Sénégal : Les priorités du PSE

photo www.sec.gouv.sn

En deux décennies, le PSE (Plan Sénégal Emergent) qui, avec le soutien des grands bailleurs de fonds internationaux (Banque mondiale, Banque africaine de Développement, FMI…) mobilise toutes les forces vives du pays, contribuera à la remise à niveau en priorité des infrastructures structurantes que sont celles de transports, de l’énergie et de l’agriculture.

 

Manifestation de la volonté affirmée des autorités, le PSE mobilisera plus de 10 milliards de francs cfa. Plus de 70% de ces financements sont acquis et une large part sera faite aux partenaires techniques et financiers (PTF) ainsi qu’au secteur privé, national et international, à travers le partenariat public-privé. La première partie, phase de décollage économique a commencé et court jusqu’au seuil de 2018. Les premiers résultats apparaissent déjà, notamment à travers une nette amélioration de l’environnement des affaires.

 

Agriculture : Vers la mise en place de 200 projets

 

L’agriculture familiale n’est pas oubliée puisque le PSE inclut la mise en place de prés de 200 projets de soutien avec, en priorité à la restructuration de la filière arachidière. Première production agricole, la filière qui compte parmi les principaux produits d’exportation du pays, a besoin de se réorganiser. Elle reste la principale source de revenue pour le monde rural, la mettre en situation en plus des exportations, d’assurer l’approvisionnement de l’industrie agroalimentaire générait une transformation locale porteuse de valeur ajoutée.

 

Met Gaye
Dakar-Sénégal

 

Vous pourriez être intéressé(e)

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.
A la Une
0 partages721 vues
A la Une
0 partages721 vues

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.

Mohamed Qayaad - 20 septembre 2020

Le Jeudi 27 Septembre 1990, à 22h45, un attentat a été commis par quatre hommes arrivés à bord d’un taxi contre deux cafés de la place du…

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites
A la Une
0 partages3282 vues
A la Une
0 partages3282 vues

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites

Sylvestre Nsengiyumva - 17 septembre 2020

Un billet d'humeur de Sylvestre Nsengiyumva La rumeur saugrenue de la mort de Paul Kagame a pris naissance dans la cervelle en délire d'un prêtre rwandais "défroqué"…

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma
A la Une
0 partages742 vues
A la Une
0 partages742 vues

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma

Jean-Jacques Wondo - 14 septembre 2020

Annoncé en grande pompe par la Présidence congolaise, ses organes de presse et de communication, ainsi que les médias congolais, le mini-sommet des chefs d’Etat de la…

Les plus populaires de cette catégorie