Lettre ouverte à Madame Brigitte Macron par les associations congolaises

Lettre ouverte à Madame Brigitte Macron

La presse française, mi – novembre dernier, nous a appris que vous vous engagiez pour une cause dont vos propos nous alertent sur sa dimension planétaire : la lutte contre la fessée. Et nous avons pu lire dans les médias votre déclaration sur ce sujet : « On n’apprend pas à vivre par la violence et c’est pas de cette société-là qu’on veut. Et les jeunes le savent très bien et ils vont nous aider à construire ce monde, parce que ce sera leur monde »[1].

 

Vous êtes l’épouse du Président de la République et vos propos qui portent sur la politique de son gouvernement, cf. le vote récent du parlement sur la fessée, engagent donc aussi votre époux. Un des principes de base en démocratie n’est-il pas, pour que la confiance règne entre le peuple et ses dirigeants, de mettre en cohérence les déclarations et les actes ?

 

Certes, nous n’ignorons pas les contraintes, souvent cyniques, de la diplomatie mais croyez-vous  que le Président de la République française ait participé à construire ce monde que vous appelez de vos vœux pour nos jeunes en recevant en 2018, avec une chaleur qui n’a pas manqué d’indigner un nombre incalculable de démocrates dans le monde entier, deux présidents parmi les plus grands criminels au monde, le kosovar H. Thaçi[2] et le rwandais P. Kagame[3] ?

 

Le monde que vous voulez construire pour nos jeunes est-il un monde où, selon un rapport adopté par l’UE en 2011 et un rapport de l’OTAN[4], l’hôte de marque de la France, le Président kosovar, est accusé d’être un criminel mafieux au centre d’un trafic d’organes humains ? C’est cependant cette personne que votre époux a fait siéger à la tribune d’honneur, le 11 Novembre 2018, humiliant ainsi le Président serbe relégué dans une tribune annexe, le jour même des commémorations du centenaire de l’armistice du 11 Novembre 1918. Pourtant la Serbie est, parmi les alliés historiques de la France, celui qui a payé le plus lourd tribut lors de cette boucherie de 14 – 18.

 

Le monde que vous voulez construire pour nos jeunes est-il celui ou Paul Kagame, qualifié, dès Janvier 2005 par le Pr F. Reyntjens, de « plus grand criminel de guerre vivant », a été accueilli aussi chaleureusement qu’H. Thaçi par le Président de la République ?

 

P. Kagame, si l’on en croit plusieurs rapports internationaux dirige un pays susceptible d’être qualifié de dictature criminelle et terroriste. Il est soupçonné d’avoir fait assassiner trois présidents en exercice, J. Habyarimana, C. Ntaryamira, LD. Kabila. Selon quatre enquêtes indépendantes[5] il serait le commanditaire de l’attentat terroriste contre l’avion du Président Habyarimana, ce qui a déclenché trois génocides : d’abord, le génocide des tutsi du Rwanda, puis celui des hutu du Rwanda, comme vient de le démontrer l’ouvrage de la journaliste d’investigation canadienne Judi Rever après 21 ans d’enquête. Et enfin, le génocide des réfugiés rwandais et des Congolais de RDC comme l’a montré le rapport Mapping de l’ONU[6].

 

Est-ce pour construire le monde que vous voulez pour nos jeunes, que le « plus grand criminel de guerre vivant » trônait à la table d’honneur le 11 Novembre 2018, alors que le Président de la République française ouvrait, le jour même, sinistre ironie, le « Forum international pour la Paix  » ?

 

Le monde que vous voulez construire pour nos jeunes est-il ce monde de terreur que P. Kagame impose, en toute impunité depuis plus de 20 ans, à son pays et à notre pays martyr, la RDC, dont il pille les richesses pour créer une « croissance » alimentée par le crime et le vol des minerais du sang congolais, croissance que semble louer le Président de la République française ? Un monde où les troupes rwandaises et les milices soutenues par le Rwanda sont responsables, selon le Rapport Mapping de l’ONU, de millions de morts : ce rapport accuse plus de quarante fois les troupes rwandaises d’avoir commis des actes qui pourraient  être qualifiées de génocide devant un organisme de justice internationale.

 

Le monde que vous voulez construire pour nos jeunes est-il celui où les troupes de P. Kagame et les milices qu’il soutient utilisent en RDC le viol de femmes, de vieillards et d’enfants comme arme de guerre ? Un monde où plus de 500 000 femmes congolaises ont été atrocement mutilées par ces soudards qui ont détruit leur appareil génital.

 

Le monde meilleur que vous voulez construire pour nos jeunes est-il celui où des responsables d’entreprises criminelles bénéficient du soutien actif de la France ? Savez-vous par exemple qui est Mme L. Mushikiwabo, avec qui vous dansiez aussi chaleureusement à Erevan, il y a deux mois, comme les reportages l’ont montré et dont le Président de la République française a soutenu avec ténacité la candidature récente à la tête de l’OIF ?

 

Celle qui conduit depuis 2009 la diplomatie rwandaise, L. Mushikiwabo, dirige de facto un réseau criminel basé dans les ambassades rwandaises qui est chargé, via des commandos de la mort, de traquer dissidents et opposants[7] . Le monde meilleur que vous souhaitez construire est-il celui où les nervis de Mme Mushikiwabo cherchent à les expédier ?

 

Même si le Président « n’est pas bégueule et prend le monde comme il vient » comme l’a cruellement pointé V. Hervouët dans une chronique d’une grande lucidité sur Europe 1 [8], recevoir ainsi P. Kagame comme H. Thaçi et soutenir la candidature de L. Mushikiwabo dans le cadre « d’un pacte faustien » ayant provoqué d’abord la stupéfaction puis les sarcasmes[9], n’augure vraiment pas d’un avenir radieux dans le monde que vous dites vouloir construire pour nos jeunes.

 

 

Le 10 Décembre 2018, à Oslo, le Dr D. Mukwege recevra le Prix Nobel de la Paix. Ce gynécologue remarquable tente, au péril de sa vie, de faire revivre dans son hôpital de Panzi ces femmes, vieillards et enfants atrocement violés et sexuellement mutilés lors de crimes de guerre commis, en majorité, par les soldats rwandais et les milices soutenues par le Rwanda.

Alors qu’un peu moins de 20 % du peuple français fait aujourd’hui confiance à son Président, nul doute que les communicants de la Présidence, si habiles jusqu’à ce jour, vous suggéreront qu’une photo, main dans la main avec votre époux, pour accueillir le nouveau Nobel de la Paix sur les marches de l’Elysée ne pourra que montrer l’empathie du couple présidentiel vis à vis des innocentes victimes congolaises … du criminel qui était à la table d’honneur de l’Elysée le 11 Novembre dernier.

 

Quand on a reçu avec de tels honneurs des émules d’Himmler et de Pol Pot comme H. Thaçi et P. Kagame, quand on a fait urbi et orbi la promotion du plus proche collaborateur de P. Kagame, L. Mushikiwabo, elle-même accusée de faire assassiner opposants et dissidents, il faut choisir. Et le Président Macron a visiblement fait son choix en matière de droits de l’homme.

 

Ces initiatives du Président Macron qui sont incompréhensibles à tout démocrate ont été ressenties comme une insulte grave faite aux peuples des Balkans, de la région des Grands Lacs et tout particulièrement à notre peuple, le peuple congolais. Ni les Français, ni les hommes et les femmes que la France accueille comme elle nous a accueillis, nous Congolais, ne peuvent vouloir de ce monde de violences extrêmes et de crimes que le Président Macron a ostensiblement honoré.

 

Nous nous adressons donc à vous avec gravité afin que vous preniez la mesure des enjeux pour l’image internationale de la France : vous ne devez pas recevoir le Dr Mukwege, ce Prix Nobel de la Paix, francophone et francophile. Au regard des choix précédents, c’est désormais impossible.

 

Car, si en politique, l’arrogance, l’incompétence ou l’aveuglement ne peuvent pas toujours être évités, le cynisme ouvertement affiché est un choix impardonnable. C’est pourtant la seule explication que le peuple congolais et tous les démocrates retiendraient de ces invitations successives, mais absolument incompatibles.

 

 Les associations de la diaspora congolaise suivantes :

 

Peace for Congo
LIPEDC
RIDEC
CCDAF


[1] http://www.leparisien.fr/societe/en-visite-dans-un-college-brigitte-macron-s-engage-contre-la-fessee-15-11-2018-7943727.php/
[2] https://www.rts.ch/info/monde/2918024-le-rapport-marty-sur-le-kosovo-adopte-a-strasbourg.html
[3] https://www.lesoir.be/art/-P.-kagame-criminel-de-guerre-justice-internationale-_t-20050113-Z0Q5RU.html/
[4] https://www.theguardian.com/world/2011/jan/24/hashim-thaci-kosovo-organised-crime/
[5] L’enquête Hourigan du  TPIR, l’enquête du juge Bruguière, l’enquête du juge espagnol Merelles, les enquêtes spéciales du TPIR (document TPIR  « Top secret » du 1er octobre 2003).
[6] www.ohchr.org/Documents/Countries/CD/DRC_MAPPING_REPORT_FINAL_FR.pdf
[7] https://www.oeildafrique.com/analyses_et_opinions/qui_est_louise_mushikiwabo_la_nouvelle_secr_taire_g_n_rale_de_l_oif
[8] https://www.europe1.fr/emissions/vincent-hervouet-vous-parle-international/lamitie-quemmanuel-macron-entend-recreer-entre-la-france-et-le-rwanda-3660230/
[9] https://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/guerre-sans-merci-pour-la-francophonie_2024881.html/

 

Vous pourriez être intéressé(e)

« Le génocide des Tutsi au Rwanda est un fantastique business ». Interview imaginaire et humoristique de Guillaume Ancel
A la Une
0 partages2824 vues
A la Une
0 partages2824 vues

« Le génocide des Tutsi au Rwanda est un fantastique business ». Interview imaginaire et humoristique de Guillaume Ancel

Echos d'Afrique - 2 avril 2019

L’interview ci-après est imaginaire. Elle est supposée avoir a été réalisée à Paris le 1er avril 2019 sous forme humoristique. En effet, le 1er avril est par excellence le…

Rwanda/génocide.  Une conférence pour recycler les contrevérités ?
Faits divers
0 partages882 vues
Faits divers
0 partages882 vues

Rwanda/génocide.  Une conférence pour recycler les contrevérités ?

Echos d'Afrique - 21 mars 2019

Ce 21/03/2019, Damien Vandermeersch  va présenter une nouvelle édition de son livre « Comment devient-on génocidaire ?», revu et augmenté. A l'approche du 6 avril, c'est de bonne…

Rwanda/France: Incohérences dans le traitement du dossier de l’avion du président Habyarimana
Actualités
0 partages1247 vues
Actualités
0 partages1247 vues

Rwanda/France: Incohérences dans le traitement du dossier de l’avion du président Habyarimana

Bernard Lugan - 7 mars 2019

L’article qui suit est tiré de la revue « Afrique Réelle » n°111 de mars 2019 [pp. 17-20] du professeur Bernard Lugan. Il est plus que jamais d’actualité à…

Les plus populaires de cette catégorie