Rwanda: Gandhi, Mandela et Victoire Ingabire: l’exemple d’une femme africaine

Victoire_Ingabire_UmuhozaDans les Grands Lacs africains la plupart pensent indubitablement que si ce n’était pas pour l’attention portée à l’échelle internationale, Victoire Ingabire aurait déjà été tuée. En dépit de cela, elle demeure une héroïne relativement anonyme en Europe. Réduite au silence par la force, Ingabire est l’une de ces femmes qui incarnent courageusement l’espoir des millions d’africains avec une volonté indomptable, que de nombreux africains comparent à Nelson Mandela.

Cette femme de nationalité rwandaise menait une vie confortable en exil avec son mari et ses trois enfants en Hollande. Toujours active dans la lutte pour la justice dans son pays, en 2006 elle fut nommée présidente de la coalition de l’opposition politique de la diaspora, des Forces Démocratiques Unifiées FDU-Inkingi. De cette façon, Ingabire accepta le difficile et dangereux défi de retourner au Rwanda pour se présenter aux élections présidentielles d’Août 2010. Peu de temps après, elle fut arrêtée et jetée en prison sur la base d’accusations de terrorisme et de délits d’opinion, et soumise à des procédures judiciaires en l’absence de garanties légales, comme le dénonce Amnistie Internationale.

Elle et son groupe politique estiment fermement que les problèmes du Rwanda sont d’origine politique et méritent aussi une solution politique. En tant que bons africains, leur programme politique fait partie de la philosophie d’Ubuntu, la résolution de problèmes par le dialogue, l’unité et la collaboration. A la tête de son parti, Ingabire lutte, avec toutes les conséquences que cela implique, pour la paix et la réconciliation du Rwanda qui est depuis tant d’années sous le joug de la peur et de l’inégalité. Elle suit les maximes d’Ubuntu, elle défend la compréhension mutuelle et non pas la vengeance ; la réparation mutuelle et non pas les représailles.

Sa famille, ses amis, ses partisans, ses collègues de parti et de nombreux congolais, rwandais, ugandais et burundais viennent de créer le groupe Les Amis de Victoire Ingabire en Europe. De cette façon, ils prétendent principalement rendre visible la lutte de Victoire, car c’est ce qui la maintient en vie.

Mais ils travaillent également pour la prise de conscience des citoyens européens sur les réalités du Rwanda et de la région des Grands Lacs africains et pour la collecte des fonds pour les honoraires des avocats de Victoire et d’autres prisonniers d’opinion qui, comme elle, languissent dans des prisons du régime brutal du FPR au Rwanda.

Des poursuites judiciaires auxquelles est confrontée Ingabire constituent probablement l’histoire la plus longue et la plus complexe du pays. Le gouvernement du Rwanda, dirigé par Paul Kagame, et tout son appareil répressif savent que s’ils laissent cette femme sortir de prison et se présenter aux élections, elle balaierait les élections telle une véritable vague déferlante.

Des gens qui n’ont plus peur de manifester publiquement leur sympathie se font de plus en plus nombreux. Victoire, avec ses principes d’Ubuntu et la non-violence, a secoué le système de terreur qui opprime la plupart des Rwandais depuis maintenant des décennies. Dans cette lutte pour la paix et la réconciliation, ce que nous pouvons l’offrir, c’est de ne pas l’oublier. C’est important pour la garder en vie, alors elle gagnera, parce que, comme le disait Gandhi, quand ceux qui détiennent le pouvoir vous ignore, ensuite vous raille, après vous combattent, à la fin, vous gagnez.

Rosa Moro
04/08/2014

 

Rosa Moro est une journaliste et activiste. Elle aime l’Afrique, la communication et la révolution. Elle collabore avec plusieurs médias et organisations et est l’auteur du blog África en Mente.

 

Traduction: Romain Minga

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale
A la Une
0 partages19625 vues2
A la Une
0 partages19625 vues2

Kigali/Rwanda : des enfants de la rue brûlés vifs dans des égouts de la capitale

Emmanuel Neretse - 3 mai 2017

Rwanda. Horreur à Kigali, cynisme à Bruxelles [caption id="attachment_4875" align="alignleft" width="250"] Des restes effets personnels des enfants brûlés vifs[/caption] En date du 28 avril 2017, les services…

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme
A la Une
0 partages225 vues
A la Une
0 partages225 vues

Niger : l’opposant Hama Amadou condamné à un an de prison ferme

Echos d'Afrique - 24 avril 2017

Ancien candidat à la présidentielle du Niger, Hama Amadou a été condamné lundi 13 mars 2017 à un an de prison ferme pour une affaire de trafic d’enfants.…

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »
A la Une
0 partages1478 vues
A la Une
0 partages1478 vues

Par « excès de zèle » l’ambassadeur Olivier Nduhungirehe se rend coupable de « minimisation du génocide tutsi »

Emmanuel Neretse - 18 avril 2017

La période de commémoration du génocide rwandais offre l’occasion aux représentants du régime dictatorial de Paul Kagame à l’étranger d’exploiter honteusement ce drame dont il est le…

Les plus populaires de cette catégorie