Foi et raison ne sont pas incompatibles, notamment pour la plupart des philosophes rationalistes

La foi ne s’oppose pas à la raison dès lors qu’elle ne contredit pas ce que la raison, par elle-même, découvre et connaît.

 

Au XVIIe et XVIIIe siècles, de Spinoza à Voltaire en passant par Hume, vont critiquer la religion révélée parce qu’elle est contraire à la raison. Les dogmes de la religion chrétienne sont considérés comme des « superstitions » qui ne résistent pas à un examen critique.

 

Le conflit entre religion et raison se fait d’autant plus sentir dans le domaine de la science. Ainsi, au XIXe siècle, les sciences naturelles ont-elles pu entrer en conflit avec la version biblique de l’histoire du monde.

 

Les philosophes matérialistes n’admettent pas d’autre réalité que la matière et professent généralement leur total athéisme.

 

Marx dit de la religion qu’elle est l' »opium du peuple », une illusion qui empêche les masses de réfléchir et de prendre conscience de leur servitude.

 

Au XXe siècle, les philosophes de l’absurde constatent l’impuissance de la raison à donner un sens à la vie tout en refusant d’accomplir le saut dans la foi.

 

Les philosophes rationalistes, tel Descartes et Spinoza, postulent l’existence d’un Dieu créateur.

 

Dans sa Somme théologique, saint Thomas d’Aquin donne cinq preuves logiques de l’existence de Dieu. Enfin, l' »argument ontologique » énoncé par saint Anselme sera repris par Descartes: bien qu’étant un être fini, je puis concevoir l’idée d’un Dieu parfait et infini. Comme le fini ne peut pas contenir l’infini, c’est que cette idée m’a été donnée par Dieu; donc Dieu existe.

 

Les philosophes de l’âge classique admettent l’idée d’un Dieu créateur.
Hume et la plupart des philosophes des Lumières pensent qu’il existe une « religion naturelle » qui est conforme à la raison.

 

Le déisme pose comme certain qu’un dessein divin, une intelligence supérieure se manifestent dans l’ordre et la beauté de la nature.

 

Kant va plus loin dans l’affirmation d’un lien entre la religion et la raison. L’existence de Dieu est pour lui un postulat de la raison pratique, celle qui se préoccupe de la loi morale.
Dieu n’est pas seulement un créateur: il est une condition sans laquelle les exigences morales perdent leur sens.

 

La raison ne nous permet pas, en effet, de saisir les fins ultimes de l’existence. Ainsi, beaucoup de scientifiques ne sont pas pour autant des matérialistes et croient en l’existence d’un Dieu créateur. Cela ne les empêchent pas de chercher à percer les secrets de la matière.

 

La foi qui s’oppose à la raison est celle qui, contre la science, contre les preuves qu’elle avance, continue à préférer des dogmes qui relèvent de la pure superstition. Même la religion révélée peut être conciliée avec l’usage de la raison et avec la science, si l’on considère qu’elle donne à l’univers une interprétation symbolique.

 

« Il y a dans la religion quelque chose d’éternel qui est destiné à survivre à tous les symboles particuliers dans lesquels la pensée religieuse s’est successivement enveloppée. » Les Formes élémentaires de la vie religieuse[Émile Durkheim, p.136].

 

Mohamed Qayaad

 

Vous pourriez être intéressé(e)

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.
A la Une
0 partages416 vues
A la Une
0 partages416 vues

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.

Mohamed Qayaad - 20 septembre 2020

Le Jeudi 27 Septembre 1990, à 22h45, un attentat a été commis par quatre hommes arrivés à bord d’un taxi contre deux cafés de la place du…

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites
A la Une
0 partages3127 vues
A la Une
0 partages3127 vues

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites

Sylvestre Nsengiyumva - 17 septembre 2020

Un billet d'humeur de Sylvestre Nsengiyumva La rumeur saugrenue de la mort de Paul Kagame a pris naissance dans la cervelle en délire d'un prêtre rwandais "défroqué"…

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma
A la Une
0 partages715 vues
A la Une
0 partages715 vues

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma

Jean-Jacques Wondo - 14 septembre 2020

Annoncé en grande pompe par la Présidence congolaise, ses organes de presse et de communication, ainsi que les médias congolais, le mini-sommet des chefs d’Etat de la…

Les plus populaires de cette catégorie