Au Rwanda l’arbitraire et la répression politique font office de « Justice » : Le cas de Sylvain Sibomana

Sylvain Sibomana

Sylvain Sibomana

Sylvain Sibomana est Secrétaire Général du parti d’opposition FDU-Inkingi. Il est, depuis plusieurs mois, détenu au Rwanda où il purge des peines infligées arbitrairement parce qu’il s’oppose au régime du FPR.

Malgré les aides massives versées au régime dictatorial de Paul Kagame par les puissances occidentales pour soi-disant améliorer et soutenir son système judiciaire, en dépit des dispositions de la Constitution dont plusieurs articles reconnaissent les droits fondamentaux de l’homme, admettent la démocratie basée sur la diversité des idées et proclament que la bonne administration de la Justice est le garant de la liberté publique (Art. 44), la réalité est que ce qui, au Rwanda, est présentée comme « Justice »  n’est qu’une machine aux mains de l’exécutif et servant à faire taire toute voix discordante.

Le cas de Sylvain Sibomana en est une des visibles illustrations. Ce leader du parti FDU-Inkingi fut arbitrairement condamné par la Haute Cour de Karongi à 6 ans d’emprisonnement. C’était le 13/01/2014. Il a fait appel auprès de la Cour Suprême le 18/02/2014. Quelques mois plus tard, à savoir le 13/06/2014, il adressa un courrier au Président de la Cour Suprême demandant que les dates de son procès soient fixées. Ne recevant aucune réponse, il adressa des lettres de rappel à la même Cour Suprême successivement les 18/08/2014 et 29/09/2014, lettres qui, jusqu’à ce jour, n’ont reçu aucune réponse.

Les partis politiques démocratiques et au premier rang le parti FDU-Inkingi ne peuvent que dénoncer cette injustice dont est victime Monsieur Sylvain Sibomana en particulier et de tous les opposants politiques en général. De même, les défenseurs des Droits de l’Homme devraient exiger au régime de Paul Kagame de respecter les principes élémentaires repris dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme que le Rwanda a pourtant ratifiée.

Jane Mugeni
01/11/204

 

Vous pourriez être intéressé(e)

RWANDA : ON NE PEUT PEUT PAS ÉCHAPPER DEUX FOIS AUX ESCADRONS DE LA MORT DE PAUL KAGAME. LE CAS DE THÉOPHILE NTIRUTWA
A la Une
0 partages84 vues
A la Une
0 partages84 vues

RWANDA : ON NE PEUT PEUT PAS ÉCHAPPER DEUX FOIS AUX ESCADRONS DE LA MORT DE PAUL KAGAME. LE CAS DE THÉOPHILE NTIRUTWA

Jean-Jacques Karamira - 14 septembre 2017

                Théophile Ntirutwa était responsable du parti FDU-Inkingi dans la ville de Kigali jusqu’au 06/09/2017, date où il fut arrêté…

RWANDA. VOULOIR «CHALLENGER» PAUL KAGAME EST UN CRIME DE LÈSE-MAJESTÉ
A la Une
0 partages194 vues
A la Une
0 partages194 vues

RWANDA. VOULOIR «CHALLENGER» PAUL KAGAME EST UN CRIME DE LÈSE-MAJESTÉ

Jane Mugeni - 12 septembre 2017

Sitôt intronisé pour un mandat de 7 ans, Paul Kagame a tenu à réaffirmer qu’il ne cédera rien en matière d’ouverture politique. Après des arrestations intempestives de…

LES PEUPLES AFRICAINS N’ONT PLUS CONFIANCE EN L’AFRIQUE: ILS ÉMIGRENT EN EUROPE DEPUIS 47 ANS (1970-2017)
A la Une
0 partages131 vues
A la Une
0 partages131 vues

LES PEUPLES AFRICAINS N’ONT PLUS CONFIANCE EN L’AFRIQUE: ILS ÉMIGRENT EN EUROPE DEPUIS 47 ANS (1970-2017)

Isidore Jean Baptiste Rukira - 4 septembre 2017

Le continent africain dans la tourmente des migrations clandestines de ses populations en Europe et ailleurs. C’est le drame actuel de l’Afrique, c’est l’échec collectif des dirigeants…

Les plus populaires de cette catégorie