28/01/1961-28/01/2024 : 63ème anniversaire de la République rwandaise.

Communiqué de Presse

 

Ce 28 janvier 2024, le Rwanda célèbre le 63ème anniversaire de la proclamation de la République. S’il y a une chose dont les Rwandais peuvent être fiers, c’est la capacité qu’ils ont démontrée, lorsqu’ils ont soutenu leurs élus rassemblés à Gitarama, le 28 janvier 1961, pour hisser le drapeau de la République, abolissant ainsi le régime féodal et les injustices sociales et institutionnelles qu’il avait instaurées et perpétuées durant des siècles.

 

Cette proclamation de la République a été possible parce que des hommes et des femmes se sont levés contre l’injustice incarnée par le système féodal et ont conduit la Révolution de 1959 pour exiger la fin de la monarchie absolue. Ces hommes et ces femmes, d’un courage exceptionnel, méritent notre reconnaissance, et leur exemple doit servir de levier à la population rwandaise actuelle, surtout la jeunesse, pour s’affranchir de la dictature du FPR, car nous vivons actuellement des moments semblables à ceux vécus par les fondateurs de la République rwandaise et leurs contemporains.

 

L’avènement de la République apporta beaucoup d’espoir au peuple rwandais, lui permettant enfin de vivre libre et dans la dignité, sources de progrès. Cependant, la république rwandaise fut malmenée, dès ses débuts, car les anciens privilégiés du régime féodal choisirent de combattre la jeune République et d’appeler une partie des Rwandais à fuir le pays plutôt que d’accepter le progrès. Leurs attaques provoquèrent des représailles malheureuses contre la population accusée de les soutenir, et leur défaite définitive vers les années 1967 ne les découragea pas. Ils préférèrent plutôt changer de stratégie pour préparer un retour en force, ce qui fut réalisé par leurs descendants, regroupés au sein du FPR qui attaqua le Rwanda le 1er octobre 1990 et finit par remporter la victoire militaire en juillet 1994, une guerre au finish qui coûta la vie à des centaines de milliers de personnes durant les massacres de masse commis par le FPR contre les Hutus entre 1990 et 1994 et le génocide commis par les milices extrémistes contre les Tutsis au printemps 1994.

 

Le génocide et les massacres de 1994 ne se sont pas limités au Rwanda mais se sont poursuivis au Zaïre de l’époque (actuel RDC), où des centaines de milliers de réfugiés Hutus ont été poursuivis et massacrés selon un plan systématique, sur lequel l’ONU a fait un rapport (le rapport Mapping), et qui conclut que ces massacres pourraient être qualifiés, par un tribunal, de génocide contre les réfugiés Hutus.

 

Depuis juillet 1994, le FPR a instauré un régime de terreur au Rwanda, un régime dictatorial, qui tue, emprisonne, fait fuir les Rwandais et maintient ceux qui restent dans la terreur ! C’est donc un triste anniversaire, car le Rwanda, bien qu’étant toujours une république, est dirigé par le FPR de Paul Kagame comme une monarchie féodale et cela nous appelle tous, à nous lever comme un seul homme pour nous battre pour la restauration des valeurs de la République, à savoir, la démocratie, l’égalité et

la jouissance des biens du pays par toutes les filles et tous les fils du pays, sans aucune discrimination basée sur l’origine sociale ou géographique, la richesse, les croyances, …etc.

 

Les FDU-Inkingi appellent tous les Rwandais à se joindre à eux dans leur lutte pour libérer le Rwanda du joug dictatorial du FPR et y instaurer la justice pour tous, la réconciliation, la démocratie, la liberté et l’égalité des droits qui manquent tant au peuple rwandais. Le FPR, responsable de crimes de masse, est incapable de réconcilier le peuple rwandais et incapable de le conduire sur ce chemin.

 

Et en plus de la terreur qu’il impose aux Rwandais, le FPR déstabilise les pays voisins, par rébellions interposées (Red Tabara au Burundi, M23 en RDC, …), qui massacrent et mutilent les populations locales depuis bientôt 30 ans, dans ce qui semble être une folie des grandeurs et une soif morbides de s’approprier les minerais de l’est de la RDC au prix du sang des Congolais, que seuls le courage, la détermination et la collaboration des peuples de la Région des Grands Lacs Africains permettront de stopper.

 

Fait à Bruxelles, le 27 janvier 2024.

 

Placide Kayumba,

Président des FDU-INKINGI.


 

E-mail: info@fdu-rwanda.com. Web site : http://fdu-rwanda.com
https://www.facebook.com/FDUDFInkingi/TwitterWikipedia

 

 

 

Vous pourriez être intéressé(e)

Pourquoi l’Afrique sera à nouveau divisée et colonisée
A la Une
0 partages124 vues
A la Une
0 partages124 vues

Pourquoi l’Afrique sera à nouveau divisée et colonisée

Isidore Jean Baptiste Rukira - 26 février 2024

Histoire de l'Afrique en abrégé pendant 24 siècles passé, au cours du 21° et 22° siècle et au-delà.   L’union africaine est face à d'énormes et nombreux défis…

L’Afrique hors de maitrise de son histoire en évolution  : à qui appartient l’Afrique ?
A la Une
0 partages114 vues
A la Une
0 partages114 vues

L’Afrique hors de maitrise de son histoire en évolution : à qui appartient l’Afrique ?

Isidore Jean Baptiste Rukira - 26 février 2024

Le problème de l’appartenance de l’Afrique a des puissances étrangères depuis des siècles voire depuis des millénaires.   Le problème de l’appartenance du continent africain est une…

Kizito Mihigo, un messager de la foi mais aussi un défenseur de la paix et de la dignité humaine
A la Une
0 partages155 vues
A la Une
0 partages155 vues

Kizito Mihigo, un messager de la foi mais aussi un défenseur de la paix et de la dignité humaine

Laurent Munyandilikirwa - 19 février 2024

Déclaration n°03/2024 – En mémoire d’un défenseur de la dignité humaine   Deux ans déjà que l’ami, le frère, le conseiller, le modèle inégalé Kizito Mihigo nous…

Les plus populaires de cette catégorie