RDC. Corneille Nangaa sur les traces du FPR : Chasser les déplacés des camps par des bombardements

Dans un communiqué du 4 mai 2024 balancé sur les réseaux sociaux alors que les déplacés et les Congolais pleuraient encore leurs morts, Corneille Nangaa s’est vanté des souffrances que le Rwanda ,via sa rébellion, afflige aux déplacés en leur demandant de retourner dans leurs villages comme si c’était la solution : « Plusieurs compatriotes déplacés réclament le retour dans leurs milieux de vie traditionnels (…) En réponse à ces cris d’alarme, l’AFC vient de prendre des dispositions suivantes … ». Bombarder les camps pour contraindre les déplacés à retourner chez eux.

 

Comme il y a 30 ans, le Rwanda bombarde à nouveau le camp des déplacés de Mugunga dans la périphérie de la ville de Goma. Comme en 1996, l’APR, qui se cachait derrière l’AFDL, avait bombardé le camp de Mugunga qui abritait les réfugiés hutu rwandais, aujourd’hui, la « machine killer RDF », utilisant le label M23, refait le même exercice machiavélique.

 

Cette vieille stratégie de bombarder des camps des déplacés a été expérimenté en son temps sur le sol congolais par le FPR. Corneille Nangaa, au service de son maître, s’en vante. On ne réinvente pas la roue.

 

Corneille Nangaa (photo X)

La question que l’on peut poser à Nangaa est : « Pourquoi se préoccuper à libérer les populations du Kivu avant celles du Haut Uélé ? » Il semble que les frères et sœurs de Corneille Nangaa n’ont pas besoin d’être libérées. L’histoire jugera.

 

Les rébellions rwandaises au Kivu ? Une stratégie pour piller les minerais et déverser des populations rwandaises sur le sol congolais.

 

Les États-Unis et l’U.E. condamnent l’attaque du camp des déplacés de Mugunga/Goma par la RDF/M23

 

Les États-Unis ont fermement condamné l’attaque du camp des déplacés de guerre lancée par la RDF/M23 ce mercredi 3 mai 2024. Après les États-Unis, l’ambassadeur de l’Union européenne à Kinshasa a, dans un communiqué, déclaré sa préoccupation sur la reprise des affrontements et condamné les bombardements du camp des déplacés.

 

L’attaque à la bombe a fait plusieurs morts et de nombreux blessés parmi les déplacés fuyant la guerre d’invasion de la RDC par le Rwanda. De nombreuses personnalités à travers le monde ont condamné cet acte barbare contre des populations sans défense et exigent des poursuites judiciaires à l’endroit des responsables du M23/AFC.

 

L’acte posé par la RDF/M23 est un crime de guerre comme l’a souligné le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le général-major Peter Chirimwami qui exige que les auteurs répondent de leurs actes devant la justice internationale.

 

Justin Honlay

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Colette Braeckman emportée par le Tsunami de  »Rwanda Classified »: fin de carrière en queue de poisson?
A la Une
0 partages354 vues
A la Une
0 partages354 vues

Colette Braeckman emportée par le Tsunami de  »Rwanda Classified »: fin de carrière en queue de poisson?

Ariane Mukundente - 10 juin 2024

"Rwanda Classified" fait toujours rage dans les médias rwandais. Ça saigne dans sur le réseau “X”. Le Rwanda qui avait dit qu’il ne s’abaisserait pas à répliquer…

Enquête “Rwanda Classified”. Contre-attaque des lobbies de Paul Kagame en Europe
A la Une
0 partages739 vues
A la Une
0 partages739 vues

Enquête “Rwanda Classified”. Contre-attaque des lobbies de Paul Kagame en Europe

Emmanuel Neretse - 7 juin 2024

Pour rappel, l'on se souvient qu'en date du 28 mai 2024, 50 journalistes, venant de 17 pays, sous la bannière de Forbidden Stories, ont publié une enquête,…

« Rwanda classified » : la réponse de Kagame
A la Une
0 partages632 vues
A la Une
0 partages632 vues

« Rwanda classified » : la réponse de Kagame

Patrick Mbeko - 7 juin 2024

Le documentaire « Rwanda classified » du consortium «Forbidden Stories» continue de faire réagir. Le magazine «Jeune Afrique», relai médiatique du Front patriotique rwandais (FPR), le parti…

Les plus populaires de cette catégorie