Rwanda. Paul Kagame dans les bras du terrorisme international ?

Dans son édition du 22 janvier 2020, le journal   chimpreports.com  révélait la présence à Kigali de Moustapha Ould Limam Chafi, bien connu pour son financement du terrorisme international. Ce mauritanien est recherché activement par les services secrets occidentaux, notamment français et américains. La Mauritanie a également lancé un mandat d’arrêt international contre son ressortissant pour le financement d’AQMI (Al Qaïda au Maghreb Islamique), un mouvement terroriste opérant dans les pays du Sahel.

 

Le 21 avril 2019, Moustapha Chafi était parmi les hautes personnalités venues accueillir l’émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, à l’aéroport de Kigali.

 

Cette présence de Moustapha Chafi parmi les plus hautes personnalités rwandaises venues accueillir un hôte de marque est révélatrice du degré de relations étroites entre lui et le président Paul Kagame.

 

En effet, pour être aligné parmi les VIP devant saluer un Chef d’Etat à sa descente d’avion, il faut montrer patte blanche. Il faut être dans le cercle restreint du pouvoir en place pour fouler le tapis rouge destiné aux hôtes de marque. Au Rwanda, Moustapha Chafi a acquis ce statut. A en croire le journal medium.com, Moustapha Chafi voyagerait sur passeport diplomatique rwandais.

 

Une photo prise à l’occasion de cette visite montre Moustapha Chafi serrant chaleureusement la main de l’émir du Qatar, un signe qui ne trompa pas non plus sur leurs accointances. Or, le Qatar, malgré ses dénégations, est pointé lui aussi du doigt pour  son rôle dans le financement du terrorisme international.

 

Au Rwanda, le Qatar a raflé tous les bijoux de famille non seulement par la signature des accords dans des domaines vitaux de l’économie rwandaise : tourisme, commerce, investissements, et surtout en achetant, monnaie sonnante et trébuchante, l’aéroport international du Bugesera et Air Rwanda, la société des transports aérien du Rwanda.

 

Les relations du président rwandais et les milieux terroristes sont motivées, à la base, par la recherche effrénée de l’argent. Pour son goût démesuré du lucre, Paul Kagame n’est pas à son premier coup, pris la main dans le sac en train de s’acoquiner avec les parrains du terrorisme international.

 

 

En guise d’illustration, citons le cas de Victor Bout. Arrêté en Thaïlande en 2008, ce « marchand de mort » (Lord of War) russe est emprisonné actuellement aux USA où il a été condamné à 25 ans de prison pour terrorisme. En 1996-1998, lors de la guerre du Congo, Victor Bout avait mis ses avions au service de Paul Kagame pour transporter les minerais pillés au en Rd-Congo vers le Rwanda. Victor Bout appartenait à un de ces réseaux criminels transnationaux entretenus par Paul Kagame et ses proches. Les relations entre Paul Kagame et Victor Bout portaient entre autres, selon les rapports de l’ONU  (S/2000/203  du 10 mars 2000 et   S/2002/1146  du 21   octobre 2002), sur la fourniture d’armes et la vente de diamants. Bout a séjourné à plusieurs reprises au Rwanda. Il fournissait les armes également au RCD-Goma,    une autre création du Rwanda.

 

Victor Bout étant quelqu’un qui mange à tous les râteliers, il entretenait également des amitiés avec des réseaux terroristes à qui il vendait du matériel militaire.

 

Un autre cas et non des moindres est le cas de Jamil Mukulu. Chef des ADF, Mukulu a été à la tête d’un groupe islamiste opérant dans la région de Béni en RD-Congo. Ce mouvement est supposé combattre le pouvoir de Yoweri Museveni en Ouganda. Au lieu de cela, il a servi de couverture aux militaires de Paul Kagame et à d’autres mouvements qu’il entretient pour semer la désolation dans cette partie du Congo. Cela est d’autant plus vrai que Jamil Mukulu avait à sa disposition des gardes de sécurité lui donnés par Kigali et il sillonnait la région des Grands Lacs avec un passeport diplomatique rwandais. Jamil Mukulu a été intercepté en Tanzanie en 2015 et est en prison en Ouganda.

 

Gaspard Musabyimana
28/01/2020

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Mort par balles de l’ambassadeur d’Italie en RDC le 22/2/2021
A la Une
0 partages1047 vues
A la Une
0 partages1047 vues

Mort par balles de l’ambassadeur d’Italie en RDC le 22/2/2021

Emmanuel Neretse - 22 février 2021

Les derniers rapports de l’ONU indiquent que la zone est occupée par l’armée rwandaise.  Pourquoi continue-t-on de fermer les yeux et les oreilles à l'insécurité à l'Est de…

Rwanda. Le premier semestre 2021, une possible période fatidique du régime du président Paul Kagame?
A la Une
0 partages1200 vues
A la Une
0 partages1200 vues

Rwanda. Le premier semestre 2021, une possible période fatidique du régime du président Paul Kagame?

Emmanuel Neretse - 20 février 2021

Le premier semestre 2021 semble comme une possible période fatidique du régime du FPR (Front Patriotique Rwandais, parti au pouvoir) du président Paul Kagame. Les lobbies qui…

France-Rwanda : pourquoi les lobbies pro-FPR de France s’agitent autour d’un banal télégramme diplomatique?
A la Une
0 partages1074 vues
A la Une
0 partages1074 vues

France-Rwanda : pourquoi les lobbies pro-FPR de France s’agitent autour d’un banal télégramme diplomatique?

Emmanuel Neretse - 17 février 2021

Depuis quelques jours, les milieux pro-FPR de France et d'Europe sont montés au créneau pour clamer haut et fort qu'un document explosif venait d'être découvert dans les…

Les plus populaires de cette catégorie