Rwanda. Juvénal Habyarimana. La ligne de crête de sa trajectoire. Mémoires du colonel Laurent Serubuga

Le 06 avril 1994, le président Juvénal Habyarimana est assassiné dans le ciel de Kigali alors qu’il rentre de Dar es Salam où il a participé à un sommet de Chefs d’État.  Sa disparition brutale sur fond de luttes pour la conquête du pouvoir au Rwanda entraîne un chaos dans lequel plusieurs milliers de ses compatriotes perdent également la vie. Vingt-cinq ans après cet ignoble attentat qui semble avoir passé dans l’oubli malgré ses abominables conséquences, le colonel Laurent Serubuga revient sur la vie de cet ami et chef militaire avec qui il a partagé près de 40 ans d’existence. Il décrit le parcours de l’homme politique intègre et aimé qui, trahi par les siens, abandonné par ses pairs et sacrifié à l’autel des intérêts géopolitiques de ses anciens admirateurs, voit sa trajectoire brutalement brisée alors qu’il est en pleine ascension. Une nouvelle ère s’ouvre dans toute la sous-région des Grands Lacs Africains qui est, jusqu’à ce jour, en proie à des violences sociales, des crimes indescriptibles et une instabilité politique sans précédent.

 

 Laurent Serubuga est né à Giciye le 01 janvier 1939. Il est entré dans la toute jeune Garde territoriale un an avant l’Indépendance du Rwanda.  Il a occupé  plusieurs fonctions au sein de l’Armée rwandaise dont celle de chef d’état-major.  A la retraite pour limite d’âge depuis juin 1992,  il a dû quitter sa Patrie en juillet 1994 et se trouve aujourd’hui en exil en France.    

Pour commander ce livre, envoyez un message à  : info@editions-scribe.com

Prix 19,95 €

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible
A la Une
0 partages83 vues
A la Une
0 partages83 vues

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible

Bernard Lugan - 17 avril 2021

Emmanuel Macron s’obstine à refuser de voir que la France, l’Algérie et le Rwanda ne parlent pas de la même chose quand est évoquée la question mémorielle.…

Relations France-Rwanda. La tête de Madame Agathe Kanziga la veuve du Président Juvénal Habyarimana proposée par Vincent Duclert  et Alain Gauthier comme monnaie d’échange.
A la Une
0 partages1090 vues
A la Une
0 partages1090 vues

Relations France-Rwanda. La tête de Madame Agathe Kanziga la veuve du Président Juvénal Habyarimana proposée par Vincent Duclert  et Alain Gauthier comme monnaie d’échange.

Emmanuel Neretse - 16 avril 2021

Depuis son accession au pouvoir en 2017, Emmanuel Macron a inscrit dans ses priorités l'amélioration des relations entre la France et le régime en place au Rwanda…

Les autres clés du Rapport Duclert – Étayant d’urgence à la fois le régime rwandais et le globalisme made in USA
A la Une
0 partages451 vues
A la Une
0 partages451 vues

Les autres clés du Rapport Duclert – Étayant d’urgence à la fois le régime rwandais et le globalisme made in USA

Joan Carrero - 13 avril 2021

L’objectif du rapport commandé à la commission présidée par Vincent Duclert semble clair. Selon les mots d’Emmanuel Macron lui-même, un “rapprochement” entre la France et le Rwanda…

Les plus populaires de cette catégorie