Le meeting du parti FDU-Inkingi à Bruxelles : les militants et sympathisants n’ont pas cédé à une propagande mensongère

Dr Emmanuel Mwiseneza, secrétaire général du parti FDU-Inkingi. Il remplace Sylvain Sibomana en prison au Rwanda. Joesph Bukeye, 2è Vice-président. Il est parti à l'extérieur. Le premier vice-président, Boniface Twagirimana est au Rwanda.

Dr Emmanuel Mwiseneza, secrétaire général adjoint du parti FDU-Inkingi. Il remplace Sylvain Sibomana en prison au Rwanda. Joseph Bukeye, 2è Vice-président. Il est responsable du parti à l’extérieur. Le premier vice-président, Boniface Twagirimana est au Rwanda.

Le meeting du parti FDU-Inkingi tenu à Bruxelles le 25/10/2014 a affiché complet. Les militants et sympathisants du parti étaient au rendez-vous malgré la propagande mensongère relayée par des journaux paraissant sur le net. Des articles anonymes faisaient état de ce que le parti FDU-Inkingi aurait empêché des gens à participer à la manifestation contre Paul Kagame à Londres. Pourtant, le porte-parole du parti, Justin Bahunga, était bien présent et la vidéo de son intervention après la manifestation le prouve bien. Il était en compagnie des autres militants qui étaient partis de Bruxelles. Le groupe FDU-Inkingi constituait le gros des manifestants présents à Londres. A une question posée à ce sujet, Joseph Bukeye, 2è Vice-président parti, l’orateur du jour, ne s’est pas attardé sur cette campagne orchestrée par ceux-là même qui ont opéré un coup d’Etat contre la présidente du parti, Victoire Ingabire.

Dans son intervention, Joseph Bukeye a présenté au public les dirigeants du parti élus lors du congrès tenu à Alost en

Les repséntants des autres formations politiques invités dans le meeting. De gauche à adroite J.B. Ryumugabe du PS-Imberakuri, J.D. Munyampeta du PDP-Imanzi, Twagiramungu de RDI-Rwanda Rwiza, Micombero de RNC et J. Ngarambe de PDR-Ihumure

Les repséntants des autres formations politiques invités dans le meeting. De gauche à adroite J.B. Ryumugabe du PS-Imberakuri, J.D. Munyampeta du PDP-Imanzi, Th. Twagiramungu de RDI-Rwanda Rwiza, Micombero de RNC et J. Ngarambe de PDR-Ihumure

Belgique et a passé en revue les résolutions prises à cette occasion. Il a réaffirmé que le parti FDU-Inkingi reste au Rwanda sous la présidence de Victoire Ingabire actuellement en prison. La collaboration avec les autres partis politiques reste également une des priorités du parti, en témoignent les représentants des autres formations politiques invités dans le meeting et qui ont tous loué l’application des principes démocratiques au sein du parti FDU-Inkingi qui s’est concrétisée entre autres par des élections organisées récemment lors du congrès d’Alost. C’est un bon apprentissage de la démocratie qui devrait servir d’exemple aux autres partis.

Un des représentants du parti au Rwanda est intervenu pour informer le public des réalités qui sont les leurs dans un Rwanda qui croule sous la dictature du général Paul Kagame.

Les questions ont été nombreuses. Un des participants a demandé si le nom du parti ne devrait pas changer, mais il lui fut

Une parti du public dans la salle de conférence de Rue Washington n°40 à Bruxelles (Belgique)

Une partie du public dans la salle de conférence de Rue Washington n°40 à Bruxelles (Belgique)

répondu que « FDU » est une marque déposée. Y a-t-il un ou plusieurs FDU a renchéri un autre? La réponse a été claire : le parti FDU est au Rwanda depuis 2010. Le parti est un et unique. L’un ou l’autre membre qui quitte le parti et usurpe le nom du parti ne va rien changer. Celui qui veut se proclamer président du parti n’a qu’à aller au Rwanda pour ce faire.

Le public a été tenu en haleine pendant plus de 3 heures. Il était encore intéressé par des éclaircissements des responsables du parti, mais il a fallu clôturer pour  respecter le contrat de location de la salle. Le meeting, qui avait débuté à 15h, a été clôturé à 18h30.

Gaspard Musabyimana
26/10/2014

 

Vous pourriez être intéressé(e)

L’autocrate a-t-il vraiment des leçons de démocratie à donner ?
A la Une
0 partages226 vues
A la Une
0 partages226 vues

L’autocrate a-t-il vraiment des leçons de démocratie à donner ?

Mohamed Qayaad - 22 novembre 2020

« Ici, les prêches sont contrôlés par l’État. La France serait bien inspirée de nous imiter » dixit l'impitoyable prédateur IOG (paru dans Jeune Afrique no 3095).…

Le MoDeL n’est ni au Canada ni à Bruxelles ni en Turquie mais présent à Djibouti !
A la Une
0 partages322 vues
A la Une
0 partages322 vues

Le MoDeL n’est ni au Canada ni à Bruxelles ni en Turquie mais présent à Djibouti !

Kadar Abdi Ibrahim - 20 novembre 2020

Suite à l’interview du Président de la République de Djibouti, Ismael Omar Guelleh, dans le journal Jeune Afrique, le secrétaire général du MoDeL et défenseur des droits…

Un nouvel exemple caractérisé de censure et d’exigence de repentance: l’« Affaire » Julie d’Andurain ou comment les officines du général Kagamé et leurs relais médiatiques font pression sur la France
A la Une
0 partages195 vues
A la Une
0 partages195 vues

Un nouvel exemple caractérisé de censure et d’exigence de repentance: l’« Affaire » Julie d’Andurain ou comment les officines du général Kagamé et leurs relais médiatiques font pression sur la France

Bernard Lugan - 17 novembre 2020

C’est une « édifiante » histoire que je vais exposer ici et qui mérite d’être connue par le public le plus large ; d’abord par les naïfs qui croient encore que…

Les plus populaires de cette catégorie