IXèmes jeux de la Francophonie. Paul Kagame indispose Paris

Les négociations entre Paris et Paul Kagame pour permettre à Louise Mushikiwabo d’assister aux IXèmes jeux de la francophonie à Kinshasa ont accouché d’une souris. Pourtant Paris comptait faire fléchir la position du président Paul Kagame en misant sur sa (bonne) compréhension. Selon notre source, le président Kagame avait posé le problème de la sécurité de la rwandaise à Kinshasa. C’est à quoi Paris, à travers la note verbale envoyée au ministère congolais des Affaires étrangères, s’était rassuré. Pour Paris, six gardes du corps pour la sécurité rapprochée de la présidente de l’OIF et une sécurité générale assurée à toute sa délégation convenait bien, question de ne pas trop l’étouffer. En dernière minute, la mort dans l’âme, Louise Mushikiwabo devait se résigner dans un communiqué laconique truffé de mensonge. C’était en fait une échappatoire. Paul Kagame a été catégorique.

 

Pas de Louise Mushikiwabo chez Félix Tshisekedi.

 

Louise Mushikiwabo est condamnée à suivre les IXèmes jeux de la francophonie en virtuel depuis Paris. Ce qui est une tâche noire de son second mandat à la tête de la francophonie. Elle tenait à y être physiquement, rassure notre source, pour montrer effectivement ce lien fort de solidarité entre les peuples ayant le français en commun. Malheureusement, il faut compter sur la mauvaise foi de son patron. Pour elle, la francophonie ne sera jamais libéraphonie, un espace de liberté et de solidarité.

 

Dans ses choix politiques et par son admiration des Anglo-saxons, Emmanuel Macron risque de sacrifier la plus belle langue du monde : le français. Le déclin d’une France fière d’elle-même a commencé après le discours de Dominique de Villepin.

 

Le président Kagame n’a pas oublié ni pardonné à Félix Tshisekedi le camouflet de la Tunisie où le Premier ministre rd-congolais, Jean-Michel Sama Lukonde avait refusé de la manière la plus humiliante pour Emmanuel Macron et Paul Kagame à poser aux côtés du tout puissant et craint Paul Kagame. Le refus par le président Kagame de voir la rwandaise Louise Mushikiwabo faire le déplacement de Kinshasa, vanter solennellement le leadership de Félix-Antoine Tshisekedi dans la réussite desdits jeux montre la profondeur de la crise entre Kigali et Kinshasa mais également la détermination de deux Chefs d’État à en découdre par les armes si jamais… Désormais, on devra se prononcer entre Kigali et Kinshasa : soit, on est avec Kigali et contre Kinshasa mais pas les deux à la fois. On ne badine pas avec l’intégrité du territoire national.

 

L’armée numérique rwandaise utilisant certains compatriotes congolais avait tout souhaité d’un échec des jeux de la francophonie à Kinshasa. Ses militants ont passé au peigne fin toutes les failles pour obtenir l’annulation ou le sabotage des jeux. Elle doit déchanter. Aujourd’hui 27 juillet 2023, la fête de la francophonie débute avec force par des rencontres sportives en attendant l’ouverture officielle vendredi 28 juillet 2023.

 

Félix-Antoine Tshisekedi vient de gagner le pari de l’organisation des jeux. Bien plus, après le maréchal Mobutu qui a laissé des ouvrages historiques comme la Palais du peuple, le pont Maréchal, le stade des Martyrs de la Pentecôte, Félix-Antoine Tshisekedi va doter la RDC des ouvrages sportifs et artistiques qui marqueront à jamais son quinquennat et le fait entrer dans l’histoire de la RDC, de la francophonie et universelle.

 

Bienvenue au royaume de la rumba et de la sape où l’on parle la plus belle langue de l’Afrique, le lingala. Que la fête commence. Pour tous les francophones et pour Louise Mushikiwabo aussi.

 

Justin Honlay

 

Source : https://lescoulissesrdc.info

 

 

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Retour sur le discours d’un prélat rwandais politiquement engagé
A la Une
0 partages774 vues
A la Une
0 partages774 vues

Retour sur le discours d’un prélat rwandais politiquement engagé

Max Segasayo - 4 juillet 2024

Un discours truffé de contrevérités   Je tiens à me joindre au concert des nombreuses réactions qu’a suscitées dans les media sociaux, un mot de circonstance extrêmement…

L’archevêque de Kigali, le cardinal Antoine Kambanda, cultive la culture du mensonge
A la Une
0 partages610 vues
A la Une
0 partages610 vues

L’archevêque de Kigali, le cardinal Antoine Kambanda, cultive la culture du mensonge

Tharcisse Semana - 3 juillet 2024

Après avoir fait publiquement l’éloge du dictateur assassin, le Général Paul Kagame qui dirige à bras de fer le Rwanda depuis avril 1994, et avoir nié le…

VIENT DE PARAITRE.Les rébellions rwandaises au Kivu (1996-2024). Une stratégie de la balkanisation du Congo (1994-2024)
A la Une
0 partages251 vues
A la Une
0 partages251 vues

VIENT DE PARAITRE.Les rébellions rwandaises au Kivu (1996-2024). Une stratégie de la balkanisation du Congo (1994-2024)

Echos d'Afrique - 2 juillet 2024

VIENT DE PARAITRE Les rébellions rwandaises au Kivu (1996-2024). Une stratégie de la balkanisation du Congo (1994-2024)   Un livre très bien écrit, direct, intéressant. Il vient…

Les plus populaires de cette catégorie