Archives pour la catégorie Sports

Roger Milla évincé de la Fifa

Roger Milla

Exclusion. Après avoir été écarté de la Commission de football de la Fédération internationale de football association, il a démissionné de son poste d’ambassadeur. 

Roger Milla, le meilleur joueur africain du siècle dernier, ne fait plus partie de la Commission de football de la Fédération internationale de football association (Fifa).

L’ambassadeur itinérant a été informé de ce que son contrat n’a pas été reconduit le 6 janvier dernier par une lettre signée de Jérôme Valcke, le secrétaire général de la Fifa. Dans la lettre, il est mentionné en objet : « Cessation de contrat avec la Commission de football ». Selon Jérôme Valcke, Roger Milla ne peut plus faire partie de la Commission football pour y avoir déjà passé beaucoup de temps. Il justifie donc l’éviction de l’ancien joueur du Tonnerre de Yaoundé en disant qu’il était question que Sepp Blatter, le président de la Fifa, réorganise les commissions.
Mais, pour Roger Milla, personne d’autre qu’Iya Mohamed, l’actuel président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), n’est responsable de sa mise à l’écart. « Il n’y a rien à dire, Iya Mohamed est tapi derrière toutes ces manigances. En décembre 2011, je suis allé poser les problèmes du football camerounais à Sepp Blatter. Je lui ai parlé de toutes les magouilles que font les dirigeants de la Fécafoot. Quand Iya a été au  courant, il a magouillé pour que je sois écarté. Mais, je n’en suis pas dérangé, car, je ne gagnais rien à la Fifa. Par contre, ce qui m’a outré, c’est que, quand j’en discutais avec Blatter, l’un de ses collaborateurs qui gèrent les fédérations m’a fait savoir que la Fécafoot est à l’image du Cameroun. J’ai failli le gifler ou même le massacrer, n’eut été la présence de Blatter. On ne parle pas ainsi du Cameroun ! », soutient le double ballon d’or africain (1976, 1990). Après avoir été notifié de son départ, Milla dit avoir écrit à Blatter pour lui faire part de sa démission au titre d’ambassadeur de la Fifa.  « J’ai renvoyé une lettre à Blatter pour lui dire merci, mais je lui ai demandé de me retirer le titre d’ambassadeur », indique Milla, à la Fifa depuis 16 ans.
Et à la Fécafoot, Junior Binyam, le chargé de la communication, fait savoir qu’Iya Mohamed n’est pas responsable de la mise à l’écart de Roger Milla. « Les membres de la Fifa sont nommés par le président de la Fifa. Je ne vois pas à  quel niveau le président Iya aurait pu intervenir, surtout qu’il est, lui-même, nommé dans les commissions. Et puis, si Milla dit que le président Iya a corrompu pour qu’il parte de la Fifa, ça veut dire que Milla a lui-même corrompu pour entrer, si on reste dans sa logique », affirme Junior Binyam.
Ateba Biwolé
Tags:

Les Lionnes en or

Une lionne du Cameroun

Football féminin. L’équipe nationale de football féminin du Cameroun a battu celle du Ghana samedi en finale des Jeux africains à Maputo, 1-0. 

En public et face aux caméras, Enow Ngachu maniait habilement la langue de bois. Mais en privé, le sélectionneur de l’équipe nationale de football féminin du Cameroun le disait à ceux qui voulaient l’entendre : « Nous sommes venus prendre l’or, ne vous inquiétez-pas. »
Samedi au Stade National de Zimpéto dans la banlieue de Maputo au Mozambique, ce qu’il prédisait s’est réalisé : les Lionnes ont remporté le trophée de football de la 10ème édition des Jeux africains de Maputo en battant le Ghana, 1-0. Le but libérateur du Cameroun a été inscrit à la 55ème minute par Madeleine Ngono Mani, qui reprenait d’un joli coup de tête un centre de Gabrielle Aboudi Onguene.
Le maigre public camerounais venu assister à cette finale très peu courue, comme c’était le cas depuis le début de cette compétition, a envahi le stade pour célébrer ce grand moment. Le clou a été le moment où la capitaine des Lionnes, la calme, mais efficace Françoise Bella a soulevé le trophée, accompagnée par ses coéquipières, fières d’accrocher leurs médailles d’or au cou.
Pour leur deuxième participation aux Jeux africains, après celle de 2003 à Alger  où elles avaient remporté le bronze, les Lionnes ont eu un parcours pour le moins remarquable à Maputo. Elles remportent ainsi la médaille d’or sans la moindre défaite, sans le moindre but encaissé en quatre matchs. Elles ont, en revanche, marqué 7 buts. Si la gardienne, Annette Flore Ngo Ndom, n’a pas été particulièrement sollicitée au cours de la compétition, elle a bénéficié d’une solide défense emmenée par Isis Sockeng et Christine Manie, dans l’axe. « C’est une très grande fierté. Ça fait toujours plaisir de ne pas prendre de buts dans une compétition. Ce n’est pas une victoire personnelle, mais c’est tout le groupe, qui a bien défendu pour qu’on n’encaisse pas de buts », confie, modestement, Christine Manie.
Après cette médaille d’or, les Lionnes vont avoir très peu de répit, parce qu’elles rencontreront le Nigeria dans les prochains jours à Yaoundé, pour l’ultime match des éliminatoires des Jeux olympiques Londres 2012. Au match aller, elles se sont fait battre au Nigeria, 2-1. Pour l’instant, les joueuses et leur entraîneur préfèrent encore savourer leur médaille d’or.
Jean-Bruno Tagne 
à Maputo 

Wimbledon – Tsonga et S. Williams bien vus

- 0

Jo-Wilfried Tsonga et Serena Williams ont été favorisés par les organisateurs du tournoi deWimbledon. Le Manceau, récent finaliste du Queen’s, se retrouve tête de série numéro 12 alors que l’Américaine est 8e. Richard Gasquet, seulement 17e, a été moins gâté…

Son récent résultat au Queen’s a pesé dans la balance. Jo-Wilfried Tsonga, finaliste malheureux du tournoi londonien, est la tête de série numéro 12 de Wimbledon. Une belle « promotion » pour le Manceau, qui est 19e mondial. Richard Gasquet a eu moins la cote. Treizième joueur mondial, le Biterrois se retrouve tête de série 17, juste devant Michael Llodra (19). Gaël Monfils (9) et Gilles Simon(15) n’ont pas à se plaindre. Il y aura donc cinq Français parmi les joueurs protégés. Pour les premières places, il n’y a pas de surprises. Les organisateurs de la troisième levée du Grand Chelem, qui s’octroient ces libertés, ont décidé de respecter le classement de l’ATP.Rafael NadalNovak DjokovicRoger Federersont ainsi 1, 2 et 3. Juste devant Andy Murray, le quatrième mondial, et sur qui tout le Royaume compte.

Tableau dames : S. Williams 8e

Chez les dames, Serena Williams, tenante du titre, a, comme prévu, été « avantagée » par les organisateurs du tournoi de Wimbledon. Elle est classée tête de série numéro 8 alors qu’elle ne pointe qu’au 26e rang mondial. Si l’Américaine vient de signer son retour sur le circuit après plusieurs mois sans activité, elle est tenante du titre et a été la reine de Wimbledon a quatre reprises. Sa soeur Venus, 33e mondiale, s’en sort bien aussi mais s’il a été moins avantagée. Elle est tête de série 24. Pour le reste, la logique a été respectée. Marion Bartoli est ainsi 10e. Elle est la seule Française protégée.

Les têtes de série hommes

1 Rafael Nadal (Esp)

 

2 Novak Djokovic (Srb)

 

3 Roger Federer (Sui)

 

4 Andy Murray (Gbr)

 

Robin Soderling (Swe)

 

Tomas Berdych (Cze)

 

David Ferrer (Esp)

 

Andy Roddick (Usa)

 

Gael Monfils (Fra)

 

10 Mardy Fish (Usa)

 

11 Jurgen Melzer (Aut)

 

12 Jo-Wilfried Tsonga (Fra)

 

13 Viktor Troicki (Srb)

 

14 Stanislas Wawrinka (Sui)

 

15 Gilles Simon (Fra)

 

16 Nicolas Almagro (Esp)

 

17 Richard Gasquet (Fra)

 

18 Mikhail Youzhny (Rus)

 

19 Michael Llodra (Fra)

 

20 Florian Mayer (Ger)

 

21 Fernando Verdasco (Esp)

 

22 Alexandr Dolgopolov (Ukr)

 

23 Janko Tipsarevic (Srb)

 

24 Juan Martin Del Potro (Arg)

 

25 Juan Ignacio Chela (Arg)

 

26 Guillermo Garcia-Lopez (Esp)

 

27 Marin Cilic (Cro)

 

28 David Nalbandian (Arg)

 

29 Nikolay Davydenko (Rus)

 

30 Thomaz Bellucci (Bra)

 

31 Milos Raonic (Can)

 

32 Marcos Baghdatis (Cyp)

Les têtes de série dames :

 

Caroline Wozniacki (Den)

 

Kim Clijsters (Bel)

 

Vera Zvonareva (Rus)

 

Na Li (Chn)

 

Victoria Azarenka (Blr)

 

Maria Sharapova (Rus)

 

Francesca Schiavone (Ita)

 

8 Serena Williams (Usa)

 

Petra Kvitova (Cze)

 

10 Marion Bartoli (Fra)

 

11 Samantha Stosur (Aus)

 

12 Andrea Petkovic (Ger)

 

13 Svetlana Kuznetsova (Rus)

 

14 Agnieszka Radwanska (Pol)

 

15 Anastasia Pavlyuchenkova (Rus)

 

16 Jelena Jankovic (Srb)

 

17 Julia Goerges (Ger)

 

18 Kaia Kanepi (Est)

 

19 Ana Ivanovic (Srb)

 

20 Yanina Wickmayer (Bel)

 

21 Shuai Peng (Chn)

 

22 Flavia Pennetta (Ita)

 

23 Shahar Peer (Isr)

 

24 Venus Williams (Usa)

 

25 Dominika Cibulkova (Svk)

 

26 Daniela Hantuchova (Svk)

 

27 Maria Kirilenko (Rus)

 

28 Jarmila Gajdosova (Aus)

 

29 Ekaterina Makarova (Rus)

 

30 Roberta Vinci (Ita)

 

31 Bethanie Mattek-Sands (Usa)

 

32 Lucie Safarova (Cze)

G.C. / Eurosport

 

FIFA: Un prince qatari cherche le soutien du Rwanda pour sa candidature

Africa Sport(rouge)/APR-photo Imvaho nshya 2004

Match Africa Sport(rouge)/APR-photo Imvaho nshya 2004

Football – Le président de la Confédération asiatique de football (AFC, sigle en anglais), le prince Mohamed Bin Hammam du Qatar, cherche le soutien du Rwanda pour sa candidature à la tête de la FIFA. S’exprimant après un entretien avec le Premier ministre rwandais, Bernard Makuza, il a déclaré à la presse qu’il avait l’intention de postuler pour la présidence de la FIFA. ‘Je pense qu’il y a beaucoup de changements à opérer dans l’administration de la FIFA. En qualité de responsable, j’aimerais, dans le cas où je serais élu, apporter beaucoup d’innovations afin que le football rwandais puisse aller de l’avant pour atteindre le niveau international souhaité’, a affirmé le prince Bin Hammam qui dirige l’AFC depuis 2002.

Le prince est arrivé au Rwanda en provenance de la République centrafricaine.

L’actuel président de la FIFA, le Suisse Joseph Sepp Blatter, est désigné comme un proche du président du Rwanda, Paul Kagame.

L’élection du président de la FIFA se déroulera à Zurich, en Suisse, le 1er juin prochain à l’occasion du 61ème congrès de l’organisation, rappelle-t-on.

Le pince Hammam a mené la campagne qui a conduit à la désignation de son pays pour organiser la phase finale de la Coupe du monde de football de 2022.

Pana 22/04/2011

CAN junior de football: Démarrage ce dimanche à Johannesburg

Johannesburg, Afrique du Sud  – La 17ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) des moins de 20 ans va démarrer ce dimanche à Johannesburg, en Afrique du Sud. Huit équipes sont en lice dans ce tournoi qui va se poursuivre jusqu’au 1er mai. Ce sont l’Afrique du Sud, pays organisateur, la Ghana champion en titre, le Cameroun, l’Egypte, la Gambie, le Lesotho, le Nigeria et le Mali. Quatre équipes sur les huit ont déjà gagné la compétition. Ce sont le Nigeria, l’Egypte, le Mali et la Gambie. Ce championnat doit permettre de choisir les équipes qui vont représenter l’Afrique à la Coupe du monde des moins de 20 ans prévue en Colombie en juillet-août.

Après le match d’ouverture de dimanche entre l’Afrique du Sud et le Mali, le prochain match va opposer lundi les deux rivaux de l’Afrique de l’Ouest, le Ghana et le Nigeria.

La 17ème édition de la compétition a été déplacée en Afrique du Sud à cause du conflit en Libye où la compétition devait initialement se tenir.

Pana 17/04/2011

JO 2012 : Le Cameroun éliminé

L’équipe Olympique du Cameroun a été éliminée au premier tour des éliminatoires des jeux Olympiques de Londres 2012 samedi après midi par l’équipe espoirs de Tanzanie. C’est la séance de penalty qui aura raison des Lions Espoir à Dar-Es-Salam.

Il y a deux semaines le capitaine Charley Roussel Fomen et ses camarades prenaient une courte avance de 2 buts à 1 sur leurs installations du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo. Les Lions espoirs pour cette manche retour malgré l’absence du capitaine blessé, ont pu bénéficier de la présence de Jean Patrick Abouna Ndzana absent au match aller parce que retenu par Javier Clemente pour le match contre le Sénégal.

Les Joueurs de Dieudonné Nké ont pourtant bien démarré la rencontre cet après midi en ouvrant la marque avant le premier quart d’heure. Ils seront malheureusement rattrapés au score avant la fin de la première période. Les Tanzaniens vont refaire leur retard du premier match en inscrivant un second.

Pour départager les deux équipes, il a fallu recourir à la rude épreuve des tirs au but pour départager les deux équipes. Cette épreuve aura souri aux espoirs Tanzaniens qui vont poursuivre l’aventure.

Quand aux Lions espoirs, ils sont éliminés. Vainqueur du tournoi de football des jeux Olympiques en 2000, le Cameroun avait raté sa qualification en 2004 avant de sortir en 2008 à l’étape des quarts de finale.

Avec cette autre élimination d’une sélection camerounaise, la spirale de la défaite s’est vraiment emparée du football camerounais.

Guy Nsigué à Yaoundé
Source : camfoot.com