Pour des actions pour contrer les expulsions des réfugiés du Royaume-Uni vers le Rwanda

En dépit des contestations et des pressions tous azimuts visant à stopper les expulsions des réfugiés du Royaume-Uni vers le  Rwanda, le parlement britannique vient de valider un projet de loi qui accorde le quitus au gouvernement de Rishi Sunak à expulser ces malheurs réfugiés dans un pays qui ne respecte pas les droits de l’homme et qui est accusé par les rapports des Nations Unis, des Etats Unis et de certains pays européens d’être l’instigateur du plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo (RDC) et qui sème la mort au Nord Kivu.

 

Ce plan d’expulsions, qui nous rappelle la « traite négrière », doit révolter le peuple africain. Celle-ci a été possible car  l’homme blanc corrompaient, par  de quelques menus cadeaux, certaines autorités coutumières de l’époque, qui fermaient alors leurs yeux et autorisaient les captures des hommes et des femmes noirs afin de les amener, contre leur gré, vers des destinations qui leur été inconnues. Voilà que quelques siècles après, l’impérialiste britannique utilise son valet africain, Paul Kagame, en échange de quelques millions de dollars afin d’accueillir, contre leur gré, ces malheureux réfugiés.

 

Face à la détermination de Rishi Sunak et son valet africain à expulser et à accueillir coûte que coûte ces réfugiés, plusieurs actions doivent être menées pour contrer ce plan de la honte. En dehors des actions judiciaires possibles et des pressions médiatiques qui doivent continuer, nous pensons que nous devons mettre l’Union Africaine devant ses responsabilités et lui demander de prendre une décision courageuse et urgente afin d’interdire de survoler l’espace aérien africain de tout avion transportant ces réfugiés. L’Afrique doit s’assumer et de ne plus accepter d’avaler sans broncher les décisions qui viennent de tous les impérialistes.

 

C’est pour cela que nous demandons aux organisations de droits de l’homme, aux partis politiques de l’opposition rwandaise, aux hommes et femmes de bonne volonté d’adresser une requête dans les meilleurs délais à l’Union Africaine afin qu’elle se saisisse de cette question. Connaissant la lourdeur dans la prise de décisions de l’Union Africaine, il y a lieu de contacter les pays africains qui servent de couloir de survol des avions venant de l’Europe vers le Rwanda afin d’interdire de survoler leurs espaces aériens aux avions qui seront affrétés aux transports de ces réfugies.

 

Jean Jacques KAGIMBA

Montréal – Canada

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Colette Braeckman emportée par le Tsunami de  »Rwanda Classified »: fin de carrière en queue de poisson?
A la Une
0 partages354 vues
A la Une
0 partages354 vues

Colette Braeckman emportée par le Tsunami de  »Rwanda Classified »: fin de carrière en queue de poisson?

Ariane Mukundente - 10 juin 2024

"Rwanda Classified" fait toujours rage dans les médias rwandais. Ça saigne dans sur le réseau “X”. Le Rwanda qui avait dit qu’il ne s’abaisserait pas à répliquer…

Enquête “Rwanda Classified”. Contre-attaque des lobbies de Paul Kagame en Europe
A la Une
0 partages740 vues
A la Une
0 partages740 vues

Enquête “Rwanda Classified”. Contre-attaque des lobbies de Paul Kagame en Europe

Emmanuel Neretse - 7 juin 2024

Pour rappel, l'on se souvient qu'en date du 28 mai 2024, 50 journalistes, venant de 17 pays, sous la bannière de Forbidden Stories, ont publié une enquête,…

« Rwanda classified » : la réponse de Kagame
A la Une
0 partages634 vues
A la Une
0 partages634 vues

« Rwanda classified » : la réponse de Kagame

Patrick Mbeko - 7 juin 2024

Le documentaire « Rwanda classified » du consortium «Forbidden Stories» continue de faire réagir. Le magazine «Jeune Afrique», relai médiatique du Front patriotique rwandais (FPR), le parti…

Les plus populaires de cette catégorie