Félicien Kabuga décide se séparer de son avocat et de renoncer à se présenter devant ses juges

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

OUVERTURE DU PROCÈS DE FÉLICIEN KABUGA DEVANT LE MÉCANISME INTERNATIONAL APPELÉ À EXERCER LES FONCTIONS RÉSIDUELLES DES TRIBUNAUX PÉNAUX

 

Le procès de Félicien Kabuga devrait s’ouvrir demain en son absence. La raison de cette absence tient au fait que Monsieur Kabuga tente en vain depuis janvier 2021 de choisir lui-même son avocat. Malgré tous ses efforts pour obtenir la nomination de l’avocat de son choix, la Chambre qui entend son affaire continue, jusqu’à l’ouverture de son procès, de lui imposer contre son gré un avocat en qui il n’a aucune confiance, et qui ne s’acquitte pas de ses responsabilités professionnelles à l’égard de son client.

 

En plus du refus de la Chambre de permettre à Félicien Kabuga d’être représenté par l’Avocat de son choix, le greffe continue de retarder le moment où une décision sera rendue concernant l’état d’indigence de Monsieur Kabuga. Pendant la durée de cette enquête, monsieur Kabuga est privé de la possibilité d’avoir accès et de se servir d’avoirs amplement suffisants pour choisir et rémunérer lui-même l’avocat de son choix, sans avoir à se prévaloir de l’assistance juridictionnelle offerte par le Mécanisme. En somme, monsieur Kabuga est privé par la Chambre de la possibilité de changer l’avocat nommé par le greffe, et privé par la durée de l’enquête du greffe d’avoir accès à ses avoirs afin de pouvoir lui-même sélectionner son avocat.

 

Dans de telles circonstances, Félicien Kabuga est forcé de renoncer à son droit d’être présent à son procès. Félicien Kabuga a informé son avocat actuel, Me Emmanuel Altit, du fait qu’il ne désirait pas se présenter à l’audience du 29 septembre 2022, et son fils a informé les autorités de la prison où monsieur Kabuga est détenu du fait que son père demandait de ne pas être emmené au Tribunal pour l’audience du 29 septembre, tel qu’il appert de la déclaration jointe aux présentes.

 

Philippe Larochelle

 

Pièce jointe: Déclaration de Félicien Kabuga du 28 Septembre 2022

 

 

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Le RifDP condamne la guerre d’invasion contre la RDC.
A la Une
0 partages74 vues
A la Une
0 partages74 vues

Le RifDP condamne la guerre d’invasion contre la RDC.

Echos d'Afrique - 26 novembre 2022

COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Dans le cadre de sa mission, le Réseau international des femmes pour la démocratie et la paix, RifDP, manifeste son désarroi en rapport…

Agression de la RDC par le Rwanda, M23 interposé. Est-ce le début de la fin ?
A la Une
0 partages736 vues
A la Une
0 partages736 vues

Agression de la RDC par le Rwanda, M23 interposé. Est-ce le début de la fin ?

Emmanuel Neretse - 25 novembre 2022

Le conflit entre dans une nouvelle phase la plus délicate à gérer par la partie agressée à savoir la RDC.   Contrairement aux rapports quasi hebdomadaires de…

Flash. Situation à l’Est de la RDC au 21 novembre 2022
A la Une
0 partages643 vues
A la Une
0 partages643 vues

Flash. Situation à l’Est de la RDC au 21 novembre 2022

Emmanuel Neretse - 21 novembre 2022

Deux événements en apparence anodins par rapport à la situation sécuritaire à l'Est de la RDC viennent de se produire ce lundi 21 novembre 2022. Mais à…

Les plus populaires de cette catégorie