Igicumbi 94 – Chronique d’une mort subite annoncée !

Pour la troisième fois, hier encore, un grand naïf qui y avait cru m’a demandé ce que seraient occupés à mijoter Basabose&Co, après leurs fracassantes apparitions introductives. Et pour la troisième fois, je lui ai répondu : « sans doute rien »! Trois ou quatre petits zooms puis s’en va, voilà résumée la chronique d’une vie éphémère annoncée… Mais que croient donc certaines gens ?!! Mais bon, il est vrai aussi que, dans cette satanée société rwandaise qui a érigé la dissimulation en valeur cardinale, il faut souvent aller dénicher les grandes forêts que cachent les petits arbres, les grandes histoires que camouflent les (toutes) petites ! Alors, attachez bien vos ceintures, et suivez le guide…

 

LE RÊVE GRAND D’UN HOMME « PETIT »!

 

Incontestablement, Paul Kagame est grand de taille, et doté, de surcroît, d’une intelligence très au-dessus de la moyenne. Seulement voilà, il y a un (grand) souci: l’homme n’est pas issu de la lignée traditionnelle des anciens monarques rwandais. Qu’à cela ne tienne, depuis le jour où il réussit le coup inouï de zigouiller proprement son « frère » Fred Rwigema, et décapité au passage l’essentiel de l’état-major de celui-ci, PK a pris une décision radicale et irrévocable : une nouvelle dynastie sera lancée, et elle commencera par sa fille Ange! Alors, le grand « déménagement » fut aussitôt mis en route, consistant à « liquider », ou affaiblir considérablement, par tous les moyens, dans l’armée et dans le civil, les membres du clan Nyiginya, coupables d’avoir rêvé, ouvertement ou en cachette, du retour triomphal du dernier roi Kigeli Ndahindurwa. Depuis 2019, Ange Kagame, qui entretiendrait avec son père un rapport quasi fusionnel, s’est tout bonnement installée, avec mari et bébé, au Village Urugwiro où, en permanence, elle enveloppe de son regard tendre mais déterminé le « bureau oval » de son extraterrestre de papa…

 

BISESERO

 

Dans une autre vie, j’ai brièvement vécu à Kibuye, vers la fin des années 80. Je secondais alors le gérant de la Banque commerciale du Rwanda là-bas, en charge notamment des dossiers crédits. C’est à ce titre que je fus amené à découvrir le lieu-dit Bisesero, couvrant alors les trois communes les plus riches de la préfecture, où se recrutaient l’essentiel des grands commerçants. Particularité inédite, cette grande région était presque majoritairement peuplée de tutsis, et essentiellement du clan Nyiginya… En vue préserver (kubungabunga) ma fragile intégrité psychique, je refuse d’entendre les voix, de plus en plus nombreuses et bruyantes, affirmant sans embages la présence massive de tueurs « technicians » de Paul Kagame, au sein de la milice Interahamwe qui exécuta le fameux massacre effroyable de Bisesero, au printemps 1994! Tout génie que je sois (!), certaines ignominies humaines se hissent un cran au-dessus de ma capacité naturelle d’abstraction ! Toujours est-il qu’après le génocide des tutsis et la victoire du FPR, les rescapés de Bisesero qui n’avaient rien vu venir (et donc rien compris), ne cachaient pas leur sympathie légitime pour Kigeli V, dont ils attendaient naïvement le retour imminent de son exil américain… Ce que j’ai appris à mon propre retour au pays en 2004, c’est que beaucoup d’entre eux n’avaient pas rechigné à chanter sur tous les toits leurs rêves intempestifs, au point de casser les tympans de PK et, partant, de franchir dangereusement la fameuse « ligne rouge »! Alors, arriva ce qui devait arriver…

 

« SOLIDARITÉ KIBUYE »

 

Pour se débarrasser de l’encombrant colis nyiginya made in Kibuye, Paul Kagame procéda en deux étapes immuables d’un mode opératoire gagnant qu’il affectionne tant. En premier lieu, il entreprit intélligemment de les « mouiller » (kubajandika). Il les poussa à monter « Solidarité Kibuye », une structure tutsie fondamentaliste, plus milicienne que véritablement associative, qui allait immédiatement s’illustrer tristement en procédant au nettoyage ethnique de l’ancienne préfecture, au terme d’une expédition punitive de vengeance aveugle et implacable ! En second lieu, il les « frappa » très fort (kwihanukira), de la manière que l’on sait. À la faveur d’une ombre crépusculaire d’un soir d’été indien kigalois, il commença par mitrailler le préfet Kabera. Puis, il tortura presqu’à mort l’ancien officier APR Benjamin Rutabana, fer de lance attitrée de Solidarité Kibuye, et poussa brutalement à l’exil le président du parlement Sebarenzi et son compère l’emblématique docteur Josué, avec, dans leur giron, toute une armada de personnalités qui comptaient alors… Enfin, il clôtura le « job » en apothéose, en assassinant en pleine journée le grand Boss de tout ce petit monde, le magnat oligopolaire de la cigarette rwandaise, Assinapol Rwigara, avant d’anéantir économiquement (et psychologuement) ses héritiers… Né des cendres en lente extinction de l’époque glorieuse de Bisesero, Igicumbi 94 est un dernier baroud d’honneur d’une poignée de survivants de cette incroyable saga aux ingrédients de génocide, de vendetta génocidaire, et de rêves inaccessibles…, un combat d’arrière-garde déjà perdu d’avance. Face au rouleau compresseur « Ibuka », monté aussi opportunément à l’instigation de Paul Kagame au lendemain du génocide tutsi, pour en embrigader les survivants tout en les « mouillant » à jamais jusqu’au cou, quand bien-même il devait s’accrocher, Igicumbi 94 fera toujours figure du petit David contre le redoutable Goliath, « happy end » biblique en moins ! Marge de manœuvre proche d’un grand zéro pointé…

 

Sylvestre Nsengiyumva.

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Les forces armées combinées de la RDC et de l’Ouganda à l’assaut des Islamistes ADF
A la Une
0 partages102 vues
A la Une
0 partages102 vues

Les forces armées combinées de la RDC et de l’Ouganda à l’assaut des Islamistes ADF

Nicaise Kibel'bel Oka - 6 décembre 2021

Mutualisation forces. FARDC-UPDF à l’assaut des ADF/MTM   Mardi 30 novembre 2021, les Forces armées ougandaises (Uganda People Defence Force – UPDF) mutualisaient avec les Forces armées…

Rwanda. Le « bas-peuple » pleure leur icône
A la Une
0 partages174 vues
A la Une
0 partages174 vues

Rwanda. Le « bas-peuple » pleure leur icône

Tharcisse Semana - 5 décembre 2021

D’un cœur meurtri, en deuil éternel et dans l’impasse sans fin, le peuple rwandais est plongé dans l’incertitude. Aujourd’hui il pleure leur icône, du nom de Niyonsenga Dieudonné,…

Deuxième semaine du procès Claude Muhayimana en France. La partialité du président de la cour d’Assisses est flagrante
A la Une
0 partages410 vues
A la Une
0 partages410 vues

Deuxième semaine du procès Claude Muhayimana en France. La partialité du président de la cour d’Assisses est flagrante

Emmanuel Neretse - 4 décembre 2021

Les audiences de la deuxième semaine du procès, soit du lundi 29 novembre au vendredi 03 décembre 2021, furent consacrées à entendre les dépositions des témoins à…

Les plus populaires de cette catégorie