150 vues

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible

Bernard Lugan - 17 avril 2021

Emmanuel Macron s’obstine à refuser de voir que la France, l’Algérie et le Rwanda ne parlent pas de la même chose quand est évoquée la question mémorielle.…

Relations France-Rwanda. La tête de Madame Agathe Kanziga la veuve du Président Juvénal Habyarimana proposée par Vincent Duclert  et Alain Gauthier comme monnaie d’échange.
A la Une
0 partages1295 vues
A la Une
0 partages1295 vues

Relations France-Rwanda. La tête de Madame Agathe Kanziga la veuve du Président Juvénal Habyarimana proposée par Vincent Duclert  et Alain Gauthier comme monnaie d’échange.

Emmanuel Neretse - 16 avril 2021

Depuis son accession au pouvoir en 2017, Emmanuel Macron a inscrit dans ses priorités l'amélioration des relations entre la France et le régime en place au Rwanda…

Les autres clés du Rapport Duclert – Étayant d’urgence à la fois le régime rwandais et le globalisme made in USA
A la Une
0 partages517 vues
A la Une
0 partages517 vues

Les autres clés du Rapport Duclert – Étayant d’urgence à la fois le régime rwandais et le globalisme made in USA

Joan Carrero - 13 avril 2021

L’objectif du rapport commandé à la commission présidée par Vincent Duclert semble clair. Selon les mots d’Emmanuel Macron lui-même, un “rapprochement” entre la France et le Rwanda…

Les plus populaires de cette catégorie