Agression de la RDC par Kagame avec son M23. Quand les puissances occidentales sont mises devant leur responsabilité

Une occasion en or pour les Puissances Occidentales de sauver ce qui leur restait de crédibilité aux yeux des peuples africains.

 

Contexte

 

L’on se souvienda que l’ONU avait mandaté des experts pour enquêter et déterminer ce qui se passait à l’Est de la RDC. Après de longs mois de travail, ces experts ont produit un rapport mais celui-ci peinait et peine encore à être rendu public et endossé par l’ONU.

 

Après des mois de tergiversations dans ce sens, il semble que ce blocage est en voie d’être levé. En effet, le rapport en question, qui était déjà aux mains des diplomates de l’ONU, est désormais aussi aux mains de plusieurs médias, de façon que l’on ne peut plus parler de “fuite”. Il semble donc que le Conseil de Sécurité de l’ONU, embarrassé, serait prêt à rendre sa publication officielle qui serait attendue dans les prochains jours comme nous le révèle RFI dans sa dépêche du 22 décembre 2022.

 

Dans ce rapport, les experts des Nations Unies affirment avoir des preuves d’une « implication directe » des forces de Paul Kagame en RDC. Les experts ont rassemblé des images capturées par drones. Elles montrent l’approvisionnement en « armes et munitions » et en « recrues » de soldats qui ont circulé entre les frontières ougandaise et rwandaise, à destination du M23 en RDC.

 

D’après le rapport, l’armée de Kagame a fourni « des armes, des munitions et des uniformes » au groupe M23, dans le cadre d’opérations militaires menées à l’est du pays, au moins « entre novembre 2021 et octobre 2022 », précise l’ONU.

 

Les suites à réserver à ce rapport

 

Face a ce constat, le Conseil de Sécurité de l’ONU,  (en fait les 3 superpuissances qui ont toujours assuré l’impunité au régime dictatorial de Paul Kagame à savoir: les Etats Unis, la Grande Bretagne et la France, sachant que la Russie et la Chine ne s’opposeraient pas à ce que les parents donnent une fessée à leur enfant gâté quand il exagère…,) a le choix entre quatre quatre options.

 

Prendre des mesures minimalistes

 

Le gel des avoirs des proches de Kagame impliqués directement dans cette agression comme quelques généraux parmi la centaine que compte son armée. Seraient ainsi sanctionnés: Jean Bosco Kazura, James Kabarebe, Muganga Mubarak, etc. et leurs avoirs gelés aux Etats Unis et dans l’Union Européenne.  Cette mesure serait complétée par l’interdiction d’entrée dans ces pays.

 

Prendre des mesures modérées

 

Ces puissances annonceraient la rupture de toute coopération militaire avec le régime de Paul Kagame. Elle serait suivie par la suspension de toute aide financière (bilatérale ou multilatérale comme par le FMI ou la Banque Mondiale) à ce même régime.

Décréter que les criminels de guerre du régime Kagame et identifiés , notamment dans différents rapports de l’ONU, dont le Mapping Report de 2010, soient poursuivis par la Cour pénale internationale (CPI) même si le régime de Kagame n’est pas partie signataire du traité de Rome instaurant cette Cour.

 

Prendre des mesures maximalistes

 

Déclarer solennellement que le régime de Paul Kagame qui règne sur le Rwanda depuis 1994 est un régime terroriste et illégitime.

Décréter l’interdiction des vols de tout aéronef appartenant à Paul Kagame (ses Jets privés) ou prêtés à son régime (Rwandair) de l’espace aérien de ces puissances.

Le gel des avoirs de Paul Kagame et de sa famille placés dans différents paradis fiscaux et surtout le gel de sa société-Etat Cristal Ventures qui est plus riche que l’Etat rwandais qu’elle exploite en tous domaines.

 

Se ridiculiser et faire honte

 

Ou alors après avoir été mises au courant par leurs propres experts qu’ils ont désignés et mandatés, de la vraie nature du régime Kagame et surtout de ses crimes abominables et répétitives en RDC, ces puissances occidentales ne décideront rien en conséquence. S’elles laissent le régime de Paul Kagame poursuivre loyalement son aventure meurtrière et déstabilisatrice dans la région, alors elles auront opté pour “la honte”!

Entretemps, le peuple congolais, comme le peuple rwandais depuis 1994, n’auront que leurs yeux pour pleurer car le régime de Paul Kagame continuera à massacrer impunément des civils rwandais et congolais innocents.

 

Dans ces conditions, il nous semble indécent et même moqueur de dire “Joyeux Noel” et “Bonne Année” aux peuples rwandais et congolais. L’expression de ce souhait reviendrait aux puissances occidentales.

 

Emmanuel Neretse

 

 

 

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

En Afrique du Sud, l’ANC célèbre 30 ans d’abolition de l’Apartheid. Au Rwanda, le FPR fête ses 30 ans de prise de pouvoir par la force. Décryptage d’un développement en trompe-l’œil
A la Une
0 partages384 vues
A la Une
0 partages384 vues

En Afrique du Sud, l’ANC célèbre 30 ans d’abolition de l’Apartheid. Au Rwanda, le FPR fête ses 30 ans de prise de pouvoir par la force. Décryptage d’un développement en trompe-l’œil

Emmanuel Neretse - 23 mai 2024

Rappel historique et d'actualité   En cette année 2024, en Afrique du Sud, le parti ANC de Nelson Mandela célèbre ses 30 ans d'accès au pouvoir après…

Comprendre la montée des eaux du Lac Tanganyika pour assurer la mitigation des risques
A la Une
0 partages2880 vues
A la Une
0 partages2880 vues

Comprendre la montée des eaux du Lac Tanganyika pour assurer la mitigation des risques

Dr Ekongo Lofalanga - 13 mai 2024

1. Le Lac Tanganyika   A. Formation du lac   On estime que le lac Tanganyika s’est formé il y a environ 12 à 13 millions d’années…

Paul Kagame et les métamorphoses de ses rébellions en RDC
A la Une
0 partages888 vues
A la Une
0 partages888 vues

Paul Kagame et les métamorphoses de ses rébellions en RDC

Emmanuel Neretse - 12 mai 2024

Depuis 3 décennies, les rébellions successives à l’Est de la RDC constituent le bras armé de Paul Kagame. Elles changent d'appellations mais pas de nature : du RCD-Goma…

Les plus populaires de cette catégorie