L’une des motivations de certains Etats africains à rejoindre le Commonwealth

En Afrique, les monarchies récentes ou de récente restauration se bousculent au portillon pour enter au Commonwealth et ainsi être sous le parapluie de la plus vieille monarchie d’Europe à savoir la dynastie des Saxe-Cobourg-Gotha (ou Windsor depuis 1917) qui règne sur le Royaume Uni. Ceci est d’autant plus tentant que l’adhésion au Commonwealth assure désormais au pays membre de l’impunité pour les violations des droits de l’homme et le rejet de la démocratie, ce qui constituait le tendon d’Achille de ses monarchies féodales naissantes. Mais Paul Kagame au Rwanda leur a ouvert la voie et son exemple suffit à les pousser à s’engouffrer dans la brèche ainsi ouverte pour atteindre le Nirvana que constitue le “statut d’impunité et la garantie de  n’être pas tenu par les principes et valeurs de l’Occident : comme l’a martelé Kagame à la clôture du CHOGM 22 à Kigali.

 

Ainsi, au Rwanda, après la restauration de la monarchie féodale avec la nouvelle dynastie bega-nyiginya en 1994, le monarque régnant Kagame Ier a adhéré au Commonwealth en 2009.

 

Les monarchies naissantes qui l’admirent et qui singent son moindre fait et geste viennent de suivre ses pas. En effet en cette fin juin 2022, la dynastie régnante au Togo , celle des Gnassingbé Eyadema et actuellement sous le règne de Gnassingbé II, vient d’adhérer au Commonwealth. De même la dynastie des Bongo régnante au Gabon sous Bongo II vient aussi d’adhérer au Commonwealth.

 

Dans un proche avenir les autres récentes monarchies d’Afrique et sous l’impulsion des monarques des dynasties régnantes vont adhérer pour les mêmes motifs au Commonwealth.

 

Nous pouvons citer la dynastie Sassou Nguessou au Congo Brazzaville actuellement sous le règne de Sassou Ier, la dynastie Idriss Deby au Tchad actuellement sous le règne de Idriss Deby II et la dynastie des Nguema en Guinée Equatoriale actuellement sous le règne de Obiang Nguema Ier. Etant entendu que la dynastie des hima en Ouganda et actuellement sous le règne de Kaguta Ier est déjà membre du Commonwealth car ancienne colonie de la couronne britannique.

 

Jean-Charles Murego

 

 

 

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

En Afrique du Sud, l’ANC célèbre 30 ans d’abolition de l’Apartheid. Au Rwanda, le FPR fête ses 30 ans de prise de pouvoir par la force. Décryptage d’un développement en trompe-l’œil
A la Une
0 partages644 vues
A la Une
0 partages644 vues

En Afrique du Sud, l’ANC célèbre 30 ans d’abolition de l’Apartheid. Au Rwanda, le FPR fête ses 30 ans de prise de pouvoir par la force. Décryptage d’un développement en trompe-l’œil

Emmanuel Neretse - 23 mai 2024

Rappel historique et d'actualité   En cette année 2024, en Afrique du Sud, le parti ANC de Nelson Mandela célèbre ses 30 ans d'accès au pouvoir après…

Comprendre la montée des eaux du Lac Tanganyika pour assurer la mitigation des risques
A la Une
0 partages3099 vues
A la Une
0 partages3099 vues

Comprendre la montée des eaux du Lac Tanganyika pour assurer la mitigation des risques

Dr Ekongo Lofalanga - 13 mai 2024

1. Le Lac Tanganyika   A. Formation du lac   On estime que le lac Tanganyika s’est formé il y a environ 12 à 13 millions d’années…

Paul Kagame et les métamorphoses de ses rébellions en RDC
A la Une
0 partages925 vues
A la Une
0 partages925 vues

Paul Kagame et les métamorphoses de ses rébellions en RDC

Emmanuel Neretse - 12 mai 2024

Depuis 3 décennies, les rébellions successives à l’Est de la RDC constituent le bras armé de Paul Kagame. Elles changent d'appellations mais pas de nature : du RCD-Goma…

Les plus populaires de cette catégorie