Ambition et Politique

La philosophie est politique ! Dénier à la politique son ascendant philosophique contribue au discours dénaturant la majesté de la politique… »Pourquoi » est en tant qu’élément de compagnonnage de l’existence, une question politique…Cela n’empêche en rien une philosophie de la philosophie politique ! Mais il demeure que l’ablation de la molaire philosophique au dentier politique induit la dent creuse qui dévitalise la Cité, carrefour des interactions alimentaires de l’économie buccale.

 

Car MQ ne fait pas le lien qui vous semble mécanique entre ambition et politique mais entend par politique toute la noblesse de la gestion du capital humain en empathie permanente, MQ confirme que la politique est la forme supérieure de la philosophie car celle-ci (La philosophie) sans celle-là (La politique) porte un nom : La branlette intellectuelle dont l’usage, MQ le reconnaît, est globalement permanente lorsque le référent obligé est l’homme pour l’homme et non l’homme pour l’autre !

 

« Je » est un autre…L’individualisme a tout à gagner à oublier ses fondamentaux pour se penser en vainqueur dans sa course folle entre le sujet qu’elle sublime et ce même sujet ramené à son néant lorsqu’il se figure parmi tous les autres !

 

Nous sommes des riens, des petits alimentaires à l’affût de nos orgueils malmenés ! Pourtant, l’orgueil est historiquement un invariant…Sachons le reconnaître…Ne dénions pas la part de l’autre dans nos constructions et ainsi se fera l’économie des psychoses sociales où l’individu se mijote un orgueil aux petits oignons tandis que le modèle dominant nous impose des aspirations identiques touchant au plus profond de nos instincts.

 

Mohamed Qayaad (MQ)

 

Vous pourriez être intéressé(e)

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.
A la Une
0 partages575 vues
A la Une
0 partages575 vues

DJIBOUTI : Trente ans après, « l’attentat du Café de Paris ». La terreur et la mort utilisées comme une arme d’outil de gestion sociale… Un crime d’État.

Mohamed Qayaad - 20 septembre 2020

Le Jeudi 27 Septembre 1990, à 22h45, un attentat a été commis par quatre hommes arrivés à bord d’un taxi contre deux cafés de la place du…

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites
A la Une
0 partages3203 vues
A la Une
0 partages3203 vues

Padre Nahimana, ou l’éloge de la médiocrité de nos élites

Sylvestre Nsengiyumva - 17 septembre 2020

Un billet d'humeur de Sylvestre Nsengiyumva La rumeur saugrenue de la mort de Paul Kagame a pris naissance dans la cervelle en délire d'un prêtre rwandais "défroqué"…

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma
A la Une
0 partages732 vues
A la Une
0 partages732 vues

Les sept raisons du fiasco du mini-sommet avorté de Goma

Jean-Jacques Wondo - 14 septembre 2020

Annoncé en grande pompe par la Présidence congolaise, ses organes de presse et de communication, ainsi que les médias congolais, le mini-sommet des chefs d’Etat de la…

Les plus populaires de cette catégorie