RDC-Rwanda. Profession de foi de Kagame : le rêve de la conquête de l’espace vital du Kivu

Depuis le Bénin, Paul Kagame s’est exprimé sur les vraies raisons de la présence de l’armée rwandaise dans la partie orientale du Congo depuis 1996 notamment le Nord-Kivu. Sa profession de foi est tellement claire qu’elle ne mériterait même pas qu’on y revienne. Elle peut se résumer en ceci : « Le Rwanda est trop exigu. Face à une démographie galopante, à la pauvreté et au manque d’argent, le Rwanda est obligé de déverser certains de ses concitoyens dans le Kivu et d’acheter des migrants au Royaume-Uni pour survivre. »

 

Comme on peut le constater, le problème du Rwanda n’est pas les Hutu rwandais étiquetés FDLR longtemps diabolisés mais l’espace vital. A Kigali, on sait mieux que quiconque qu’ils doivent leur survie à la RDC de qui ils ont hérité d’une partie des terres depuis l’époque coloniale. Malheureusement, le régime Kagame s’y prend très mal au point qu’il est devenu lui-même le vrai problème à l’instabilité dans la région.

 

Depuis la création de l’AFDL et la politique des accords louches avec certains responsables congolais, Kagame s’y prend très mal à travers la violence et le sang. Longtemps, il a divisé le peuple rwandais créant des déséquilibres insoupçonnés entre Hutu et Tutsi. Il a continué sa politique en instrumentalisant certains Tutsi et Hutu congolais inoculant le venin de la haine dans la région.

 

Paul Kagame est sincère quand il déclare que le M 23, c’est de la foutaise. C’est plutôt l’armée rwandaise qui se bat en RDC. En effet, le M 23 comme son ancêtre le CNDP n’a jamais existé par lui-même. Les Congolais le savent. Il ne reste qu’aux Occidentaux de sortir de leur admirable naïveté de Paul Kagame et de cesser de lui fournir armes et argent pour déstabiliser davantage la RDC.

 

Curieusement les décideurs occidentaux ont toujours une intuition retardée sur les événements notamment en Afrique. Kagame n’est pas incontournable. Non plus le plus fiable des Africains. Il ne vaut pas Patrice Lumumba moins encore Thomas Sankara. Son armée n’est pas aussi forte qu’on le fait croire autrement il déclarerait ouvertement la guerre à la RDC pour nous mesurer comme de vrais hommes.

 

Que faut-il retenir de la profession de foi de Paul Kagame ? Deux choses. Primo, tant que Kagame est vivant à Kigali, son rêve est de conquérir le Kivu. Par la baïonnette et le sang, par le viol et la violence. Par les réfugiés et les déplacés. De deux, Kagame se moque des accords et des réunions interminables (d’ailleurs s’il avait respecté les accords d’Arusha de 1993, le FPR ne serait jamais au pouvoir). Il doit s’armer pour conquérir cet espace lui rendu favorable par la transhumance humaine.

 

Après avoir dit haut tout ce que le Congolais savait déjà, il ne reste pour la RDC qu’à se préparer en conséquence. Car, les États n’ont pas d’amis, rien que des intérêts. Et les intérêts n’ont pas de pièces de rechange sinon le rapport de force. Qui dit mieux !

 

Mathias Ikem

 

Source : lescoulissesrdc

 

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Invasion et conquête du Rwanda (1990-1994) et conflit en Ukraine depuis 2022 : les mêmes enseignements à tirer
A la Une
0 partages321 vues
A la Une
0 partages321 vues

Invasion et conquête du Rwanda (1990-1994) et conflit en Ukraine depuis 2022 : les mêmes enseignements à tirer

Emmanuel Neretse - 25 mai 2023

Partie 1 : Communication de guerre   L'on se souviendra que le 01 0ctobre 1990, les éléments tutsi de l'armée régulière de l'Ouganda, un pays dix fois…

Petite critique du livre « Rwanda : assassins sans frontières »
A la Une
0 partages473 vues
A la Une
0 partages473 vues

Petite critique du livre « Rwanda : assassins sans frontières »

Patrick Mbeko - 23 mai 2023

J’ai lu avec beaucoup d’attention les 542 pages de la version française du livre de la journaliste britannique Michela Wrong, Rwanda : assassins sans frontières, paru chez…

Le nouvel ordre mondial se négocie en Afrique subsaharienne contre la RDC, le Soudan, …
A la Une
0 partages468 vues
A la Une
0 partages468 vues

Le nouvel ordre mondial se négocie en Afrique subsaharienne contre la RDC, le Soudan, …

Mathias Ikem - 21 mai 2023

Le Soudan est retombé dans la guerre depuis la 15 avril 2023, après le coup d’état militaire qui a suivi la révolution de 2019. Cette guerre oppose…

Les plus populaires de cette catégorie