Menaces du régime rwandais envers Madame Victoire Ingabire, leader de l’opposition politique.

Communiqué de Presse

 

À l’Attention de la Communauté Internationale

 

Menaces du régime rwandais envers Madame Victoire Ingabire, leader de l’opposition politique.

 

Le parti FDU-INKINGI salue le courage de Madame Victoire Ingabire, leader de l’opposition politique rwandaise, pour sa persévérance dans son combat pour l’ouverture démocratique au Rwanda, malgré la répression acharnée dont elle continue à être victime, à savoir :

 

– Son emprisonnement pendant huit ans, dans des conditions extrêmes, après avoir voulu se présenter aux élections présidentielles de 2010 face au dictateur Paul Kagame qui a mis le pays et la région à feu et à sang depuis 1990 et qui dirige le Rwanda d’une main de fer depuis 1994;

– Le refus du régime de l’indemniser malgré la décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) qui a ordonné cette indemnisation;

– Son assignation à la résidence surveillée malgré sa victoire juridique auprès de la CADHP;

– Le refus continu du régime d’autoriser son parti politique (DALFA Umurinzi) à exercer, un refus basé sur des accusations infondées et qui laisse présager qu’elle sera encore une fois bloquée dans sa tentative de se présenter aux prochaines élections présidentielles prévues en juillet 2024;

– Le refus du régime rwandais de l’autoriser à sortir du pays et d’y retourner librement;

– L’emprisonnement et l’assassinat de plusieurs membres de son parti (voir ci-dessous);

 

Le parti FDU-INKINGI tient justement à alerter la communauté internationale sur les nombreuses menaces publiques dont Madame Victoire Ingabire est victime, ces derniers mois, de la part de cadres du régime qui appellent, publiquement et impunément, dans les journaux et sur les réseaux sociaux, à son arrestation, voire à son assassinat. Ces menaces se sont accentuées au mois de novembre, orchestrées par une équipe structurée dans les médias et sur les réseaux sociaux, tel que rapporté par The Guardian qui précise que Victoire Ingabire est devenue particulièrement inquiète depuis Joseph Rwagatare, un conseiller du président Paul Kagame, a utilisé, dans un article publié le 12 décembre dans The New Times, un média proche du régime, des termes qui ne laissent aucun doute qu’en haut lieu du pouvoir quelque chose de terrible se trame contre cette opposante politique. En effet, Joseph Rwagatare, l’a qualifiée de tous les noms: « une désillusionnée, une ingrate gravement malade ». Plus grave encore, il martèle que par ses articles et interviews dans la presse anglaise, elle a « mené une guerre contre son pays et ses compatriotes ». Ces mots d’une extrême violence sont accompagnés d’autres menaces, notamment sur les réseaux sociaux. Un article écrit sur X l’a accusée de « sédition » en référence à son article dans The Guardian, ajoutant :

« Il n’y a peut-être pas de pire réputation que d’être connue comme la Rwandaise qui conspire avec les colonialistes. » Un autre a déclaré : « Vous devriez remercier Kagame… moi je vous tirerais dessus.»

 

Ces menaces permettent de craindre le pire et rappellent le modus operandi qui a vu de nombreuses personnalités, critiques du régime rwandais, être assassinées, emprisonnées ou disparaître, après avoir été lynchées publiquement, dans les médias et sur les réseaux sociaux, par des cadres et des fanatiques du régime. En effet, la dictature de Paul Kagame est connue pour être extrêmement sanguinaire et répressive envers les opposants politiques, les activistes et les journalistes qui la critiquent. Ci-dessous, une liste non-exhaustive:

 

1. Ntamuhanga Cassien (2021) : Journaliste disparu dans des conditions suspectes

2. Abdallah Seif Bamporiki (2021) : Opposant politique assassiné en Afrique du

3. Kizito Mihigo (2020) : Chanteur de Gospel, militant pour la reconnaissance de toutes les victimes, mort étranglé en détention policière.

4. Anselme Mutuyimana (2019) : Assistant de Mme Victoire Ingabire, retrouvé

5. Boniface Twagirimana (2018) : Vice-président de Mme Victoire Ingabire, disparu en détention.

6. Illuminée Iragena (2016) : Activiste d’opposition

7. André Kagwa Rwisereka (2010) : Vice-président du Parti vert démocratique, assassiné la tête tranchée.

 

Ces cas ont été dénoncés par la presse étrangère, notamment : Deutsche Welle; Deutsche Welle_2 ; Human Rights Watch_1; Human Rights Watch_2; Human Rights Watch_3; Jambonews; RFI.

 

Madame Victoire Ingabire étant de plus en plus présente dans les médias internationaux, critiquant ouvertement le régime, et s’opposant notamment au plan de déportation des demandeurs d’asile du Royaume-Uni vers le Rwanda, son courage pourrait lui coûter cher.

 

Nous exhortons donc la communauté internationale, notamment le Royaume-Uni, qui est bien au courant des menaces du régime rwandais, à user de tout leur pouvoir diplomatique et économique pour protéger Madame Victoire Ingabire et les opposants politiques au régime rwandais en général, ainsi que les journalistes et les activistes qui dénoncent régulièrement la dictature de Paul Kagame. Nous exhortons enfin la communauté internationale à aider le peuple rwandais dans son combat pour l’ouverture politique et l’instauration de la démocratie au Rwanda, en particulier à l’occasion des prochaines élections présidentielles prévues en juillet 2024. Le silence et l’inaction ne feraient qu’encourager davantage le régime dans la violation massive des droits humains au Rwanda et dans la région des Grands-Lacs.

 

Fait à Bruxelles, le 17 décembre 2023.
Placide Kayumba,
Président des FDU-INKINGI.

 

Vous pourriez être intéressé(e)

FPR Inkotanyi : 1994-2024, trente ans au pouvoir. Quel bilan ?
A la Une
0 partages748 vues
A la Une
0 partages748 vues

FPR Inkotanyi : 1994-2024, trente ans au pouvoir. Quel bilan ?

Vestine Mukanoheri - 11 avril 2024

Il y a trois décennies, le FPR INKOTANYI a conquis le pouvoir par des armes au Rwanda, à l’issue d’une violence indescriptible et un chaos sans précédent,…

Rwanda. 30ème commémoration du «Génocide»: La Vérité sacrifiée sur l’autel du mensonge!
A la Une
0 partages217 vues
A la Une
0 partages217 vues

Rwanda. 30ème commémoration du «Génocide»: La Vérité sacrifiée sur l’autel du mensonge!

Tharcisse Semana et Amiel Nkuliza - 11 avril 2024

Nous sommes le 6 avril 2024. Cela fait déjà 30 ans, jour après jour, que le Front patriotique rwandais (FPR), au pouvoir depuis 1994, se dit «sauveur…

Rwanda. Kwibuka30. Le président Macron a-t-il fait un dérapage?
A la Une
0 partages544 vues
A la Une
0 partages544 vues

Rwanda. Kwibuka30. Le président Macron a-t-il fait un dérapage?

Echos d'Afrique - 9 avril 2024

La presse française a publié des déclarations du président Emmanuel Macron comme quoi  « La France aurait pu arrêter le génocide avec ses alliés occidentaux et africains…

Les plus populaires de cette catégorie